Le Kyoto Craft Center

Visite de kyoto : le quartier de gion

Le Kyoto Craft Center





A présent, revenez sur vos pas pour contourner le temple KENNINJI et retourner dans la rue HANAMI KOJI et retournez sur l’avenue Shinjo.

Une fois à l’angle avec l’avenue SHIJO, tournez à droite puis continuez de monter sur 100 mètres environ en direction du sanctuaire YASAKA.

Observez bien à gauche vers le trottoir opposé, vous devez voir un bâtiment en béton brut dont l’architecture tranche avec les autres boutiques. Il s’agit du KYOTO CRAFT CENTER, nous vous suggérons de traverser l’avenue et de passer les portes vitrées de ce temple du travail manuel et artisanal nippon. Rien que pour le plaisir des yeux ou alors en vue d’acquérir quelques souvenirs raffinés, vous ne regretterez pas le passage au rez-de-chaussée et au premier étage.

Après le plaisir visuel, nous allons vous proposer une expérience gustative à deux pas d’ici.
Lorsque le bâtiment du KYOTO CRAFT CENTER se trouve dans votre dos, traversez l’avenue SHIJO puis tournez à droite. Avez-vous déjà entendu parler des YATSUHASHI (YatsouHashi), ces petits biscuits à la cannelle en forme de tuiles ? C’est l’essence même des délicatesses sur le palet des visiteurs à Kyoto. Natures ou bien aromatisés au chocolat, au thé vert ou à la fraise, on ne s’en lasse pas. Un célèbre magasin à quelques mètres vous propose d’en goûter. Mais attention soyez vigilant car il se trouve en sous-sol et pour repérer ses escaliers, il ne faut pas louper les petites vitrines qui présentent des cakes et des biscuits forts appétissants.

Allez un autre indice, les clients qui en sortent portent un sac en papier rose flanqué d’un logo circulaire rouge, bleu et blanc dans lequel figure en noir les deux caractères YATSU HASHI.
Mais au fait que signifient-ils ?
YATSU correspond au chiffre 8, HASHI désigne un pont. Ce nom signifie donc : les 8 ponts de Kyoto.

Cette promenade se termine ici, à proximité du sanctuaire YASAKA et du parc MARUYAMA (Marouyama).


<< 14 - Le Sanctuaire Yasui ...         

Sommaire complet du dossier :