Guide 70 monuments à découvrir à Berlin



Photo du guide de voyage 70 monuments à découvrir à Berlin
Berlin est une ville dense en monuments et en sites historiques. Pour la découvrir un peu plus, nous parcourrons la ville du nord au sud, de l’est à l’ouest et nous attaquerons le cœur du sujet par le cœur de la ville. Cette capitale est estampillée par une porte : celle de Brandebourg, qui est le symbole même de Berlin, près de laquelle se dresse le Reichstag, à la coupole singulière et sous laquelle vous pouvez passer pour accéder aux « Champs Elysées » berlinois : l’avenue Unter del Linden ! Du côté Est, se situe la belle Bebelplatz, une place caractérisée par ses monuments grandioses. Au sud, on retrouve l’un des plus beaux endroits de la ville : le Gendarmenmarkt. Au nord, Hackescher Markt est un quartier muni de quelques monuments riches, ponctués par des coins de restauration, de commerce et de culture. L’Orianienburgerstrasse se trouve à l’ouest, et se caractérise également par des trésors d’histoire en béton, qui valent incontestablement le détour. En traversant la Potsdamer Platz, on accède au cœur de Berlin, un lieu animé, vivant, qui semble ne pas pouvoir continuer de battre. C’est en effet le quartier économique de la ville, tant convoité par ses hommes d’affaires impatients et leurs clients précipités. Le quartier commerçant du Kurfürstendamm se trouve à l’ouest. L'avenue du Ku'damm est l’endroit idéal pour vos balades entres amis ou en famille… Et si vous entendez une cloche qui sonne faux, ne vous étonnez pas trop, c’est l’Eglise du quartier qui pousse une chansonnette un peu à l’ouest, et on adore!

Booking.com





Les top lieux du guide 70 monuments à découvrir à Berlin
Nouvelle Garde (Neue Wache)

La Neue Wache, «la Nouvelle Garde», fut construite par Schinkel en 1816. A l’origine, le bâtiment renfermait la garde royale chargée de protéger les abords du château. Depuis 1990, elle est le mémorial central de la république fédérale d’Allemagne pour les victimes de la guerre et de la violence. De l'extérieur, on a l'impression d'être devant un temple romain. Sur son fronton, on voit des allégories du combat, de la victoire et de la défaite en souvenir des guerres contre Napoléon Ier. Mais le plus important se trouve à l'intérieur : vous serez saisis par l’aspect simple et presque méditatif d’un [...]

Académie d'Architecture Berlinoise

L'Académie d'Architecture Berlinoise est une construction de toile en trompe l‘œil montrant les façades de l‘ancienne académie de Berlin. Ce bâtiment, détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, a été édifié en 1836 par le grand architecte Karl Friedrich Schinkel, sur le modèle des entrepôts de briques du Sussex. Cette installation financée par la société Daimler-Benz, donne une bonne image de la vénérable institution.

Westin Grand Hôtel

L'Hôtel Westin est l‘ancien palace construit par la RDA pour loger ses invités de marque venant de l‘Ouest. Cet hôtel devait refléter la splendeur inexistante du gouvernement de l‘époque. Le hall d‘entrée, avec son immense escalier surmonté d‘une verrière, permet de se faire une bonne idée de la folie des grandeurs de l‘ancien régime et montre encore le goût typique de l‘époque.

Situé sur une agréable place plantée de marronniers, le palais am Festungsgraben se trouve exactement entre la Neue Wache, l‘Arsenal et le théâtre Gorky, soit près de monuments chargés d‘histoire. Ce palais du XVIIIe siècle obtint sa façade actuelle en 1863. Typique des palais berlinois, il se caractérise par une régularité classique des fenêtres, son balcon à colonnes marquant l‘entrée et par son toit plat en terrasse. Admirablement restauré par les soviétiques après la guerre, le palais abrita la société de l‘amitié germano-soviétique. Jeter un œil en passant.

Situé au milieu de la verdure du Tiergarten, l‘ancienne salle des congrès rebaptisée maison des cultures du monde se présente comme une grande tente en arc de cercle. Inaugurée en 1957, le bâtiment fut très vite surnommé « l‘huître enceinte » par les Berlinois.

La schlossstrasse donnant sur le corps central du château de Charlottenburg offre un bel ensemble de villas et petits immeubles de la fin du XIXe siècle, reflétant la richesse du quartier à cette époque. Avec leur jardinets et leurs façades richement décorées, elles encadrent cette rue paisible bordée de tilleuls et donnent envie d'y flâner. A faire en passant.

Depuis la réunification allemande, le château d‘eau de Prenzlauer Berg est devenu, l‘un des lieux à la mode attirant les soirs d‘été des centaines de jeunes gens. Transformée en appartements de luxe, la tour abrite également de nombreux cafés et clubs. On y trouve également des galeries d‘Art moderne et des salles d‘expositions. La tour construite au milieu du XIXe siècle se dresse dans un charmant espace vert.

Ouvert en 1880, le cimetière juif de Weißensee est l‘un des plus grands d‘Europe. 115 000 juifs berlinois y ont trouvé leur dernier repos. A l‘entrée, une pierre mémorial rappelle l‘holocauste et des stèles placées en cercle portent les noms de tous les camps de concentration.

Ce musée de la Stasi occupe les bureaux du dernier ministre de la RDA. Non seulement, le musée montre un intérieur typique de la RDA, mais aussi documente sur la Stasi, l'organe de répression de l'opposition au régime. Un passionnant lieu de mémoire très instructif sur 50 ans d‘histoire allemande. La présentation peu paraître vieillotte, mais en fait elle nous renvoie 50 ans en arrière, avec des salles présentées en l’état. Un parcours authentique et remplit de souvenirs vous attend au musée de la Stasi.

Le domaine de Britz, construit en 1706, fut transformé en 1880 dans le style d‘un château à la française. La visite permet de découvrir l‘art de vivre des riches berlinois après la création de l‘empire allemand en 1871.

Voir tous les lieux du guide


Voir toutes les vidéos de Berlin