Le Patio des Poupées

Visite de l'alcazar de seville

Le Patio des Poupées

Sortons de ces 2 pièces et tournons à droite pour nous diriger vers la salle des Pas perdus.

La sala de Pasos Perdidos ou salle des Pas Perdu est une petite pièce qui relie la Chambre des Rois Maures au Patio des Poupées. Traversons là afin de pénétrer dans le Patio des Poupées.

Le Patio de la Muñecas ou Patio des Poupées est beaucoup plus petit que le Patio des Demoiselles. En effet, nous nous trouvons dans la partie privée du palais. Une tradition assure que ce patio doit son nom à la présence de minuscules visages, sculptés dans le stuc. Alors, nous avons cherché et nous les avons trouvés. Voyez la colonne qui se trouve en diagonale, sur notre droite, au fond du patio, du côté opposé à celui par lequel nous sommes entrés. Et bien, ces petites têtes stylisées se trouvent au-dessus du chapiteau de cette colonne. Si vous regardez attentivement, peut-être aurait vous la chance de les apercevoir. En tout cas, ce délicat patio est entouré aussi de 4 galeries. On y retrouve là encore des arcs en plein-cintre polylobées, supportées de belles colonnes de marbre. Regardons attentivement les chapiteaux. Ceux-ci sont en marbre blanc et proviennent encore de la ville de Médinat-al-Zahara, près de Cordoue. Cette ville qui devint la résidence principale du Calife au 10ème siècle eut une durée de vie éphémère puisqu’elle fut détruite moins d’un siècle après sa construction. Mais, on se servit de ses splendides palais comme carrière de pierre. C'est pourquoi on fit venir ces très beaux chapiteaux pour orner le nouveau palais sévillan du roi de Castille. Ces chapiteaux reprennent les motifs d’acanthes, très appréciés par les Romains, mais de manière très stylisée. Les sculpteurs ont utilisé un trépan qui est un instrument permettant de creuser profondément la pierre. Ces chapiteaux donnent ainsi l’impression d’être recouvert de dentelles de pierre.
Ce patio a été profondément modifié au 19ème siècle, au moment où la reine d’Espagne, Isabelle 2, résidait dans l’Alcazar après sa destitution en 1868. C’est alors que le patio fut surélevé, on y ajouta un petit étage et on installa une verrière au-dessus de la cour. Ceci constitue d’ailleurs un contresens par rapport à l’habitat traditionnel sévillan puisque la verrière nuit à la circulation de l’air.


<< 15 - La Chambre des Rois ...         17 - La Chambre du prince... >>

Sommaire complet du dossier :