Le théâtre Royal de Drury Lane

West end des noctambules : un monde de spectacles.

Le théâtre Royal de Drury Lane

Et maintenant, traversons Bow Street pour nous retrouver devant la jolie porte surmontée d'un fronton semi circulaire de la police station, c'est-à-dire du commissariat de police.
Nous sommes ici devant le plus ancien commissariat de police de la ville, créé en 1829. Si vous êtes amateurs de roman policier, vous connaissez peut-être ceux de Anne Perry. Et bien, sachez que nous sommes ici devant le commissariat où travaille le héros de ses histoires, le commissaire Thomas Pitt, époux de la ravissante Charlotte.

Nous revenons vers Russel Street que nous traversons puis que nous prenons vers la gauche pour nous rendre devant la façade du théâtre que vous voyez depuis le coin de la rue.

Nous voici devant le théâtre Royal de Drury Lane. C'est peut-être le plus fameux et le plus ancien théâtre de Londres, même si la façade que nous avons devant nous date seulement de 1812. Elle est l’œuvre d’un architecte du nom de Benjamin Wyatt. Le théâtre initial date de 1672 et nous le devons à Christopher Wren. Il était fréquenté par le roi Charles 2 qui venait y voir se produire sa maîtresse Nell Gwynn dans les années 1660. Au 18e siècle, un autre acteur très connu y fit ses débuts : David Garrick. Il a donné son nom à l’une des rues que nous avons croisé avant l'arrivée à Covent Garden. Ce comédien remarquable prit, en fin de carrière, la direction du théâtre de Drury Lane. Au début du 19e, le théâtre de Wren sera détruit par un incendie, événement fréquent hélas. Très rapidement reconstruit, au 19e c'est Edmund Kean, interprète des drames shakespeariens et figure emblématique du mouvement romantique, qui y devient l'idole des foules avant d'être à son tour le sujet d'une pièce d'Alexandre Dumas. Le personnage de Kean est le type même de l'acteur qui joue son propre rôle dans la vie et ne sait plus où commence la scène et où s'arrête la fiction.
Kean a rencontré dans la vie réelle des problèmes d’identité importants, ne sachant plus vraiment qui il était. Ce théâtre a vu passer la plupart des grands acteurs internationaux. Beaucoup se sont servis de ses planches comme tremplin pour la scène mondiale.


<< 18 - Le Royal Opera House...         20 - Le Wellington street... >>

Sommaire complet du dossier :