Guide Gênes



Grand port de la côté Ligure, Gênes est la première grande ville italienne que l'on rencontre en venant du sud de la France. Sans avoir la renommée touristique de Rome ou de Florence, il serait dommage de sous-estimer le potentiel de Gênes, et de ne pas s'y arrêter ne serait-ce que pour une journée.

Ancienne grande cité commerçante, prospère depuis l'époque médiévale ce qui lui a valu son surnom de ''Superba'' durant sa rivalité avec Venise, Gênes a souffert de sa réputation de ville industrielle (le ''Porto Antico'' est aujourd'hui encore le deuxième port de la Méditerranée). L'arrivée à Gênes a de quoi décontenancer en effet, l'autoroute surplombe directement le port (!), défigurant d'un des quartiers les plus intéressants de la ville...

Mais si l'on ne s'en tient pas à cette mauvaise première impression, ce sont ensuite tous les traits de Gênes que l'on découvre : palais, édifices religieux et musées en nombre impressionnant, le port en reconversion, un lieu vivant où se croisent promeneurs et touristes, les ruelles du centre historique (les ''vicoli''), presque aussi étroites que dans une médina...

Trésors génois

La Via Garibaldi (classée par l'Unseco), prestigieuse artère du centre-ville, regroupe quelques magnifiques palais (Palazzo Tursi, Bianco, Rosso...), le Palazzo Del Principe, la cathédrale San Lorenzo, les galeries et les musées, les visites culturelles se bousculent. L'Aquarium de Gênes est l'un plus grands d'Europe. Le centre-ville regroupe boutiques et restaurants et le port est de plus en plus animé. Petit bémol, Gênes pèche un peu pour la qualité de sa vie nocturne, très calme...

Un peu comme partout en Italie, l'hôtellerie à Gênes n'est pas d'un excellent rapport qualité-prix, surtout lorsque l'on vise les deux-trois étoiles du centre-ville, plutôt chers... Certaines adresses de charme valent le détour pour ceux qui peuvent se l'offrir, tandis que les petits budgets choisiront un des hôtels pas cher du quartier de la gare, ou l'auberge de jeunesse, perchée sur les hauteurs de Gênes.

De ces collines qui surplombent la ville s'offre d'ailleurs une vue sans pareille sur Gênes, son port, les montagnes ligures et le magnifique golfe de Gênes... et là, on ne regrette pas d'être venu !

 


Pour aller plus loin : Découvrir la cuisine génoise
La cuisine génoise révèle avec goût et saveur, le caractère de son territoire, à travers des plats authentiques autant savoureux que fascinants….
Les spécialités culinaires génoises sont généralement cuisinées avec beaucoup de légumes, d’herbes aromatiques, le tout agrémenté d’huile d’olive. Les Génois adorent particulièrement le pesto et la focaccia à base d’huile d’olive, pouvant être accompagnés notamment d’oignon ou de fromage.
Comme partout en Italie, les pâtes traditionnelles ou farcies tel les typiques pansotti qui se composent d’une farce à base d’œufs, de fromage et de blettes… Parmi les spécialités génoises, on retrouve également des pâtes fraîches en forme de petits huit, appelées les corzetti de la Vallée du Polcevera.
Cotés spécialités à base de légumes, découvrez le minestrone de légumes à la génoise ou la torta Pasqualina, qui est une sorte de tourte aux légumes sélectionnés pour leurs saveurs inégalables…


La cuisine locale génoise propose une multitude de plats, notamment des spécialités à base de poisson, tel le ciuppin, le buridda, la capponada, ou le stoccafisso à la génoise.
Les poissons pêchés localement, comme les rougets, calamars, anchois, sardines ou encore le baccalà, sont frits dans de l’huile de l’olive afin de les rendre aussi savoureux que croustillants.


Coté salade froide, le cappon magro se distingue par sa forme de pyramidale au niveau de plusieurs couches. Cette salade unique au monde est constituée d’une base de biscuits de marin secs, agrémentée d’ail, de vinaigre, de poisson à chair ferme, d’œufs et de légumes bouillis.


Sur la couche supérieure, on retrouve des artichauts, du thon, des crevettes, des câpres et des olives, le tout nappé d’une sauce verte typique de la cuisine génoise. Enfin, un homard posé sur le sommet vient compléter ce plat digne d’une œuvre d’art culinaire.


Booking.com





Les top lieux du guide Gênes
Palazzo del Principe

Le Palazzo del Principe appartient à la famille Pamphili, monument du XVI° siècle le plus important de la ville de Gênes. Il était le demeure d'Andrea Doria, amiral de l'empereur Charles V, qui voulait un palais montrant son pouvoir par ses dimensions et sa richesse. On doit les fresques qui décorent le bâtiment à Perino del Vaga, collaborateur de Raphaël. Il emprunta ainsi à l'histoire romaine et à la mythologie pour célébrer la figure de Doria. A voir: Outres les fresques et les riches tapisseries (dont le cycle de la bataille de Lepante dessiné par le célèbre peintre Luca Cambiaso), on peut [...]

Galleria d'Arte Moderna

Cette collection située dans la Villa Saluzzo Serra construite entre les XVI° et XVIII° siècles présente des oeuvres des XIX° au XXI° siècle majoritairement produites en Ligurie. Tout commença en 1866 lorsque le prince Odone di Savoia fit don de sa collection, qui s'enrichit au fil des ans grâce à Orlando Grosso, peintre et premier directeur de la Galerie. Les thèmes traversent Romantisme, Symbolisme, Futurisme avec des peintres comme Renato Guttuso, Felice Casorati, Mario Mafai, Arturo Martini... A voir: 2700 oeuvres réunies depuis 1850, entre autres de la production gênoise, mais aussi vénitienne [...]

Raccolta Frugone

La Villa Grimaldi Fassio, date du XVIII° siècle et a été rachetée par la ville de Gênes en 1979 ainsi que le vaste parc qui l'entoure. Elle abrite depuis 1993 les collections des frères Frugone, collectionneurs, galeristes et marchands d'art qui les cédèrent à la commune en 1935 et 1953. On y admire principalement des paysages et des peintures de genre de la fin du XIX° siècle, appréciés par la haute bourgoisie de l'époque. A voir: Des artistes tels que Giovanni Segantini, Francesco Messina, Tranquillo Cremona, Giuseppe de Nittis etc? A faire: Une promenade dans l'agréable parc qui entoure la [...]

Le château d'Albertis est construit à la fin du XIX° siècle par le capitaine et archéologue Enrico Alberto d'Albertis sur des fortifications datant du XVI° siècle. Egalement naturaliste, photographe et érudit, il fit don à la ville de tous les objets qu'il rapporta de ses nombreux voyages dans le monde entier. A voir: Cartes nautiques, trophées de chasse, horloges solaires, céramiques Inca, Maya et Aztèques, vêtements des Indiens d'Amérique, objets rituels australiens et polynésiens, instruments de musique sdu monde, ainsi que la collection ethnographique de Luigi Maria d'Albertis provenant [...]

Inauguré en 2000 dans les espaces de Porta Siberia, originaire du XVI° siècle, le musée expose les oeuvres d'Emanuele Luzzati, célèbre scénographe et illustrateur: dessins, esquisses, illustrations, mais aussi films d'animation, scénographies etc?Expositions et laboratoires sont régulièrement organisés, invitant également d'autres artistes. Des concerts ont aussi lieu, ainsi que des journées d'études et des visites pour petits et grands.

Dédiée aux arts décoratifs entre 1880 et 1945, la Wolfsoniana, collection du mécène américain Mitchell Wolfson Jr, parcoure les principaux courants artistiques de cette époque: exotisme, Art Nouveau, Art Déco, rationalisme. L'institution est partenaire de la Wolfson-Florida International University qui se trouve à Miami. A voir: Peintures, céramiques, tissus, argenteries, affiches publicitaires, dessins, revues, meubles

Le Cimetière de Staglieno

Le cimetière monumental de Staglieno, inauguré en 1851 suivant le projet de Carlo Barabino, est de style néo-classique, comme le sont la plupart des monument de Gênes. En plus de sa popularité due aux grands personnages qui y reposent, c'est aussi un véritable musée: d'extraordinaires sculptures associées aux stèles qui se trouvent dans une galerie entourant un panthéon vont du style classique au symbolisme en passant par romantisme et réalisme. La végétation s'est mêlée au fil des ans à ce lieu magique qui a attiré des personnages comme Maupassant ou Sissi. A voir: -La galerie qui entoure la [...]

La Strada Nuova, aujourd'hui Via Garibaldi, Patrimoine mondial de l'Unesco, était un quartier réservé à l'aristocratie, symbole de sa richesse. Les palais de style renaissance construits avec pierre locale, marbre blanc, et pierre rouge de Finale sont fastement décorés et scandés de petites cours, terrasses et fontaines. Ils contiennent d'extraordinaires collections, dont des tableaux de Veronese, Guercino, Van Dyck, Dürer... Donnés par la Duchesse de Galliera Maria Brignole-Sale De Ferrari à la fin du XIX° siècle, ces palais possèdent également un centre de documentation pour l'histoire, l'art [...]

Pensé pour deux frères, avec ses deux étages et cour à deux loggia, ce palais abrite les collections et les meubles de la famille Brignole-Sale, dont les auteurs font partie des plus importants peintres gênois. Les fresques sont des plus belles de la période baroque. Veronese, Moretto, Palma il Vecchio, Gentileschi, Guercino, Strozzi, Dürer, Van Dyck sont les auteurs des chefs-d'oeuvres qui y sont rassemblés. Il est donné à la commune en 1888 par la dernière propriétaire, la Duchesse de Galliera. A voir: Les terrasses, offrant un intéressant point de vue sur la Strada Nuova et le centre his [...]

Palais Bianco

Remontant au XVI° siècle, le Palazzo Bianco fut reconstruit par la famille Brignole-Sale en 1711, dont le jardin soutenait deux nefs de l'église de San Francesco, détruites plus tard. Il est donné à la ville en 1874 par la Duchesse de Galliera. Il est inauguré comme musée civique en 1892. C'est la principale pinacothèque de la Ligurie, riche d'oeuvres flamandes allant des XV° aux XVIII° siècle. Le palais est aussi le siège du Damasco Velluto Jeans, espace réservé à l'art du textile. A voir: Des oeuvres de Memling, David, Rubens, Van Dyck, Filippo Lippi, Veronese, Caravage, Zurbaran, Murillo, [...]

Voir tous les lieux du guide


Voir toutes les vidéos de Gênes