Guide A voir à Bruges : musées, monuments et vie de quartier



Photo du guide de voyage A voir à Bruges : musées, monuments et vie de quartier
Bruges est appelée « Venise du Nord », rien que cette appellation en dit long sur ce qui attend les touristes. Ici rien qu’une promenade dans son centre-ville joliment bordé de canaux, est une attraction en soi. Vous pouvez vous offrir le plaisir d’embarquer dans un bateau et de sillonner la ville. Partez ensuite à la découverte de son centre historique classé au patrimoine mondiale de l’UNESCO. Il est parsemé de nombreux bâtiments de style gothique. Amateurs de musées, à Bruges vous allez être servis. En effet, la ville abrite de nombreux musées de renommée qui valent vraiment le détour : le Musée d’Archéologie, le Musée des Arts et traditions populaires, le Musée de Guido Gezelle, le Musée Gruuthuse, le Musée Groeninge pour ne citer qu’eux. Bruges est ou du moins était un important centre religieux. En effet, la ville flamande abrite un bon nombre d’édifices religieux tels que : l’abbaye des Cisterciens, l’abbaye Sainte Godelina, l’abbaye Saint-Trudon, le Monastère de la Vigne et la Basilique du Saint-Sang. A voir également le Beffroi de Bruges. Si vous avez le souffle, escaladez les 366 marches. C’est fatiguant certes, mais la vue vaut vraiment la peine. Ne manquez pas de visiter l’ancienne trésorerie sise au 2ème étage du beffroi. Si vous êtes en amoureux, faites un vœu au bord de Minnewater (le lac d’Amour)!

Booking.com





Les lieux du guide A voir à Bruges : musées, monuments et vie de quartier
Abbaye Saint-Trudo

L'abbaye Saint-Trudo est l'ancien château des comtes de Flandres, dont les origines remontent probablement au IXème siècle. Ce premier édifice fut reconstruit en pierre au XIIème siècle, puis détruit et reconstruit à plusieurs reprises, la dernière fois en 1472. C'est de cette époque que date le donjon, la partie la plus ancienne de l'édifice, qui sert aujourd'hui de porterie, et dont l'imposante masse quadrangulaire vous impressionnera. En 1953, le propriétaire donna le château aux chanoinesses du Saint-Sépulcre, qui le transformèrent en abbaye, l'abbaye Saint-Trudo. Elle est désormais ouverte [...]

Musée de la frite

Le premier intérêt du Musée de la Frite de Bruges est le bâtiment dans lequel il est installé. Il s'agit en effet de l'ancienne représentation commerciale de la Ville de Gênes, installée ici au XIVème siècle. Au siècle suivant, on y a ajouté une résidence pour le consul. Dans l’arc au sommet de la porte d’entrée, vous verrez un bas-relief sculpté, avec un chevalier terrassant un dragon. Il s’agit de Saint Georges, patron de la ville de Gênes. Depuis quelques années, ce bâtiment accueille un musée qui se vante d'être le seul au monde consacré à l'histoire de la frite et, plus largement, de la pomme [...]

Pont Saint-Jean Népomucène

Avec le pont Saint-Boniface, le pont Saint-Jean-Népomucène est l'un des plus anciens de Bruges. Sa structure à arche unique en dos d'âne, qui franchit la Djiver, est typique des ponts des XVIème et XVIIème siècles. Il était très prisé des marchands car il mène directement au Markt, au pied du beffroi, cœur de la ville marchande, mais aussi car son Saint Patron, un prêtre qui fut noyé par un roi pour n'avoir pas livré les secrets de la reine, symbolise la confiance que l'on pouvait avoir dans les marchands installés sur ce pont. En vous tenant au plus haut du pont, près de la statue du saint, vous [...]

Des murailles qui ceinturaient la ville aux XIIIème et XIVème siècles, il ne reste aujourd'hui que bien peu de traces, si ce n'est la Porte Sainte-Croix (ou Kruispoort), dont l'état actuel remonte, pour ses parties les plus anciennes, à 1402. Elle fut de nombreuses fois reprise et transformée à mesure que l'art de la guerre évoluait. La porte que vous pourrez voir aujourd'hui est une version entièrement et magistralement restaurée de 2001.

Si vous vous promenez dans la longue rue des Carmes, ne manquez pas de vous arrêter au numéro 84 pour regarder le petit monument très coloré appelé ""Annaatje van het putje"", c'est-à-dire Annette du petit puits. Cette jeune fille, représentée à droite, a vécu au XVIIIème siècle. Elle était tombée dans un puits, mais ne s’était pas noyée. On a dit à l’époque que c’était grâce à l’intervention de la Vierge, dont la statue figure à gauche. Ce monument très populaire fut érigé en 1760 pour commémorer cet événement miraculeux. Certes, ce n'est pas un élément majeur de la ville, mais cette anecdote [...]

Dans la rue des Carmes, vous apercevrez une église en pierre beige, coiffée d’une grande coupole ronde. Datant du XVIIIème siècle, c'est celle du Couvent Anglais. Sachez qu'on ne peut pas la visiter, car elle abrite toujours une communauté religieuse. L’origine de ce couvent est intéressante : elle remonte au XVIème siècle, à l’époque du roi d’Angleterre Henri 8. Ce souverain avait créé sa propre église après des désaccords avec Rome, au sujet du divorce, que le Pape refusait d'autoriser. Une communauté de chanoinesses de Saint Augustin avait alors décidé, comme nombre d’autres religieux, de fuir [...]

Le Musée Notre-Dame de la Poterie est accessible depuis l'intérieur de l'église du même nom. Vous pourrez suivre le déambulatoire et faire le tour du cœur pour découvrir les chapelles rayonnantes et les pièces qu'elles abritent. Vous y découvrirez de très beaux confessionnaux (notamment baroques), et des tombeaux médiévaux dont l’intérieur, décoré de fresques très bien conservées, démontre l'humanité des personnages. Enfin, le musée abrite les tombes du Duc de Bourgogne Charles le Téméraire et de sa fille Marie de Bourgogne, ainsi qu'un magnifique tableau de Bernard van Orley, un important peintre [...]

L'église Saint-Jacques est dédiée à Saint-Jacques le Majeur, le disciple du Christ qui aurait évangélisé l’Espagne, et dont le corps est vénéré dans la très célèbre ville de Saint-Jacques de Compostelle. Et justement, Bruges était un lieu de passage important pour les pèlerins venus du Nord. La fondation de cette église remonte au XIIIème siècle. C’était une paroisse indépendante, qui a reçu de nombreuses donations, qui ont permis de l’agrandir et de l’embellir tout au long de son histoire. C’est donc surtout à l’intérieur qu’elle vous surprendra, par ses dimensions d’abord, mais aussi par la richesse [...]

L’Eiermarkt -le marché aux œufs- est une toute petite place située à une trentaine de mètres de la Grand' Place de la ville, le Markt. Vous y découvrirez une fontaine réalisée en 1761, par le sculpteur brugeois Pierre Pepers. C'est une sorte de haut socle en pierre, surmonté d’un lion (symbole des Flandres) et d’un ours (symbole de Bruges). Autour de la place, vous découvrirez de jolies maisons à pignon, dont l'un est d'époque baroque. Vous le reconnaîtrez à ses décorations en coquille d'escargot.

Le pont des Augustins est un charmant pont de pierre construit à la fin du XIVème siècle. De son centre, vous apercevrez une maison avec une magnifique petite loggia du coté de l'eau. Elle est superbement décorée de motifs gothiques, tous différents dans chacune des parties. Au début du XVIème siècle, cette loggia éclairait l’atelier d’un orfèvre.

Voir tous les lieux du guide


Voir toutes les vidéos de Bruges