Guide Islande



Photo du guide de voyage Islande
Entre l'Europe et l'Amérique, il semble inutile de chercher à rattacher l'Islande à l'un ou l'autre de ces continents... Cette grande île en plein océan Atlantique possède une identité qui lui est propre, assurément nordique, dont la richesse et la qualité de vie de ses habitants contraste avec la dureté de sa géographie singulière... Reykjavik, petite ville côtière (environ 120000 habitants...) mais néanmoins capitale d'un état prospère, est souvent la première étape d'un voyage islandais. L'occasion d'en apprendre plus long sur l'histoire et la culture islandaise, à mesure que l'on découvre la capitale, ses musées, ses ambiances... Nocturnes notamment, car Reykjavik est une ville où l'on ne s'ennuie pas le weekend ! Mais on ne choisit généralement pas l'Islande pour passer son séjour en ville : l'Islande est une destination rêvée pour les amoureux de nature, de randonnées, de treks, d'explorations, etc. L'île possède des paysages naturels se prêtant à toutes sortes de superlatifs, mais qui en un mot, sont superbes. Fjords, volcans, glaciers, lacs ou même sources chaudes et bains dans des eaux turquoises, l'Islande attire donc pour la richesse de ses trésors géologiques variés, étonnants, parfois même inquiétants... L'été, la clémence du climat demande moins de préparation et facilite grandement le séjour, tandis que l'hiver, plutôt rude en ces hautes latitudes, demeure une période plus difficile pour voyager en Islande. En recherchant un hôtel pour son séjour, on se rend vite compte que les prix islandais ne sont pas ceux de la France : l'Islande, pays au très fort niveau de vie, demande un budget conséquent pour toutes les facettes du voyage. Le prix à payer sans doute, pour avoir la chance de contempler la nature grandiose de l'Islande. Entre glaciers, volcans, thermes, lacs d'eau chaude, geysers... Les amoureux de la nature n'ont que l'embarras du choix ! La petite île qu'est l'Islande regorge de curiosités naturelles d'exception, qu'on ne trouve nulle part ailleurs. Bien que la langue soit difficile à maîtriser, vous ne pourrez regretter un tel voyage. Attention cependant à la période ! L'hiver, les routes sont impraticables. L'été par contre, le beau temps est souvent au rendez-vous, a tel point que le soleil ne se couche plus !

Booking.com





Les lieux du guide Islande
Landmannalaugar, Hekla, Skógar

Tout près du volcan Hekla, se trouve le superbe site de Landmannalaugar, une vallée marquée par son acticité géothermique. Ses couleurs extraordinaires dues au volcanisme acide de la vallée, font de Landmannalaugar l'une des régions les plus spectaculaire d'islande. Entre le noir, le jeune pâle, le jaune vif en passant par le bleu et le rouge, on entre dans un univers onirique époustouflant, de souffre et de lave. Au centre du site se trouve une coulée de lave au pied de laquelle s'étend une piscine naturelle dont la température avoisine les 40 degrés et où il est possible de se baigner. De là, [...]

Le cercle d'or : Þingvelli, Geysir, Gullfoss

Le cercle d'or est une zone géographique qui regroupe les trois sites les plus connus et les plus incontournables d'Islande : Þingvellir, Geysir et Gullfoss Þingvellir, situé dans un parc national près de la péninsule de Reykjanes est un lieu marquant pour l'histoire islandaise. Þingvellir signifie la plaine du parlement car c'est ici que fut fondé en 930 le plus vieux parlement au monde. En ce lieu fut aussi déclarée la République d'Islande en 1944. Outre son intérêt historique, Þingvellir est aussi l'emplacement exacte où divergent les plaques tectoniques américaines et européennes. La fissure [...]

Iles vestmann : Haimey

Au départ de Porlàkshöfn, sur la côte sud-ouest de l'Islande, il est possible de prendre une embarcation pour les îles Vestmann. Cet archipel est composé de trois îlots et de onze îles. L'île d'Heimaey, avec ses 13, 4 km2 est la plus grande de l'archipel et la seule à être habitée. En 1627, des bateaux de l'empire ottoman pillèrent et dévastèrent les îles Vestmann, c'est pourquoi il ne reste que très peu de maisons traditionnelles encore debout, seule quelques ruines de la première ferme de l'île subsistent. Mais cette île est surtout connue pour l'éruption qui y eu lieu en 1973. Après un tremblement [...]

Le Vatnajökull, avec une superficie de 8 400 km2, est le plus grand glacier d'europe. Sa surface, qui peut avoir plus d'1km d'épaisseur, recouvre environ 8% du territoire islandais. La formation du glacier daterait d'il y a environ 2500 ans. A cette époque, la montagne Esjufjöll, aujourd'hui au centre du glacier, se trouvait alors en dehors de celui-ci. Sous le glacier, se trouve plusieurs volcans actifs comme le Bárðarbunga, le plus haut d'Islande. En 1996 et 2004, deux éruptions sous le Vatnajökull ont provoqué l'éjection de poches d'eau enfermées sous la glace et ont coloré en noir de leurs [...]

Dettifoss

A proximité du site de Mývatn, se trouve la chute de Dettifoss. Comme Gullfoss, cette chute d'eau est très impressionnante. Située sur la rivière Jökulsá á Fjöllum formée par les eaux du glacier Vatnajökull, elle est réputée pour être la plus puissante d'Europe. Sont débit d'eau varie entre 200 et 500 m3 d'eau par seconde. La chute s'étale sur 100m de large et se jette dans un canyon profond de 44 mètres. Si vous vous approchez trop près de la chute, vous serez à coup sûr mouillés par des millions de gouttelettes projetées par la violence du débit d'eau, mais cela en vaut bien la peine ! A voir [...]

Situé dans le nord de l'Islande, le site de Mývatn, est l'un des plus visité au nord de l'île. Mývatn signifie « le lac des mouche » car la région, en particulier l'été, est couverte de nuées de petites mouches, notamment autour du lac. Elles sont inoffensives mais peuvent être très gênantes. Près de celui-ci, se trouve le stratovolcan Hverfjall qui offre un panorama impressionnant sur le site. Apparu il y a plus de 2500 ans, il est le résultat d'une seule éruption. Le sommet est accessible à pied et surplombe le site géothermique près du cratère Viti. Des sources d'eau chaude parsèment la région, [...]

Blue lagoon

Lors de votre voyage en Islande, une visite au Blue Lagoon s'impose. A environ une heure en dehors de Reykjavik, le Blue Lagoon, est un établissement géothermal incontournable. Cette piscine en plein air (même l'hiver), aménagée au milieu d'un champ de lave, est alimentée par les eaux chaudes des sources géothermiques riches en silices et sulfures. Depuis plus de 20 ans, il accueille dans ses eaux bleue laiteuses, des milliers d'islandais et de touristes pour des séances de spa, de massage, de soin de peau, mais surtout simplement pour se baigner et se relaxer dans ses eaux avoisinant les 40°. [...]

Le volcan d'Askja

Le volcan Askja, au nord de l'Islande n'est accessible que quelques mois dans l'année et uniquement en passant par la piste nord qui part de Dettifoss. En 1875, le volcan entra en une violente éruption qui tua plusieurs centaines de personnes et entraîna une vague d'émigration dans le sud de l'île. La coulée de lave Vikrahraun, du volcan Askja, est impressionnante encore aujourd'hui et il est possible de s'y promener. Ce site fut utilisé comme site d'entraînement pour les astronautes du programme Appolo. Depuis cet épisode, un lac au centre du cratère s'est formé, ainsi qu'un deuxième petit volcan [...]

L'est de l'Islande est une région déserte et peu touristique. L'activité géothermique étant moins importante qu'à l'ouest, les paysages sont plats et beaucoup moins excitants. Cependant, si vous décidez de visiter l'est de l'île, allez voir le lac à la teinte laiteuse de Lögurinn dans lequel, selon la légende, vit un monstre aquatique surnommé Lagarfljótsormur. Vous pouvez aussi vous promener près de la chute d'eau d'Hengifoss et admirer le magnifique orgue balsamique de Litlanesfoss. Comme le nord ouest de l'Islande, la région vie essentiellement de la pêche, il est donc possible de rencontrer [...]

Au milieu d'un espace désertique, se dresse la ferme de Glaumbær. La ferme de Glaumbær est un ensemble de fermes traditionnelles du XVIIIe et XIXe siècles liées entre elles par un long couloir central. Ces constructions sont en bois, le toit est recouvert d'épaisses couches de tourbe sur lesquelles pousse du gazon. Le gazon peut, dans certaines régions, durer plus d'un siècle. Cet épais tapis sert à imperméabiliser et protéger l'édifice. Les fermes sont partiellement enterrées, également pour les raisons d'isolation et l'inclination du toit est calculée pour éviter l'infiltration des eaux de pluie. [...]

Voir tous les lieux du guide