La grande tapisserie

Une découverte de bruges

La grande tapisserie

Et maintenant, tournez d’un quart de tour vers la porte d’entrée. Le reliquaire est alors à votre droite. Et vous constatez alors que le haut du mur, au dessus de la porte d’entrée, est recouvert d’une longue tapisserie. Observons-là un instant.
Cette grande tapisserie, qui date de 1637, fait en tout 5 mètres 30 de long, sur 2 mètres 60 de haut, ce qui est assez considérable. N’oublions pas que, depuis la fin du Moyen Age, les Flandres et le Brabant étaient réputées pour leurs tapisseries de qualité. Celle-ci est de facture brugeoise. Pour une tapisserie de genre, avec un dessin aussi élaboré et autant de teintes différentes, un bon tisserand avançait d’environ un mètre carré par an. Donc celle-ci par exemple a dû prendre 14 ans à un tisserand chevronné. Il n’est donc pas étonnant que des œuvres de ce genre fussent des pièces de grand luxe, extrêmement coûteuses. Cette tapisserie ne fait pas partie du mobilier original de l’église, mais vient d’un monastère de la région, détruit par les révolutionnaires français vers 1800. Regardez au centre de la composition : on voit un cercueil qui est transporté : c’est en effet le transfert du corps de saint Augustin vers la ville de Pavie. La scène est encadrée par deux évêques dans des niches. A l’arrière se détachent les bâtiments d’une ville. Est-ce qu’on peut la reconnaître ? En fait, si vous étiez brugeois, vous reconnaitriez certainement des tours d‘églises de Bruges. Les artistes qui créèrent cette œuvre à Bruges voulaient rendre le paysage reconnaissable, afin qu’il soit plus parlant pour des fidèles dont beaucoup n’avaient sans doute jamais beaucoup voyagé. Si vous baissez maintenant les yeux, vous voyez alors la vitrine qui se trouve contre ce même mur. Juste au milieu se trouve un grand collier portant une médaille. Quelle est sa forme ? Eh bien oui !! vous voyez qu’il s’agit encore d’un pélican qui est décidément bien l’animal associé au saint sang. Ce collier est le signe distinctif du maître de la confrérie du Saint-Sang. Après avoir regardé les autres pièces de ce petit trésor, vous pourrez redescendre sur la place du Burg.
De là, vous pourrez, si vous le souhaitez, commencer une autre promenade de découverte de Bruges qui vous mènera vers l’église Notre-Dame et vers le Béguinage.


<< 22 - La relique de Saint-...         

Sommaire complet du dossier :