La cour de la Hofburg

Vienne : la hofburg et ses dependances

La cour de la Hofburg

Et maintenant, franchissez la Porte Saint-Michel : vous accéderez à un vestibule couvert par une large coupole. De ce vestibule partent, à droite et à gauche, les escaliers qui permettent d’accéder aux appartements impériaux, ceux de François-Joseph et de Sissi et à la collection de porcelaine et d’argenterie de la Hofburg, tous les deux ouverts au public.
La voici cette première cour, c’est à la fois la plus ancienne et la plus belle de la Hofburg. La plus ancienne, car comme nous l’avons vu, la Hofburg ne s’est pas faite en un jour, mais en près de sept siècles ! Pour vous faire une petite idée sachez que la résidence d’hiver des Habsbourg c'est-à-dire la Hofburg donc- compte près de 2600 pièces, réparties sur dix-huit ailes. Mais la partie la plus intéressante du point de vue historique est cette première cour que l’on a baptisée à Vienne « In der Burg », ce qui veut dire « dans le château ». Essayons de dénouer les fils de sa création. Tout d’abord, vous constatez que cette cour est de plan rectangulaire, enfermée derrière quatre ailes qui sont toutes d’époques différentes. Au centre de cette cour se trouve une statue monumentale de François 1er d’Autriche. Elle est assez banale. Son intérêt est qu’elle a été commandée en 1838 à un sculpteur milanais. Car cela nous rappelle que l’empereur d’Autriche était alors le roi de Lombardie et de vénitie, royaume qu’il conservera jusqu’en 1866! François 1er d’Autriche est représenté à la manière d’un empereur romain en toge debout sur un piédestal de granit. Et ce piédestal est décoré de reliefs vantant les mérites de l’empereur dans les domaines de l’agriculture, du commerce, des arts ou de la science. A chacun des angles du monument, vous voyez une statue. C’est l’idée du «Bon Gouvernement» qui est évoquée. Faites le tour et vous verrez une statue avec un rameau d’olivier dans la main. C’est la statue de droite quand on vient du dehors et elle représente quoi ? La Paix bien sur. A gauche, elle tient un crucifix à la main : c’est bien sûr la religion. Les deux autres personnifications, situées à l’arrière-plan, sont la Puissance et la Justice.


<< 14 - La Statue d’Héraclè...         16 - Les façades qui enve... >>

Sommaire complet du dossier :