Les jardins de l’Alcazar

Visite de l'alcazar de seville

Les jardins de l’Alcazar

Maintenant, nous allons nous diriger au bout de la salle. Par rapport à la porte par laquelle nous sommes entrés, tournons d’un quart de tour sur notre gauche et continuons jusqu’à l’extrémité de la salle. Au bout, sur notre droite, nous pouvons apercevoir les jardins de l’Alcazar. Nous pouvons y accéder par les escaliers qui se trouvent devant nous.

Quand nous arrivons dans les jardins, nous nous trouvons devant un grand bassin carré. C’est le bassin de Mercure car une statue de ce dieu facétieux se trouve au milieu de ce bassin. De l’autre côté du bassin, se dresse un mur plaqué de fausse pierre, imitant les grottes. Ces fausses pierres encadrent des fresques aux sujets mythologiques. Ce type de mur connu un très grand succès dans l’Europe du 16ème siècle.
Ce mur est surplombé d’une galerie. Nous vous invitons à y monter afin de jouir d’une vue éblouissante sur l’ensemble des jardins de l’Alcazar. Une entrée se trouve à chaque extrémité. Pendant ce temps, quelques mots sur ces jardins avant de nous quitter.
Les jardins de l’Alcazar de Séville s’étendent sur 7 hectares. Ils sont le fruit d’une extension progressive, puisqu’une partie de ceux-ci ont été tracés sur l’emplacement d’anciens potagers. Les jardins les plus anciens sont les plus proches du palais. Ils remontent pour l’essentiel à la Renaissance, même si certains conservent un dessin arabo-andalous, c’est-à-dire le style apprécié et développé par les Arabes d’Andalousie. Ce sont des jardins quadrangulaires, qui sont divisés en 4 parties elles-mêmes quadrangulaires par des allées ou bien par des petits canaux. Une nouvelle fois, nous retrouvons l’évocation du Paradis et ses 4 fleuves qui trouvent leur source dans la fontaine centrale. Les jardins les plus éloignés du palais ont été dessinés pour l’essentiel au 19e siècle. Ainsi, à droite du palais, s’étend un grand parc à l’anglaise, aux essences tropicales.
Lorsqu’on tourne le dos au palais, au-delà des jardins renaissance compartimentés, nous pourrons nous amuser à nous perdre dans un labyrinthe de verdure. Après cette visite dense des palais de l’Alcazar, nous vous laissons profiter de la douceur d’une promenade rafraîchissante et enchanteresse dans les jardins.


<< 25 - La salle des fêtes...         

Sommaire complet du dossier :