Guide 70 lieux à découvrir à Bruxelles



Photo du guide de voyage 70 lieux à découvrir à Bruxelles
Bruxelles est une ville magnifique. Agréable et fort sympathique, le sourire généreux de ses habitants et l’accueil chaleureux de sa gastronomie combinés aux monuments historiques, font que le séjour à Bruxelles soit réellement unique. Timidement tentaculaire et pas excessivement débordante, Bruxelles passe maîtresse en matière de dosage et de bon goût : la quasi-totalité du cœur de la ville est piéton. Le Sablon, le Palais Royal, les Marolles ou Ixelles ne sont accessibles qu’en bus ou en tramways. Pour une vue magistrale sur la capitale belge, le haut de l’Atomium vous permet d’embrasser la ville en un coup d’œil. La Grand Place est aussi un lieu superbe, cette esplanade a tracé sa route à travers des siècles, et son charme n’a fait qu’accroître. Non loin de là, les quartiers des Sablons, la place royale et ses musées se tiennent somptueusement, guettant les affres des âges. Vous découvrirez d’anciens endroits de l’aristocratie des siècles passés. De balade en balade, vous cultiverez la différence et la variété, du grand Béguinage jusqu'à l'église Saints Michel et Gudule, et les promenades que vous vous offrirez dans la ville (autour de la place royale par exemple) vous permettra de retracer l’histoire politique du pays. Si vous êtes passionnés de peinture, l’art flamant vous attend du côté du Musée d'Art Ancien, où les tableaux et les œuvres des plus grands maîtres vous accueillent.

Booking.com





Les lieux du guide 70 lieux à découvrir à Bruxelles
Maison de la Bande Dessinée

Êtes-vous plutôt ligne claire ou gros nez ? Tintin ou Spirou ? Quoiqu’il en soit, rendez-vous au Centre belge de la bande dessinée. Et même si l'épopée des héritiers d'Alain Saint-Ogan et de ses Zig et Puce vous laisse de froid, vous admirerez au moins le bâtiment. Construit par Victor Horta en 1906 pour abriter les grands magasins Waucquez, c'est l'un des chefs-d'œuvre de l'Art Nouveau. Outre un musée retraçant l'histoire de la bande dessinée, c'est aussi le siège de la plus grande bibliothèque-centre de documentation spécialisée du monde.

Musée d'Art Moderne de Bruxelles

Ne vous laissez pas abuser par le nom. Le musée royal d'art moderne n'a que peu à voir avec Beaubourg. Appelé ainsi par contraste avec le musée d'art ancien, ses collections commencent en fait à la fin du XVIIIème siècle. Amateurs de grande peinture du XIXème siècle, laissez-vous gagner par les peintures de David ou d'Ingres avant de pénétrer dans la salle consacrée à l'un des plus grands peintres belges, James Ensor. Si c'est le XXème siècle qui vous charme, vous trouverez, peu après, des salles consacrées à certaines des plus grandes figures de l'avant-garde, les belges Theo Vandongen, René Magritte [...]

Musée des Brasseurs belges

Venez découvrir la tradition de la bière belge au Musée des Brasseurs Belges. Le visiteur peut y admirer les cuves de brassage et de fermentation, les chaudrons et autres ustensiles utilisés au XVIIIème siècle. Le charmant estaminet vous évoquera des souvenirs des temps lointains : on y trouve d'anciennes chopes, de la porcelaine antique ainsi que des objets typiques d'une auberge de l'époque, qui témoignent de ce que l'on peut qualifier de la ""culture belge de la bière"". Et bien sûr, avant de partir, une dégustation vous sera proposée.

Musée du Cacao et du Chocolat

Depuis la colonisation du Congo, la Belgique est l'un des grands centres de transformation de la cabosse en chocolat. C'est cette histoire que célèbre le musée du Cacao et du Chocolat, ouvert en 1998 par Jo Draps. Vous y découvrirez non seulement l'histoire de la fève des Aztèques à nos jours, mais aussi tout ce que vous avez toujours voulu savoir (et même plus) sur la fabrication du chocolat et des pralines. Si vous ne craigniez pas le kitsch, vous pourrez aussi découvrir d'étranges sculptures entièrement réalisées en chocolat.

Musée Royal de l'Armée et d'Histoire Militaire

Lors de l'exposition de 1910, la section militaire connut un franc succès auprès du public. On créa alors le Musée Royal de l'Armée et de l'Histoire Militaire. Dans un premier temps, il fut installé dans l'Abbaye de Cambre, puis transféré, en 1923, dans les bâtiments du parc du Cinquantenaire, dont il occupe une partie de l'aile nord. A vocation internationale, le musée possède une collection d'uniformes, d'armes et de véhicules venus du monde entier. Ne faîtes pas l'impasse sur la section des blindés et le hall aviation, impressionnants !

Ouvert en 1994, le musée Scientastic est un musée de science expérimentale et amusante. Il insiste tout particulièrement sur les cinq sens, leurs mystères et leurs tromperies. Vous, et surtout vos enfants, pourrez y pénétrer les secrets de l'animation et des illusionnistes ou découvrir certaines particularités étranges de votre perception.

Place Saint-Jean-Baptiste

La place Saint-Jean-Baptiste au béguinage vous fera remonter à l'époque du Grand Béguinage du XIVème siècle. Les béguinages sont des ensembles de petites maisons particulières, entourées d'une enceinte et autrefois occupées par des béguines, ils sont typiques de la Flandre. Les béguines, souvent des veuves, se regroupaient dans ces communautés pour s'adonner à la prière et la méditation, rendre visite aux malades et confectionner des dentelles. Outre les petites maisons, un béguinage se compose également d'une église, d'une place et de petites rues. Ce grand béguinage avait de très importants revenus [...]

Quartier d'Ixelles

Commune limitrophe de Bruxelles, Ixelles est le centre de la vie culturelle de l'agglomération. Autour de l'Université Libre de Bruxelles se sont regroupés les étudiants, artistes et intellectuels. C'est ici qu'ont vécu Karl Marx et le général Boulanger, qui s'est d'ailleurs suicidé à Ixelles et y est enterré. Ce quartier est également célèbre pour l'hôtel particulier, construit pour la Malibran par son amant, qui accueille aujourd'hui la maison communale. À ne pas manquer si vous voulez sentir pétiller l'intelligence bruxelloise.

Eglise Saint Nicolas

L'église Saint-Nicolas a été reconstruite dans les années 1950, ce qui explique sa façade moderne. En revanche, l’intérieur est ancien. On ne connaît pas très bien l’origine de l’église, mais il s'agissait d'une petite paroisse liée au marché des environs. D'où son nom de Saint Nicolas, entre autre patron des marchands. C'est une petite église avec un joli mobilier de chêne, où il est agréable de jeter un œil.

Café

En passant par l'impasse St-Nicolas, typique du vieux Bruxelles, faites une halte dans le café ""Au bon Vieux Temps"", créé en 1695. C'est l'occasion de déguster une bonne bière dans une petite brasserie typique de la ville, au décor charmant : mobilier ancien, grande cheminée et vitraux créent une ambiance feutrée, propice à la détente. Ici, vous oublierez que vous êtes à deux pas de l'agitation de la Grand-Place.

Voir tous les lieux du guide


Voir toutes les vidéos de Bruxelles