Le sanctuaire Shinto NISHIKI TENMANGU

Visite de kyoto : le quartier de gion

Le sanctuaire Shinto NISHIKI TENMANGU

Nous vous laissons maintenant découvrir par vous-même le contenu des 130 échoppes en présence le long de la NISHIKIKOJI, et nous vous suggérons de poursuivre tout droit jusqu’au bout de la ruelle. Peu après avoir traversé l’intersection avec la galerie marchande TERAMACHI, vous pourrez apercevoir le portique à l’entrée du sanctuaire Shinto NISHIKI TENMANGU.

Nous voici devant le TORII, cette porte qui marque l’entrée du sanctuaire. Comme vous le voyez, elle est en pierre et vous devez déjà voir la corde et les bandelettes blanches en zigzag accrochées entre les deux piliers. Cette épaisse corde en paille de riz appelée SHIMENAWA (Shiménawa) protège le sanctuaire des démons. La corde sacrée du Shinto a deux fonctions :
D'une part, empêcher la déesse du Soleil, AMATERASU (Amaterassou) créatrice du Pays du Soleil Levant de retourner s’enfermer dans sa grotte et d’autre part à suspendre les GOHEI (Goheille) ces bandes de papier pliées qui indiquent la présence d’une divinité KAMI dans le sanctuaire.A présent passez sous le TORII, vous apercevez au-delà les lanternes de papier qui comportent chacune une inscription en caractères noirs. Il s’agit du nom de la maison ou du commerçant qui l’offrit au denier du culte. Comme ce petit sanctuaire ne présente pas un intérêt majeur, nous vous suggérons d’y effectuer juste un tour.


<< 5 - Exemples des maisons...         7 - Le quartier de Gion... >>

Sommaire complet du dossier :