Le quartier de PONTOCHO

Visite de kyoto : le quartier de gion

Le quartier de PONTOCHO

Nous continuons à marcher vers le pont de l’avenue SHIJO qui traverse la KAMO GAWA et nous sommes sur le trottoir de gauche.
L’entrée de PONTOCHO se trouve sur votre gauche, légèrement en contrebas par rapport à la chaussée. En fait, elle se situe entre le canal TAKASE GAWA et la rivière KAMO GAWA PONTOCHO est donc une ruelle très étroite et pavée dans laquelle ne peuvent se croiser que trois ou quatre piétons de front. Elle est encore considérée à tort comme le quartier « chaud » de la ville, nous allons bientôt vous expliquer pourquoi. Parallèle à la KAMO GAWA, elle relie l’angle du pont SHIJO à celui du pont SANJO. A l’origine construite sur une bande sablonneuse le long de la rivière, elle subissait régulièrement les crues, ce n’est plus le cas depuis que les berges furent aménagées en matériaux durs. De nombreuses honorables maisons de thé appelées OCHAYA, s’installèrent le long de cette ruelle et déjà courant 16e siècle, des GEISHA s’y produisaient. La position stratégique de PONTOCHO offrait aux clients un accès officiel par l’entrée de l’OCHAYA côté ruelle, mais aussi une éventuelle échappatoire plus discret côté berges. Cet atout contribua non seulement à héberger des GEISHA mais attira aussi des prostitués hommes et femmes dont les services n’avaient plus rien en commun. Le Shogun TOKUGAWA réprouvait de tels comportements dans la société, mais fermait les yeux avec tolérance, car certains prostitués favorisaient le développement de courants artistiques, nous y reviendrons. Lorsque les bâtiments en bois de PONTOCHO ne subissaient pas les dégradations des eaux, les fréquents incendies ravageaient le quartier.
Aujourd’hui, seules quelques constructions assez anciennes restent épargnées pour abriter des restaurants et des bars de luxe dont les terrasses extérieures sur plateformes en bois permettent de dîner en admirant les reflets lumineux sur l’eau. Ces excroissances sur pilotis sont appelées YUKA (Youka).Les entrées de restaurants et maisons de thé arborent des lampions rouges du plus bel effet à la tombée de la nuit. D'ailleurs, nous vous recommandons vivement de venir roder dans cette voie à partir de 18H20 lorsque les GEISHAS se rendent à l’adresse du premier rendez-vous.


<< 7 - Le quartier de Gion...         9 - Le Theatre Pontocho ... >>

Sommaire complet du dossier :