La statue du christ

Une découverte de bruges

La statue du christ

Et maintenant, tournons le dos à la statue de la Vierge. Nous regardons donc vers le fond de l’église. Et dans le mur qui se trouve à notre gauche s’ouvrent deux portes. Nous allons passer par la seconde, c’est-à-dire non pas celle qui se trouve près de la statue de la Vierge, mais celle qui se trouve tout au fond de l’église. Nous pénétrerons alors dans une toute petite pièce.
Cette petite pièce, de même que sa voisine, n’existait pas à l’origine de l’église. Elle a été ajoutée seulement au 13e siècle, pour servir de fondation à une extension de l’église haute. Lorsque nous entrons, nous sommes face à une belle statue de bois représentant le Christ prisonnier avant sa crucifixion. Cette belle statue, très vénérée à Bruges, est portée chaque année dans les rues lors de la procession du Saint-Sang.

Sur le mur de pierre juste derrière le Christ, au dessus de sa tête, vous constaterez que trois fragments de statues y sont enchâssés, notamment une tête de Vierge et une main. Ce sont des restes d’un décor plus ancien, qui ont vraisemblablement été maçonnés là par des maçons du 19e siècle. Juste à votre gauche, un passage donne accès à la deuxième pièce de cette annexe. Allez-y. Lorsque vous êtes dans cette deuxième pièce, regardez le mur de droite. Là aussi, des pierres plus anciennes ont été enchâssées dans le mur, prenant la forme d’une croix. Sans doute aussi une fantaisie des maçons du 19e siècle. Mais ce qui nous intéressera surtout ici, c’est le décor supérieur de la porte qui se trouve à notre gauche, donnant accès à l’église. Regardez-le. Dans un cadre semi-circulaire, ce qu’on appelle un tympan, deux personnages sont représentés en bas-relief, accompagnés par une colombe. Il s’agit manifestement d’un baptême. Voyez le personnage de droite : il est coiffé d’une mitre d’évêque. Il tend une main au dessus de la tête de l’autre personnage, dont le buste émerge d’une masse d’eau. On a souvent dit qu’il s’agissait du baptême du Christ, à cause de la colombe du Saint-Esprit. Mais nous l’avons dit, le personnage qui baptise est vêtu en évêque, avec la mitre. Il s’agirait donc plutôt du baptême de saint Basile, le premier patron de l’église.


<< 18 - La vierge déhanchée...         20 - La loggia... >>

Sommaire complet du dossier :