Le théâtre municipal

Une découverte de bruges

Le théâtre municipal

Et maintenant, nous allons quitter le Markt pour faire une petite incursion dans un Bruges un peu moins connu et fréquenté. Alors, pour cela, tournons le dos au beffroi et regardons donc à nouveau vers la statue de Jean Breydel. Avançons alors en passant à droite de la statue, et continuons jusqu’au coin de la place qui se trouve derrière.

Arrivés à ce coin, deux rues débouchent sur la place. Nous prenons celle qui porte le nom de Vlamingstraat, qui veut dire «rue du Flamand». Vous la prendrez tout droit sur environ 200 mètres. Là, la rue s’élargit un peu et prend la forme d’une petite place. Et à cet endroit s’élève, sur la gauche, un grand bâtiment isolé, du 19e siècle. C’est le théâtre de la ville.
Il est difficile de manquer ce théâtre 19e siècle, si caractéristique, avec son grand porche et ses trois fenêtres à arc arrondi en façade. L’aspect rond et travaillé de sa façade, avec ses grosses colonnes rondes au premier étage, a valu à ce bâtiment le surnom de « bonbonnière ». Il est un témoignage d’une tentative du 19e siècle de redynamiser la vie culturelle à Bruges. C’est un des bourgmestres – le maire si vous voulez – de la ville qui avait fait détruire un ancien pâté de maisons médiévales pour ériger cette construction. C’était en 1864. Peut-être que ce projet nous fait aujourd’hui un peu grincer des dents, mais cela fait partie de l’histoire de la ville. Il faut d’ailleurs noter que ce théâtre a un décor intérieur du 19e siècle parmi les mieux conservés en Europe. Il n’est accessible que lors des représentations. Alors, voyez toujours le programme, si quelque chose vous tente…


<< 7 - Les maisons de la pe...         9 - Le Loge Genoise... >>

Sommaire complet du dossier :