Guide Nice



Photo du guide de voyage Nice

Nice, grande ville de la Côte d'Azur, baigne dans un climat méditerranéen qui lui assure son succès auprès des estivants, certains d'y profiter du soleil et de la chaleur tout au long du printemps, de l'été et même en hiver. Nice peut être une escapade agréable pour profiter de la clémence de son climat. Balnéaire, la ville de Nice possède cette longue plage où la mer demeure toujours calme : il est toujours sympathique de pouvoir faire un saut dans l'eau dans une grande ville, mais il ne faut pas avoir peur d'avoir son transat collé à celui de quelqu'un d'autre en pleine saison !

La plage est longée par la célèbre Promenade des Anglais, emblématique de Nice : des palmiers, des bancs pour observer la Baie des Anges, de grands hôtels, des terrasses, des animations, voici le coeur de l'activité estivale niçoise.

On découvre également une vieille ville pleine de charme, la colline du château pour un beau point de vue sur Nice, le port de plaisance ainsi qu'un centre-ville actif, comptant de nombreuses boutiques, des bars et des restaurants. Ajoutons à cela quelques musées et monuments intéressants, et le tour de la ville est complet.

Il ne reste plus qu'à goûter aux joies de la vie nocturne de Nice, ses bars et ses boites branchées.

Escale à Nice

Comme partout sur la Côte d'Azur, Nice demeure une destination assez chère dans l'ensemble : de nombreux hôtels haut de gamme bordent la Promenade des Anglais, et la vue sur la mer n'est pas gratuite. Dans le centre-ville, des hôtels 2-3 étoiles et des maisons d'hôtes sont présentes. Quelques adresses bon marché existent, de petits 1 étoile vers la gare ou sur les hauteurs, des résidences hôtelières plus excentrées ou les quelques auberges de jeunesse que compte la ville.

A Nice, vous trouverez aussi bien des grands palaces que des petits hôtels de charme nichés dans les collines. Il y a en tout plus de 200 hôtels à Nice, toutes catégories confondues. Il existe aussi des hébergements locatifs, meublés, résidences de tourisme, auberges de jeunesse, gîtes et chambres d’hôtes, ainsi que des campings aux alentours de Nice. Les petits budgets devront se diriger vers les hôtels une étoile près de la gare ou vers les hébergements collectifs. Autre option les hôtels de chaîne en périphérie de Nice

Pour découvrir la vie niçoise sous un autre angle, on organisera son séjour en plein mois de février, lorsque la ville s'éveille d'une animation toute particulière à l'occasion du célèbre carnaval de Nice.

Les quartiers de Nice

Pour apprécier la ville de Nice, commencez par arpenter la promenade des Anglais qui vous offrira d’un côté une vue magnifique sur la Baie des Anges et de l’autre une succession d’hôtels de luxe et de palaces comme le célèbre Negresco ou le Palais de la Méditerranée. Vous pourrez ensuite découvrir de nombreux monuments et églises qui valent le coup d’œil au cœur de la ville : l’Opéra, le Palais de la Préfecture, l’Hôtel de ville, la Cathédrale Saint-Nicolas surnommée l’Eglise russe, la moderne Eglise Sainte-Jeanne d’Arc, l’Eglise Sainte-Giaume, etc...

Le centre de Nice peut être grosso-modo divisé en deux : la rive gauche du Paillon, plus ancienne, est caractérisée par un urbanisme proche de celui de Turin. La rive droite, plus récente présente un style beaucoup plus haussmannien.

-La colline du Château correspond à l'ancien centre de Nice, le château a été détruit au XVIIIe siècle par Louis XIV,depuis, c'est essentiellement un lieu de promenade. Le Vieux-Nice s'est développé autour de ce château et comprend notamment la cathédrale Sainte-Réparate, le Bourse du travail, le Palais de la Préfecture, le cours Saleya, et de nombreux édifices religieux. Ici les ruelles sont étroites et les maisons aux couleurs chaudes.

Le Vieux-Nice est aujourd'hui clairement le cœur touristique de la ville et abrite de nombreux cafés et restaurants, il est animé de jour comme de nuit : le lieu de rendez-vous et de sortie pour les niçois. Le Vieux-Nice est bordé au sud par la mer et le quai des États-Unis (prolongement de la promenade des Anglais) et au nord par la place Garibaldi.

-Quant au port (port Lympia), malgré qu'il est été longtemps un quartier populaire et ouvrier, il accueille aujourd'hui surtout des bateaux de plaisance, des yacht de luxe, et les bateaux de croisières en direction ou en provenance de la Corse. Une activité de pêche subsiste, mais le nombre de pêcheurs professionnels est maintenant inférieur à dix.

-La colline de Cimiez est le quartier le plus bourgeois de la ville. Il abrite de nombreux hôtels particuliers construits à la Belle Époque et qui ont été depuis transformés en appartements pour les classes aisées. Sur l'avenue Jean-Médecin on retrouve toutes les grandes enseignes, ainsi que de nombreux restaurants et cafés. Le style des immeubles est beaucoup plus haussmannien, beaucoup plus français : les rues sont larges et rectilignes, mais la pierre apparente remplace les façades colorées.

On y trouve le musée Henri Matisse et le musée archéologique de Nice-Cimiez qui comprend les ruines romaines de Cemenelum, à savoir : les arènes, les thermes et la basilique paléochrétienne. À proximité, on trouve le palais Régina, il a abrité la reine Victoria ainsi qu'Henri Matisse. Sur la colline se trouvent également le monastère de Cimiez et l'église des moines franciscains datant du XVIe siècle. Les peintres Henri Matisse et Raoul Dufy sont enterrés dans le cimetière du monastère.

-Les quartiers République, Saint-Roch et Magnan sont des quartiers populaires construits essentiellement dans la seconde moitié du XIXe siècle ou dans première moitié du XXe siècle.

-Les quartiers de Pasteur, L'Ariane et Les Moulins sont des quartiers populaires récents, construits dans les années 1960-1970, en périphérie de la ville.

 


Booking.com





Les lieux du guide Nice
Eglise Sainte-Jeanne d'Arc

La construction de cet édifice moderne par l'architecte Jacques Droz débuta en 1926. Achevée en 1933, l'église fut consacrée en 1965 par Monseigneur Jean Mouisset. Son extérieur est en béton peint en blanc et présente un porche ellipsoïdal, trois grandes coupoles ovoïdes (réalisées grâce à la technique du voile de ciment armé) et un clocher de 65 mètres de haut en forme de flamme torsadée, symbolisant le Cierge Pascal. L'intérieur est décoré par d'immenses fresques évoquant le chemin de croix et une tapisserie intitulée L'Alliance entre Dieu et son peuple. L'église est classée Monument Historique [...]

Cathédrale Saint-Nicolas de Nice

Surnommée l'Eglise russe, l'architecture de cet édifice s'inspire de la Cathédrale Saint-Basile située sur la place Rouge à Moscou. Un premier projet de construction sur une parcelle à l'angle des rues Verdi et Berlioz fut abandonné à cause du sol trop fragile. Les travaux commencèrent vraiment en 1903 sur un terrain offert par le tsar Nicolas II, mais durent s'interrompre dès 1906 par manque de crédit. Ils furent repris en 1908 et l'inauguration eu lieu en 1912. C'est aujourd'hui le plus grand édifice de ce type hors de la Russie. Elle est composée d'une coupole centrale entourée de quatre coupoles [...]

Colline de Cimiez

La colline de Cimiez est le berceau romain de ville. Sous l'Antiquité, "Cemenelum" fut une cité à part entière, rivale de "Nikaïa" la Grecque située en bord de mer. Aujourd'hui, c'est un des quartiers cossus de Nice à la fois résidentiel et comprenant de nombreux édifices historiques. On y trouve ainsi l'église des moines franciscains datant du XVIème siècle et le monastère de Cimiez, entouré d'un cimetière où reposent les peintres Henri Matisse et Raoul Dufy, ainsi que le prix Nobel de littérature 1937, Roger Martin du Gard. Les jardins du monastère qui offrent une vue magnifique sur la ville [...]

Promenade des Anglais de Nice

La réputation de la Promenade des Anglais n’est plus à faire, il s’agit sans aucun doute de la promenade la plus réputée en France. Très apprécié des touristes et des Niçois, ce long boulevard maritime offre une vue magnifique sur la Baie des Anges qui s'étend du cap de Nice au fort carré d'Antibes. Le chemin de 2 mètres de large qui longeait la mer à l'origine fut commandé par le Révérend anglais Lewis Way en 1820. Il fut officiellement baptisé Promenade des Anglais [...]

Cathédrale Saint-Réparate

Elle fut construite de 1650 à 1699 et dédiée à la jeune martyre sainte Réparate, dont le corps décapité dériva depuis la Palestine dans une barque halée par des anges jusqu'au rivage niçois. Ses restes reposent d'ailleurs dans la cathédrale depuis 1690. Mais avant de devenir cette cathédrale consacrée à la patronne de la ville de Nice, l'édifice porta le nom de Sainte-Marie du Château et fut une modeste église rectangulaire. Inspirée de l'église Sainte-Suzanne de Rome, elle comporte aujourd'hui un plan en croix latine avec un dôme aux tuiles de couleur vernissées de style génois. Un campanile y [...]

Carnaval de Nice

Le Carnaval de Nice fut mentionné dès 1294 dans des chroniques annonçant la venue en ville du Comte de Provence, Charles d'Anjou. Il prit diverses formes selon les époques. Tandis qu'au Moyen-Âge la fête n'était qu'une succession de bals et de mascarades, le XVIIIème siècle privilégia les bals masqués privés à la mode vénitienne. Le Carnaval moderne ne fit son apparition qu'en 1873 avec la création d'un "Comité des Fêtes". Aujourd'hui c'est le premier carnaval de France à [...]

Cascade de Gairaut

Cette large chute d'eau à ressaut commémore l'arrivée à Nice de l'eau du canal de la Vésubie en 1883. Elle est surmontée d'un pavillon ressemblant à un chalet montagnard qui prend place au centre d'un socle de rochers artificiels. D'inspiration autrichienne, cet ensemble fut très prisé à la Belle Epoque et offre un magnifique panorama. A voir: Le panorama que l'on peut apprécier, ainsi que la cascade.

Monument aux Morts

Il s'agit d'un bâtiment monumental élevé à la mémoire des 4 000 niçois morts pour la France pendant la Première Guerre Mondiale. Sa construction débuta en 1924 et il fut inauguré en 1928 par le Maréchal Foch. Accolé à la colline du château, ce Monument aux Morts mesure 32 mètres de haut. A ses pieds se trouve un vaste parvis entouré de stèles, sur lesquelles des bas-reliefs évoquent l'infanterie, l'artillerie, la cavalerie, le génie, la marine et l'aviation. L'urne est posée sur des colonnes et encadrée par trois grands arcs en ressaut. Sur son socle on peut admirer deux hauts-reliefs qui représentent [...]

Cours Saleya et marché de Nice

Cette esplanade piétonne est bordée d'une double rangée de maisons basses et de nombreux cafés et restaurants. On y trouve aussi la Chapelle de la Miséricorde, l'un des plus beaux monuments baroques du monde. C'est un lieu très animé du Vieux-Nice qui accueille chaque jour le célèbre Marché aux Fleurs, rempli fruits et légumes le matin et remplacé par le marché des antiquaires le lundi. A voir: Le Marché aux Fleurs. La Chapelle de la Miséricorde. La vue sur la colline du château lorsqu'elle est illuminée le soir.Le Cours Saleya constitue sans aucun doute l’endroit le plus touristique de la ville [...]

Place Masséna de Nice

Située au coeur de la ville, la place Masséna est divisée en deux parties. Côté nord elle est rectangulaire et bordée d'immeubles de couleur rouge pompéien sur arcades blanches, tandis qu'au sud elle prend une forme semi-circulaire et offre de belles perspectives. Dédiée au maréchal de France dès sa construction au XIXème siècle, cette place fait aujourd'hui l'objet d'un aménagement dans le cadre de l'arrivée du tramway en centre-ville. A voir: Les façades des immeubles qui bordent la place au nord avec leur fameuse couleur rouge pompéien.La Place Masséna se trouve en plein cœur de Nice. Il [...]

Voir tous les lieux du guide


Vidéo Sofia Antipolis