Guide Dijon



Photo du guide de voyage Dijon

Dijon n'est peut être pas la première destination à laquelle on songe pour passer le weekend, et pourtant, les amateurs de patrimoine et de gastronomie ont les plus grandes chances d'être comblés par leur séjour.

De son passé médiéval, à l'époque des puissants Ducs de Bourgogne, Dijon connaît la chance d'avoir conservé un magnifique patrimoine : on déambule dans le centre historique à travers des rues telles que la rue Verrerie, encadrée de maisons à colombages et encorbellements, jusqu'au fameux Palais des Ducs de Bourgogne, incontournable symbole de la ville.

Un passage par le musée des Beaux Arts permet d'en apprendre plus long sur la prestigieux passé de la ville. On apprécie Dijon pour son patrimoine donc, mais aussi pour son ambiance tranquille et provinciale. Mais par dessus tout, les gourmands ne repartiront pas déçus : dans les restaurants dijonnais, on s'attable devant les grandes spécialités qui font la renommée de la cuisine bourguignonne : les bonnes adresses ne manquent pas.

Et bien sûr, on accompagne ces mets de quelques délicieux vins de Bourgogne, dont la réputation n'est plus à faire. En souvenir, un pot de moutarde de Dijon et une bouteille de crème de cassis compléteront la valise.

Une petite excursion dans les environs de Dijon sur la route des Grands Crus permet d'ailleurs de découvrir plus en détail les vins de Bourgogne grâce à quelques savantes dégustations, tout en profitant au passage des beaux paysages de la campagne bourguignonne...

Dijon et la Bourgogne

La ville aux cent clochers porte bien son nom! Dijon, capitale de la Bourgogne et berceau du Duché de Bourgogne qui, en des temps plus anciens, a donné de nombreux rois à la France, compte un grand nombre d'édifices religieux. Dans cette ville devenue agglomération par le rattachement de nombreuses communes avoisinantes, l'histoire s'affiche partout sur les murs et dans les rues. Prenez le temps de vous promener dans le vieux Dijon où chaque monument possède une histoire et des beautés parfois cachées au regard du visiteur.

Du Palais des Ducs au jardin de l'Arquebuse, en passant par la cathédrale Saint-Bénigne, l'église Notre-Dame, ou encore Saint-Michel, de nombreux lieux vous enchanteront pour vous donner envie de rester ici quelques jours, le temps de goûter aux spécialités culinaires, tout en dégustant un bon vin.

La Bourgogne était une grande puissance au cours des 14ème et 15ème siècles, où les ducs contrôlaient une grande partie de ce qui est maintenant le nord de la France, l'Allemagne occidentale, la Belgique et les Pays-Bas. Les ducs étaient de grands mécènes, de sorte que Dijon fût un important centre artistique au temps de la Renaissance, certains des plus grands peintres et musiciens Flamands y séjournèrent. On retrouve aujourd'hui les traces de cette époque prestigieuse dans le beau centre-ville de Dijon.

Dijon : visite guidée

Il y a trois offices de tourisme de la ville: à la gare, derrière le Palais des Ducs de Bourgogne, et une autre au puits de Moïse. Ils fournissent des cartes gratuites du centre-ville. Il existe une promenade autoguidée dans la ville, appelée Parcours de la chouette, représentée par les flèches numérotées avec des plaques en forme de chouette. Il y a 22 arrêts montrant des choses intéressantes. Le livre de la description des arrêts est disponible à l'office de tourisme au prix de 2,50 €.

Les principales haltes sur le Parcours de la chouette :

-Place François Rude

-Le Palais Ducal

-La tour Philippe Le Bon dans le palais ducal

-Palais de Justice (rue du Palais), construit au 16ème siècle

-Auditorium (moderne)

-Les Halles

-Le Puits de Moïse

-La cathédrale Sainte-Bénigne

-L'église Notre-Dame et l'église Saint-Michel

Info sur le site de l'Office de Tourisme de Dijon www.visitdijon.com

Intéressant, vous pourrez aller et revenir à Dijon depuis Paris pour seulement 18 euros avec le billet aller-retour spécial week-end sur la ligne TER depuis Paris. Le train part de Paris-Bercy le samedi à 15h20, arrivée à Dijon à 18 h14, le retour se fait le dimanche à 19h46, arrivée à Paris-Bercy à 22h44.


Booking.com





Les top lieux du guide Dijon
Jardin botanique de l'Arquebuse

Poumon vert à la bordure du centre-ville, le jardin botanique de l'Arquebuse résulte de la réunion du jardin de l'Arquebuse, du terrain d'entraînement des Chevaliers de l'Arc et de l'Arbalette au XVIe siècle et du jardin botanique créé en 1773. Lieu calme et paisible, le jardin se compose de nombreux parterres et regroupe entre 35 000 et 40 000 espèces végétales ainsi qu'un circuit de promenades au milieu des fleurs. Dans l'arboretum, de très anciens arbres continuent leurs vies en regardant passer les visiteurs. Il n'est pas rare d'y voir des groupes scolaires et des experts observer certains [...]

Place de la Libération

Face à l'Hôtel de ville situé dans le Palais des Ducs, la place de la Libération créée en 1689 est assurément la plus belle de Dijon. Place royale jusqu'à la Révolution Française de 1789, puis place d'Armes, place du Maréchal Pétain sous l'Occupation, l'actuelle place de la Libération est l'oeuvre de l'architecte Jules Hardouin-Mansart, architecte classique du roi Louis XIV. La place est également le centre historique de l'antique Divio, la ville gallo-romaine comprise dans le castrum du IIIe siècle. Après une complète tranformation, les Dijonnais ont redécouvert la place le 6 juillet 2006. A présent [...]

Place du Bareuzai

Egalement connue sous le nom de Place François Rude, la Place du Bareuzai est une place animée et aimée des Dijonnais. Entourée de nombreux cafés, elle vit en permanence sous l'oeil du Bareuzai, vigneron en bronze au centre de la place. Située dans le vieux Dijon, il n'est pas rare d'y voir des animations de rue regrouper les passants. Lieu de rassemblements, d'animations, de passage, la place du Bareuzai est idéale pour s'imprégner de l'ambiance de la ville.

Située sur la façade gauche de notre-Dame, la Chouette est l'un des symboles de la ville. Nombre de Dijonnais, jeunes et vieux viennent la caresser, de la main gauche s'il-vous-plaît, en faisant un voeux. D'où vient cette habitude? Nul ne le sait. De multiples légendes circulent sur cette petite chouette, gravée dans la pierre de l'édifice. Elle symboliserait pour certains, la sagesse ou le regard vigilant de Dieu, pour d'autres, elle n'est que la signature de l'architecte Chouet. Elle reste malgré tout un porte-bonheur dont on veut prendre soin. Celle visible aujourd'hui n'est pas l'originale. [...]

Siège du duché et des ducs de Bourgogne, le Palais des Ducs de Dijon fait aujourd'hui office d'Hôtel de ville et de musée des Beaux Arts, qu'il accueille depuis 1787. Jusqu'au Ixe siècle, l'actuel palais des ducs de Bourgogne n'est qu'un simple château ducal compris dans le castrum du IIIe siècle, au coeur de Dijon. Le premier duc de Bourgogne de la maison Capétienne de Valois, le prince et duc Philippe le Hardi, le reconstruit entièrement dès 1365 à partir du vieux château avec la tour de Bar de 46 mètres. Dijon, alors capitale du duché de Bourgogne et des Pays-Bas bourguignons, possède à présent [...]

Aménagée vers 1840, la place Darcy est à la croisée des routes de Paris, Lyon et Nancy. A 200 m de la gare seulement, elle est souvent la première vue de dijon que peuvent admirer les touristes. Bordée par des immeubles de type haussmannien, reflet du style parisien alors très en vogue en province, elle est reconnaissable à son « petit arc de triomphe », comme disent les visiteurs. Il s'agit en fait de la Porte Guillaume, arc de triomphe néo-classique, érigé en l'honneur du Prince de Condé, gouverneur de la Bourgogne. Le nom de l'édifice construit à la fin du XVIIIe siècle, est un hommage à Guillaume [...]

Enseigne mythique à Dijon, Mulot et Petit-Jean ne vend que des produits traditionnels bourguignons. Pain d'épice, liqueur de cassis, moutarde à l'ancienne aux fruits rouge, au citron, aux herbes, au miel et bien d'autres parfums, nonnnettes, bonbons... Si l'on y croise de nombreux touristes, les Dijonnais aussi, aiment y venir pour retrouver les produits de leur enfance. Trois boutiques sont accessibles au centre ville, rue de la liberté, place Bossuet et place Notre-Dame. A noter que celle place Bossuet présente une façade à l'ancienne faisant ressembler la boutique à une maison de contes pour [...]

Nichée au coeur du Palais des Etats, cour de Flore, la chapelle des élus est exceptionnelle à plus d'un titre. Seule construction de cette importance au XVIIIe siècle, elle s'élève comme le témoignage de la richesse du patrimoine de Dijon. De nombreux mois ont été nécessaires à sa restauration, mais aujourd'hui, elle s'offre à nouveaux aux regards des visiteurs. Edifiée entre 1736 et 1739 sous le règne de Louis XV, fils du Duc de Bourgogne, la chapelle s'inscrit comme un leg du siècle des Lumières. Si l'architecte Jacques Gabriel en a conçu les plans, c'est à Pierre Le Mousseux que l'on doit sa [...]

Construite à l'emplacement d'une modeste chapelle du Ier siècle,puis d'une église du XIe siècle jugée trop petite, l'église Saint-Michel de Dijon est édifiée en 1499, date du début des travaux. Son histoire n'est pas banale. En effet, ce sont les paroissiens eux-même, désireux d'avoir une plus grande église, qui cotisent chaque mois pour payer les travaux de construction. Le nouvel édifice, de style gothique, voit son édification par deux fois interrompu, faute d'argent, puis par la guerre. Finalement achevée en 1529, l'église dédiée à l'archange Saint-Michel, qui, selon la tradition chrétienne, [...]

Notre-Dame de Dijon

Admirée depuis des siècles pour son architecture et ses sculptures, l'église Notre-Dame est chère aux coeurs des Dijonnais. Située au centre du quartier Notre-Dame, elle est édifiée entre 1230 et 1250, un record pour l'époque, dans un style gothique bourguignon, selon un plan en croix latine avec un transept assez accentué, un chevet sans déambulatoire et deux absides annexées au transept. De 1865 à 1884, l'édifice subit d'importantes restaurations conduites par Jean Charles Laisné, d'après les plans d'Eugène Millet. A cette occasion, la tour de la croisée qui abritait le beffroi, est transformée [...]

Voir tous les lieux du guide