Guide Istanbul



Photo du guide de voyage Istanbul

On sort de la gare d'Istanbul et c'est tout le spectacle de cette ville qui éclate tout à coup... difficile de ne pas être désorienté : la Corne d'Or rejoint le Bosphore divisant Istanbul en trois parties : centre historique, rive européenne et rive asiatique... mais laquelle est laquelle ?

On finit toujours par fixer ses repères, ce qui parfois, prend un certain temps. Istanbul est une ville immense, où il est facile de s'égarer... pour le meilleur en général. De toute façon, il suffit de sauter dans un taxi pour revenir à bon port, et vivre en même temps une expérience inoubliable : la circulation à Istanbul, totalement chaotique !

Pour peu que l'on ne dispose que de quelques jours à Istanbul, certains quartiers retiendront certainement plus particulièrement l'attention, à commencer par Sultanhamet, le centre historique, l'incontournable parmi les incontournables. Ce quartier touristique et propret comprend les monuments majeurs d'Istanbul : Sainte-Sophie, la Mosquée Bleue, le Palais de Topkapi... On redescend ensuite vers Eminömü, sur le Bosphore, poumon de la ville et théâtre d'une activité frénétique.

En traversant la Corne d'Or, on rejoint la Tour de Galata puis Beyoglu, le coeur du quartier européen : shopping, restaurants, bars et clubs, l'ambiance bat son plein jour et nuit. Plus haut encore, Besiktas est un peu le Istanbul ''bobo'', calme, joli, avec des boutiques et toutes sortes de curiosités à découvrir.

Enfin, il faut prendre au moins une fois le passeur direction Üsküdar sur la rive asiatique, plus populaire, d'où l'on peut assister à un superbe coucher de soleil sur les minarets d'Istanbul.

Dormir à Istanbul

Pour séjourner quelques jours à Istanbul, inutile de prévoir un budget faramineux : tout dépend des prétentions de chacun, mais les petits budgets sauront s'en sortir facilement. Niveau hébergement, on trouve de tout partout : des hostels parmi les moins chers d'Istanbul se trouvent par exemple en plein Sultanhamet ! Inutile de préciser que l'on pourra monter en gamme, mais attention à bien se renseigner sur les prestations de l'hôtel, pas toujours de première qualité !

 

10 incontournables à Istanbul

  1. La Basilique Sainte-Sophie   >> En savoir plus
  2. La Mosquée Bleue  >> En savoir plus
  3. Le Grand Bazar d'Istanbul   >> En savoir plus
  4. Le Palais de Dolmabahçe   >> En savoir plus
  5. La Tour de Galata  >> En savoir plus
  6. Le Musée des Antiquités d'Istanbul  >> En savoir plus
  7. Le Palais de Topkapi   >> En savoir plus
  8. Le Musée des arts turcs et islamiques
  9. Les citernes de Yerebatane  
  10. La Mosquée de Solimane  >> En savoir plus

 

10 expériences à vivre à Istanbul

  1. Faire une croisière en ferry sur le Bosphore
  2. Sortir la nuit vers la place de Taksim
  3. Fouiner au Grand Bazar et au Bazar égyptien
  4. Aller au restaurant dans le quartier de Beyoglu
  5. Goûter aux mezze, loukoums et baklavas...
  6. Profiter d'un moment dans un hammam
  7. Assister à un spectacle de derviches tourneurs
  8. Pique-niquer de poisson grillé au bord de la Corne d'Or
  9. Se perdre dans le quartier de Sultanahmet
  10. Admirer les mosaïques et les fresques de l'église Saint-Sauveur in Chora

 

Guide : les quartiers d'Istanbul

- Le quartier de Sultanahmet
C'est ici que la plupart des sites historiques célèbres d'Istanbul se trouvent, remontez le temps à travers les vestiges et monuments romains, byzantins et ottomans. L'ancienne Constantinople... Tout le quartier est classé sur la liste du patrimoine mondial par l'UNESCO.

- Galata
Ce quartier comprend Beyoğlu, la rue Istiklal et Place Taksim, c'est une zone animée de jour comme de nuit, on y trouve de nombreux bars, restos et hôtels. Ce quartier, en particulier la place Taksim est généralement considéré comme le «centre-ville» d'Istanbul.
Galata était une ville indépendante du temps de Constantinople, avec une importante colonie commerçants de Génois et Vénitiens. C'est aussi l'ancien quartier diplomatique du temps où Istanbul était la capitale de l'Empire ottoman, vous pourrez donc y voir encore de nombreux bâtiments impressionnants, anciennes ambassades qui sont maintenant consulats depuis que la capitale a été transféré à Ankara.

- Ville Nouvelle
Le principal quartier des affaires de la ville, il abrite également de nombreux centres commerciaux modernes. Cette zone d'Istanbul comprends les quartiers ; Elmadağ, Nişantaşı, Kurtuluş, et Şişli. La plupart des gratte-ciel se trouvent ici, ainsi que le plus haut bâtiment de Turquie, le Sapphire avec une hauteur de 238 mètres.

- Bosphore
La rive européenne du Bosphore, elle est parsemée de nombreux palais, belles demeures bourgeoises et de parcs. Les quartiers, anciens villages ont tous un caractère différent. C'est assurément l'un des coins les plus pittoresques d'Istanbul, et pourtant il reste largement ignoré par les visiteurs.

- La Corne d'Or
La Corne d'Or est à la fois le nom de l'estuaire du Bosphore et du quartier des banques à l'ouest du centre historique. Le nom du quartier provient sans doute de la forme de la baie. C'est un quartier calme, assez riche et agréable.

- Les îles du Prince
Un archipel de neuf îles, dont certaines sont sans voiture, une excellent opportunité de s'extraire de l'agitation de la ville. Les îles des Princes tirent leur nom du fait que pendant la période byzantine et ottomane, les membres des dynasties tombés en disgrâce étaient envoyés en exil là-bas. Outre les princes exilés, seule une poignée de moines habitaient ces îles.
Les principales îles sont les suivantes, d'ouest en est : Kinaliada, Burgaz, Heybeliada, et Büyükada, Sedef. Les autres îles sont inhabitées.
L'un des meilleurs moments pour visiter les îles est au printemps et en automne, l'air n'est ni froid ni chaud, les îles ne sont pas très fréquentées, et au printemps les mimosas sont en pleine floraison. Si vous n'avez pas le temps de visiter toutes les îles, choisissez Büyükada: c'est sans doute la «reine» des îles.

- Le coté asiatique
La moitié orientale d'Istanbul, avec de charmants quartiers et une ambiance différente de l'ouest, plus asiatique, plus chaotique. Kadiköy et Üsküdar forment les noyaux historiques de cette partie de la ville. L'ensemble a été incorporé à la ville d'Istanbul à la fin du 19ème siècle.


Guide : comment se rendre à Istanbul

En train :
Istanbul possède deux gares ferroviaires, Sirkeci sur la rive européenne et Haydarpaşa sur la rive asiatique. La gare de Sirkeci reçoit les trains quotidiens en provenance de Grèce et de Bulgarie, ainsi que des trains express de luxe, tel que le Danube-Express et le Bosphore-Express. Le célèbre Orient Express ne va maintenant que jusqu'à Vienne, mais vous pouvez ensuite prendre le TransBalkan depuis Budapest.
Sur la rive asiatique des trains express partent depuis la gare d'Haydarpaşa en direction de Téhéran (un train par semaine le mercredi à 22h55), et des trains plus classiques en direction d'Ankara et le reste de la Turquie.
Site de la TCDD : www.tcdd.gov.tr

En bus :
Eurolines dessert Istanbul depuis Paris et les grande ville françaises mais seulement en été, Juillet et Août, départ tous les vendredis depuis la gare routière de Gallieni à Paris. Départ 17h00, arrivée lundi à 5h30, environ 250 euros aller-retour.
Plus d'infos : www.eurolines.comLes autobus internationaux arrivent à la gare routière d' Otogar Esenler, à environ 10 km à l'ouest du centre-ville, sur la rive européenne.
Il y a plusieurs bus par jour depuis / vers la Bulgarie, la Grèce, la République de Macédoine et la Roumanie.

En voiture :
Deux options s'offrent à vous pour vous rendre à Istanbul depuis la France, la voie du nord et la voie du sud. La plus courte ? La voie du sud en passant par l'Italie, ferry pour la Grèce, puis direction Thessalonique et Istanbul. La deuxième option consiste à faire depuis Paris : Paris-Munich, Munich-Vienne, Vienne-Budapest, Budapest-Sofia, Sofia-Istanbul.
Dans les deux cas, un sacré périple.

En avion :
Air France et Turkish Airlines assurent deux à trois liaisons quotidiennes entre Paris et Istanbul.
www.airfrance.fr
www.turkishairlines.com
De nombreuses autres compagnies desservent la destination, sur vol régulier et sur charter, avec ou sans escale, Onur Air, Lufthansa, British Airways, Alitalia, ainsi que les low Cost comme Easyjet...

Istanbul possède deux aéroports internationaux : Atatürk sur la rive européenne et Sabiha Gökçen sur la rive asiatique.
Pour rejoindre le centre-ville depuis l'aéroport d’Atatürk, le moyen le plus simple est de prendre le métro (ligne M1) jusqu'à Aksaray puis de prendre le tramway pour Sultanahmet ou Taksim.
Vous pourrez également prendre un taxi, pas très cher, surtout à plusieurs, ils vous permettront de rejoindre le centre d'Istanbul pour 10-15 euros environ.
Il existe également un service d'autobus Havaş qui vous mènera à Taksim pour environ 10 YTL (5 euros).
www.ataturkairport.com

Depuis L'aéroport International Istanbul Sabiha Gökçen, bus locaux et taxis vous permettront de rejoindre le centre.
www.sgairport.com


Guide : se déplacer à Istanbul

L'idéal est de se procurer une carte magnétique, l'Istanbulkart (directement sur place, dans un kiosque), une carte rechargeable coûtant 7 TL, cette somme vous sera rendue lors du retour de la carte. On peut recharger la carte auprès d'un guichet ou d'une borne automatique. L'avantage de cette carte est qu'elle vous permet de faire quelques menues économies par rapport à des tickets de voyage unique. Elle est valable dans tous les moyens de transports : bus, tramway, ferries, métro et funiculaire. 

En bus :
Nombreuses lignes, pour se rendre partout. Le réseau est tentaculaire, à l'image de la ville, il n'est donc pas toujours facile de s'y retrouver ! Autre inconvénient : la circulation épouvantable à Istanbul : le bus s'embourbe lui-aussi dans les embouteillages !
Le site de IETT, qui gère les transports publicswww.iett.gov.tr

En métro et tramway :
Le réseau de transports en commun d'Istanbul comprend 2 lignes de métros souterrains, 4 lignes de métros légers, deux lignes de trains de banlieues, deux funiculaires et un téléphérique. On compte trois lignes de tramway, deux sur la partie européenne, et une sur la partie asiatique.
Il n'y a pas de différence de tarification entre les différents types de transports : de 2 livres turques. Le tram est un moyen sympa et pratique de parcourir le centre d'Istanbul.
De nombreux projets d'extension du réseau sont à l'étude ou en cours de réalisation, les informations ci dessus sont donc susceptibles de changer.
Métros : www.istanbul-ulasim.com.tr

En taxi :
Les taxis sont partout à Istanbul, impossible de les manquer avec leur couleur jaune pétante. Compter 2,7TL juste pour monter à bord, puis 1,4TL par km en journée, le double la nuit. Une course moyenne dans le centre ville ne devrait vous coûter entre 7 et 10 euros, insister pour mettre en route le compteur, ce que les chauffeurs ne font pas toujours.A plusieurs, une alternative intéressante et peu onéreuse au final. De plus, la conduite d'un taxi stambouliote est une expérience à part...

En bateau :
Incontournable : la traversée du Bosphore en ferry, aussi bien pour rejoindre la rive asiatique que pour admirer Istanbul depuis la mer. Plusieurs type de bateaux se déplacent dans le Bosphore, certains rapides d'autres moins. Il est fort probable que vous prendrez le Vapür depuis la gare maritime de Karaköy vers le port d'Uskudar ou Kadikoy sur la rive anatolienne, mais d'autres destinations sont desservies le long du Bosphore et vers les îles des Princes.
→ Liaisons rapides : www.ido.com.tr
→ Vapür : www.sehirhatlari.com.tr


Booking.com





Les top lieux du guide Istanbul
Mosquée Bleue

Savez-vous pourquoi on nomme ainsi la plus stupéfiante des mosquées d'Istanbul' Tout simplement parce lorsque vous pénétrez au coeur cette enceinte religieuse, un halo de lumière bleutée vous enveloppe délicatement, émanant tout droit des faîences d'Iznik qui recouvrent ses murs et qui sont toutes dans des tons bleu-vert. Sur ce superbe revêtement coloré, des bouquets de tulipes, de roses, d'oeillets et de lys, rivalisent de beauté pour réussir à nous évoquer le Jardin de Paradis promis par Le Coran. La coupole centrale, qui mesure 23,50 mètres de diamètre, est un plaisir pour les yeux et l'on [...]

Grand Bazar d'Istanbul

Le Grand Bazar, c'est un enchevêtrement de ruelles couvertes dans lesquelles abondent les babioles en tous genres dans une formidable explosion de couleurs et de vie : tapis bon marché, bijoux d'argent, loukoums savoureux, tee-shirts à l'effigie du pays, narguilés colorés, antiquités estimées, cuirs et peaux à gogo.... une véritable caverne d'Ali Baba qui fera à coup sûr le malheur de votre porte-monnaie ! Ici, tout se marchande alors déployez vos plus fins talents de négociateurs et saisissez l'occasion de faire des affaires. 4000 boutiques sont là rien que pour ça !

Mosquée Süleymaniye

C'est en l'honneur de Soliman le Magnifique que cette superbe mosquée fut érigée sur la troisième colline de la ville entre 1550 et 1557. Tout comme la Mosquée Bleue, elle est jonchée de tout un tas de jolies coupoles ainsi que de quatre minarets cerclés par dix balcons. Et cette architecture là est très significative puisqu'elle rappelle que Soliman était le quatrième sultan d'Istanbul et le dixième de la dynastie ottomane. Qui était l'auteur de cette splendide construction' Le fameux Sinan bien évidemment, architecte des plus beaux bâtiments de la ville. A l'intérieur, la salle de prière est [...]

Mosquee Sainte Sophie

Au départ, Sainte Sophie était une basilique. Puis avec la chute de Constantinople, elle a été transformée en mosquée et a reçu à cette occasion quatre minarets et des médaillons qui sont toujours suspendus aux angles de la nef. Mais aujourd'hui, Sainte Sophie s'est tout bonnement transformée en un musée, qui regorge de divers trésors artistiques : les plus fascinants sont sans aucun doute les différentes mosaïques figuratives composées de mille et un carreaux recouverts d'or, qui se trouvent à l'étage dans ce que l'on appelle les tribunes, endroit autrefois réservé exclusivement aux femmes. L'abside [...]

Le Bosphore

Long de détroit de 32 km reliant la mer Noire à la mer de Marmara, le Bosphore est un passage incontournable lors d'une visite à Istanbul. Pour le découvrir sous son plus beau jour, sautez dans un ferry et embarquez pour une croisière, les cheveux au vent, à la découverte des merveilles qui bordent ses rives. Le bateau vous fera caboter de la rive européenne à la rive asiatique et vous serez délicieusement subjugué par la balade. Un petit conseil : ne prenez pas le risque de tomber à l'eau ou de vouloir piquer une tête, les eaux du Bosphore sont infestées de méduses ! A faire : Déguster du poisson [...]

Ce palais est si immense et regorge de tant de beautés qu'il faut près de toute une après-midi pour en faire le tour ! Mais lorsque l'on sait que ce lieu a été le siège du pouvoir pendant près de quatre siècles, ça nous paraît bien normal... C'est autour de quatre cours que s'ordonne l'ancienne demeure des sultans et c'est ici que l'on prend conscience de l'opulence dans laquelle vivait ces pachas ! Si la construction du site débuta en 1465 sous Mehmet II, chaque sultan y apporta au fil du temps sa touche personnelle, [...]

Le Palais de Dolmabahçe

Lorsque vous longez le Bosphore en bateau, vous apercevez toute une aile de ce superbe palais de marbre d'un blanc éclatant qui fut habité un temps par Abdülmecit Ier lorsqu'il quitta le Sérail de Topkapi. La première chose qui éveille notre curiosité lorsque l'on pénètre dans ce palais, ce sont les pendules, toutes stoppées sur 9h05. Pourquoi cette curiosité vous demandez-vous? Car c'est ici que s'est éteint Mustapha Kemal, le 10 novembre 1938, à cette heure précise et depuis, le temps ici ne s'écoule plus, afin de rendre hommage à cet homme qui a tant fait pour la Turquie moderne. L'intérieur [...]

Place Taksim

La place Taksim, c'est le point central qui délimite le centre historique du quartier européen, bien plus récent. Au centre, trône un monument républicain qui rend hommage à Atatürk et aux héros de l'indépendance. Mais le plus intéressant ici, ce n'est pas vraiment cette place mais plutôt l'avenue Istiklal qui démarre de là et qui est le véritable coeur palpitant d'Istanbul. Pour l'atteindre, autant prendre le funiculaire : il vous fera grimper tout en haut, au départ de la rue, en moins de temps qu'il n'en aurait fallut pour que vous poussiez un seul soupir d'épuisement durant la fatigante montée [...]

Les musées archéologiques d'Istanbul

Ce grand complexe se compose de trois musées bien différents les uns des autres : le premier, c'est le musée des Antiquités. Il expose une importante collection d'objets de l'époque grecque, romaine et byzantine. S'il y a des pièces à recommander en particulier dans ce musée, ce sont les différents sarcophages découverts dans la nécropole royale de Sidon : le sarcophage des Pleureuses, celui d'Alexandre le Grand et enfin un sarcophage lycien. Le second musée, c'est celui de l'Ancien Orient, qui nous renseigne sur les civilisations antiques qui vécurent sur l'actuel territoire turc. Le musée de [...]

Bazar Egyptien d'Istanbul

Pour sentir les délicieux parfums d'Orient, c'est ici qu'Istanbul vous donne rendez-vous ! Car le Bazar Egyptien, c'est un vaste marché aux épices, certes quelque peu envahi par les bijouteries et autres échoppes normalement propres au Grand Bazar, mais que voulez-vous, le business est partout ! Et pour faire ses emplettes en thé, en loukoums, en épices, en fruits secs ou en gâteaux orientaux, rien de mieux que les petites épiceries fines qui se trouvent ici ! Le marché est véritablement enchanteur, imprégné d'odeurs de cannelle, de safran, de menthe, et offrant à nos prunelles ébahies un éventail [...]

Voir tous les lieux du guide


Voir toutes les vidéos d'Istanbul