Guide Minorque



Photo du guide de voyage Minorque

Aux Baléares, Minorque se distingue des autres îles, paisible elle a su préserver du tourisme de masse et conserve un charme discret. Ici, on sort des clichés qui collent au littoral espagnol et on pénètre dans une atmosphère plus intime, authentiquement méditerranéenne. Laissez-vous aller, vous serez conquis...

Eau claire et soleil à Minorque

L'île de Minorque est la voisine de la grande Majorque dans les Balèares et comme elle, elle attire de nombreux visiteurs pour profiter de la plage, du soleil et de la mer. La différence : Minorque attire moins de monde ! Et ce n'est pas un problème de beauté des paysages ou de qualité des plages... mais simplement car Minorque est un peu moins accessible, mais aussi moins présente dans les catalogues d'agences de voyage.

L'île est certes petite mais ne manque pas d'intérêts. Sur les côtes est et ouest vous trouverez de nombreuses plages, et sur les côtes sud et nord, rocheuses, on découvre de nombreuses criques et calanques restées sauvages... certaines ne sont accessibles que par bateau, ou après plusieurs heures de marche.

Minorque est classée réserve de biosphère au patrimoine mondial de l'UNESCO car elle est restée relativement préservée. La plus grande ville de l'île est Mao :  agréable, elle propose un musée et constitue un bon point de départ pour des excursions, par la mer notamment.

Ne manquez pas la belle plage de Son Bou. A l'autre bout de l'île, Ciutadella possède une belle vieille ville. Au sud-ouest de l'île, profitez des belles plages et calanques de Cals en Turqueta,Galdana, Macarella, Mitjana... Dans le nord aux environs de Fornells, partez vous promener sur les sentiers côtiers. Les amateurs de sites préhistoriques pourront allez voir le Talati de Dalt, la torre d'En Gaumés et la torralba, d'En Salort.

Une voiture, un scooter, une bonne paire de chaussures de rando... et c'est parti !


Booking.com





Les lieux du guide Minorque
Cala Macarelleta

Cala Macarelleta est un des lieux les plus beaux et plus connus de Minorque. Ses eaux bleues sont l'emblème de cette crique paradisiaque. On se croirait aux Caraïbes. Pour y arriver il faut passer par Cala Macarella (accessible en voiture) et monter par des escaliers en pierre jusque de l'autre côté du rocher. La fréquentation est majoritairement naturiste.

Cala Pregonda

Cette petite plage se situe à 30 minutes à pied de la Cala de Binimelà. Binimelà est un endroit agréable, mais Cala Pregonda est sans doute l'une des criques les plus belles et les plus charmantes de Minorque, pour son sable rouge et plus gros que sur les autres plages, pour ses roches rougeâtres et blanches qui émergent de l'eau cristalline. On se croirait sur la lune.

Cala Turqueta

Typiquement méditerranéenne, cette petite crique est située sur la côte Sud-Ouest de Minorque, dans l'archipel des Baléares. Roches calcaires, pins odorants, cristal de l'eau, rien ne manque au tableau !

Ancienne ville de pêcheurs. Quand Minorque est devenue une île plus touristique, les Minorquins ont modifié l'aspect naturel de Binibeca-Vell pour reconstruire un pseudo-village éloigné de la réalité. Cependant, ses petites maisons blanches entassées valent le détour. La plage de Binibeca se trouve à 3 km du village.

Véritable havre de paix et de verdure à seulement 45 minutes à pied de Cala Mitjana. Trebalúger est l'une des plages vierges les plus appréciées des minorquins. Elle est restée intacte et la tranquillité est garantie même en pleine saison.

C'est en 1500 av. J.-C., époque talayotique, que la société minorquine s'organise en petites communautés et nait la ville de Maó. Ils se sont établis dans cet endroit côtier afin de surveiller l'entrée par la mer. Cependant, ce sont les anglais qui seront les responsables d'une croissance démographique, d'une augmentation des mouvements portuaires, d'une croissance du commerce et de son organisation actuelle. Grâce à eux, Maó devient en 1722 la capitale de l'île. Actuellement la ville bénéficie d'une grande activité commerciale, principalement dédiée au tourisme. Le Port de Maó est le deuxième [...]

La Boîte-Grotte de nuit est le bar-discothèque le plus spectaculaire que vous n'avez jamais vu. Ces rochers gardent une grande histoire d'amour et vous offrent une vue imprenable. On ne connait pas très bien la provenance de Xoroi, il était peut-être un survivant d'un naufrage qui s'est abrité dans la grotte. Dans les maisons les plus proches se produisaient de nombreux cambriolages et quelques jours plus tard, une jolie fille disparut. Après plusieurs années, les gens oublièrent la jeune fille. Un jour une grande chute de neige a couvert Minorque et les hommes du village armés ont suivi les [...]

La Mola est la forteresse d'Élisabeth II. Elle est située à 12 km de Maó. Créée entre 1848 et 1875 à l'initiative des anglais. Ils avaient fait pression sur les Minorquins pour se défendre contre les Français quand ils se disputaient le contrôle maritime de la Méditerranée. C'est un endroit où vous trouverez des activités diurnes et nocturnes ainsi que des expositions et des concours.

À une dizaine de kilomètres de Maó, vous trouverez sans doute une petite ville charmante avec deux églises (Santa Eulàlia et Sant Diego) et des petites ruelles qui vous transporteront à la Minorque originale, pas touristique, authentique. Profitez des fêtes de Sant Llorenç pendant le mois d'août. Vous aurez l'opportunité de voir les « jaleos » un spectacle chevalin minorquin unique. On ne peut pas l'expliquer, vous devez y aller pour le vivre.

Il s'agit d'une grande nécropole. "Coves" signifie "grottes" en catalan. Son nom provient des 100 grottes artificielles qui datent de l'Âge de Fer et qui composent le cimetière. Même les Romains ont vécu dans ces criques. Dans les années 60, cet endroit est devenu le paradis des hippies naturistes. Aujourd'hui les grottes sont malheuresement fermées pour que personne ne s'y installe.

Voir tous les lieux du guide