La statue de Shakespeare et la statue de Charlie Chaplin

West end des noctambules : un monde de spectacles.

La statue de Shakespeare et la statue de Charlie Chaplin

Et maintenant, allons nous placer au milieu du square. Il n'est pas rare aussi que vous voyiez d'étranges choses exposées dans ces lieux. C'est un endroit où les jeunes créateurs et les artistes avant-gardistes viennent montrer leurs œuvres. Si tel est le cas le jour où vous vous promenez, n'hésitez pas à aller jeter un coup d'œil sur ces extravagances. Il en est peut être d'intéressantes.

Nous voyons 2 statues qui se font face : celle de Shakespeare et celle de Chaplin.
Et commençons par l'homme accoudé sur une colonne en haut de son piédestal et entouré de 4 poissons censés ressembler à des dauphins: c’est Shakespeare. Sans doute vous demandez vous pourquoi Shakespeare est à Leicester Square. Et bien, c’est l’hommage du quartier des spectacles et du Music Hall à l'un des premiers et des plus fameux constructeurs de salles et à un illustre enfant du pays. La statue date de 1874. A cette époque, le théâtre du Globe construit pour Shakespeare de l'autre côté de la Tamise, n'existait plus après avoir été ravagé par un incendie. Par ailleurs, il y avait encore des halles aux fruits à Covent Garden, l’autre grande zone des théâtres. Aussi Leicester Square paraissait l'endroit idéal pour ériger un monument au génie shakespearien.
Beaucoup plus amusante, vous l’aurez déjà remarquée, la statue qui lui fait face, celles de Charlie Chaplin. Il est né à Londres en 1889. Et dès son plus jeune âge, il accompagne sa mère, danseuse et chanteuse de cabaret. A l’âge de cinq ans, il remporte son premier succès en remplaçant, au pied levé, cette dernière atteinte d'une extinction de voix. Un succès immédiat devant un public plutôt bruyant et mal élevé ! ! Malheureusement, sa mère va perdre son emploi. Le jeune Charlie va alors connaître l'orphelinat. En 1908, la chance lui sourit et il signe un contrat avec Fred Carnot, un nom connu au-delà des frontières de l'Angleterre. Les tournées de sa troupe vont le mener aux États-Unis où 4 ans plus tard le jeune prodige décide de s'installer pour devenir, au début de l’année 1914, le vagabond poète le plus célèbre du monde : Charlot. Après la guerre, il fonde sa propre société de production. Anobli par la reine en 1975, il meurt en 1977 en Suisse où il s'était réfugié depuis le maccarthysme.
Sa statue date de 1980, elle est l'œuvre d'un sculpteur du nom charmant de Doubleday. Très réaliste, elle reproduit le personnage de Charlot avec son chapeau melon, sa badine et ses pantalons tirebouchonnés sur les chaussures. Elle trouve toute sa place dans ce jardin entouré de cinémas et dans ce quartier consacré aux arts du spectacle.
Dès les beaux jours, les badauds viennent flâner et s’asseoir pour regarder, à toute heure du jour, les artistes de rues.


<< 8 - Le Leicester Square...         10 - L'Odéon Leicester Sq... >>

Sommaire complet du dossier :