Guide Pékin

Quelle note donneriez-vous à Pekin ?

Photo du guide de voyage Pékin
Téléchargement guide pdf gratuit

Capitale gigantesque de 20 millions d'habitants, Pékin ne peut laisser aucun voyageur indifférent. La ville est le centre historique, politique et culturel de la Chine. Centre politique depuis 1264, la ville est marquée par l'histoire du pays. Les nombreux jardins et palais impériaux sont les témoins de la magnificence attachée à la pratique du pouvoir impérial.

La célèbre Cité Interdite est située au centre de la ville. Véritable ville dans la ville, la taille et la magnificence des palais défient l'imagination.

Le palais d'été, dans l'ouest de la ville, est aussi impressionnant. La vieille ville populaire traditionnelle est envoûtante. Promenez vous et perdez vous dans les hutongs et découvrez y la vie des pékinois. Allez visiter des Siheyuans pour imaginer comment vivaient les pékinois sous l'empire.

L'histoire récente a également marqué la ville. La place Tian'anmen au centre de la ville est la plus grande du monde, en son centre le mausolée de Mao témoigne de la ferveur qui lui est encore porté. L'empreinte du grand timonier se retrouve dans toute la ville.

Les édifices religieux façonnent la ville et la vie des pékinois. Visitez les magnifiques temples bouddhistes et découvrez la multitude de pratiques rituels et de styles architecturaux. Ne ratez pas le temple des lamas, bouddhiste tibétain, le temple du nuage blanc, taoïste, et le temple de Confucius. Partez à la découverte des lieux de sacrifices impériaux au temple du ciel ou au temple de la terre. Découvrez aussi les mosquées et les églises de la ville.

Le Chine est le pays de la gastronomie, Pékin en est sa capitale. La spécialité de la ville est le canard laqué mais vous pourrez trouver les multiples spécialités du pays et de toute l'Asie. Les « huit grandes cuisines régionales » sont représentées : Shandong, Jiangsu, Anhui, Zhejiang, Fujian, Guangdong, Hunan, Sichuan.

Pékin satisfera également les amateurs d'art contemporain, l'avant-garde artistique chinoise est exposée dans les nouvelles galeries de la ville. Vous pouvez aussi aller visiter les deux communautés d'artistes, véritables villes d'art, la communauté d'artiste de Songzhuang ou la 798 art zone. L'architecture contemporaine est très vivante, comme l'attestent les installations olympiques ou les chantiers de tours à Chaoyang, comme le siège social de la CCTV.

Les marchés de la capitale sont grands et nombreux. Ils sont souvent spécialisés et proposent des produits intéressants, le marchandage est de rigueur en Chine. Allez au marché aux perles, au marché de la soie, au marché de thé ou au marché de nuit de Donghuamen, goûter une spécialité exotique.

Une ville de cette taille est un spectacle permanent surtout pour des yeux occidentaux, une simple balade dans un des nombreux parcs est toujours pleine de surprises. Les environs de Pékin regorgent de lieux d'excursions, la grande muraille, les tombeaux impériaux Ming et Qing, les gorges de longqing, les temples, le temple Tanzhe par exemple, et les villages, comme Chuandixia par exemple. Avec ses nombreux attraits Pékin est une destination touristique majeure mais la ville se modernise rapidement, elle a été transformée pour les jeux olympiques.

Certains aspects traditionnels disparaissent, les hutongs par exemple sont en voie de disparition, et de nombreux sites se transforment en parc d'attraction pour touristes. De plus, les transports sont surchargés ce qui rend certains trajets difficiles et la pollution est importante. Le coût de la vie est plus élevé que dans les campagnes et a tendance à augmenter rapidement ces dernières années. Il faut savoir que tous les lieux touristiques sont payants.

Pékin reste le passage obligé d'un voyage en Chine, vous pouvez facilement y passer une semaine, moins de trois jours serait dommage et si vous voulez faire des excursions en dehors de la ville vous pouvez rester beaucoup plus longtemps.

Téléchargement guide pdf gratuit

Booking.com





Les lieux du guide Pékin

# 1/79 : Lac Shichahai

Lac Shichahai

Au coeur d'un quartier historique au centre de Pékin, le lac Shichahai servait autrefois de port à l'extrémité du grand canal qui reliait Pékin à Hangzhou. Le lac est en fait composé de trois lacs du sud au nord : le lac Qianhai, le lac Houhai et le lac Xihai. Les points d'intérêts autour de ces lacs sont nombreux : hutongs, demeures historiques , cafés, restaurants, promenade en barque de jour ou [...]

# 2/79 : 798 art zone

798 art zone

La 798 art zone, aussi appelée Dashanzi art district, est une communauté d'artistes contemporains dans la quartier de Dashanzi dans l'arrondissement de Chaoyang. 798 était le nom codé d'une usine de fabrication de pièces détachées pour radio construite dans les années cinquante. L'usine a fermé et les lieux ont été investis par des artistes et des institutions culturelles pour y installer des ateliers, [...]

tour du tambour à Pékin

Construite en 1273 par Kublai Khan au centre de Dadu, capitale durant l'occupation mongole, la tour du tambour, Gulou, est l'un des plus anciens édifices de Pékin. Elle fut reconstruite par l'empereur Yongle en 1420. Haute de 46,7m, elle avait pour fonction de marquer les heures grâce à ses 24 petits tambours et un gros tambour. Le gros tambour était frappé toutes les heures et les 24 petits tous les [...]

Ce musée, proche du lac Houhai, présente les travaux du scientifique Guo Shoujing. Le musée a pris place dans un temple Yuan dont le jardin a gardé toute sa beauté. L'exposition est intéressante mais il y a peu d'explications en anglais. Sans traducteur, ou guide ou si vous ne parlez pas chinois la visite sera difficile.nGuo Shoujing, 1231-1316, était un astronome, ingénieur et mathématicien. Il calcula [...]

Mausolée de Mao Zedong

Malgré le souhait du grand timonier d'être incinéré, le parti décide de conserver son corps et de l'exposer dans une tombe monumentale en plein centre de la place Tian'anmen à la place de l'ancienne porte Sud de la Chine. Mao meurt en septembre 1976, son mausolée est fini en mai 1977. Construit symboliquement par le peuple chinois, plus de 700 000 personnes des différentes provinces furent travailleur [...]

# 6/79 : Temple de Yonghe

La lamaserie Yonghe, yonghegong c'est à dire "palais de la paix et de l'harmonie", est le monastère bouddhiste tibétain le plus grand de Pékin. Situé dans le nord-est de Pékin, le temple construit en 1694 était à l'origine le lieu de résidence du prince, futur empereur, Yongzheng. En 1744, l'empereur Qianlong offre le palais aux lamas Gelupta, la secte des bonnets jaunes. Le palais devient une lamaserie, [...]

La cathédrale de l'immaculée conception, ou cathédrale du sud ou cathédrale Nantang, est l'édifice catholique le plus ancien de Pékin. En 1605, une église de style chinois est construite sur le site actuel de la cathédrale par le prêtre jésuite Matteo Ricci avec l'accord de l'empereur Wanli, dynastie Ming. En 1650, l'empereur Shunzin, dynastie Qing, autorise le prêtre jésuite Johann Adam Schall von [...]

En plein coeur du quartier Dongcheng, à 10 minutes à pied de la place Tian'anmen, l'avenue Wangfujing, est une rue très commerçante. Restaurants, magasins chics, centre commerciaux, boutiques de souvenirs sont les principales attractions de le rue. Souvent noir de monde, les prix pratiqués à Wangfujing sont beaucoup plus élevés que dans le reste de la capitale.nParmi les quelques curiosités, le centre [...]

# 9/79 : Avenue Qianmen

L'avenue Qianmen, située dans le prolongement direct de la place Tian'anmen, a été réhabilitée entièrement pour les jeux olympiques de 2008. La volonté affichée étaient de lui redonner l'apparence des années trente. Les travaux ont été longs et les expropriations forcées nombreuses cependant le succès touristique est au rendez-vous. nLa rue est une des plus vieilles artères commerçantes de Pékin, elle [...]

# 10/79 : Musée Xu Beihong

Dans un bâtiment moderne au nord du lac Shichahai, ce musée expose l'oeuvre de Xu Beihong, un des peintres chinois le plus renommé au XXéme siècle. Le musée comporte sept salles d'exposition dans lesquelles vous découvrirez des huiles, des gouaches, des études et des objets personnels de Xu Beihong.nXu Beihong, 1895-1953, a séjourné en France, ou il est connu sous le nom de Jupeon. Il modernise la [...]

# 11/79 : Maison de Lao She

La maison de Lao She transformée en musée mémorial en 1999 se situe dans un hutong de l'est de Pékin dans l'arrondissement de Dongcheng. Le lieu est très serein, cette visite permet de découvrir outre la maison de Lao She et quelques objets lui ayant appartenu, l'intérieur d'une maison traditionnelle de hutong et sa cour. Lao She, 1899-1966, est un très grand écrivain pékinois ayant voyagé et vécu [...]

Au nord du lac Beihai, cette belle maison et son beau jardin présente une grande figure littéraire de l'ère communiste. La maison renferme de nombreux documents relatifs à la période communiste. Guo Moruo, 1892-1978, après des études au Japon est forcé d'y retourner pour s'exiler. Il reviendra forcé par la guerre, puis il occupera des fonctions artistiques et politiques au sein du parti communiste [...]

Dans une ancienne tour de garde restaurée, le musée des monnaies anciennes de Pékin, Gudai Qianbi Zhanlanguan, présente une importante collection de pièces anciennes. Les fonds proviennent de fouilles archéologiques et de quelques collections privées. Il y a plus de 1000 objets exposées. Si vous n'êtes pas passionné de numismatique et que vous ne parlez pas mandarin, la visite aura peu d'intérêt même [...]

# 14/79 : Marché aux perles

Le marché aux perles, Hong Qiao Schicheng, est un temple de la consommation pour touristes chinois et étrangers à Pékin. Il est situé à deux pas du temple du ciel. Au sous-sol une poissonnerie est installée, dans les étages vous trouverez des vêtements, des souvenirs, des pseudo-antiquités, ... et des perles surtout au dernier étage. Vous trouverez de nombreuses perles à des prix défiants toute concurrence. [...]

Le jardin de la clarté parfaite, yuanmingyuan, est construit en 1707 sous le règne de l'empereur Kangxi, dynastie Qing. Ce palais d'été impérial, sera agrandi et embelli par les quatre empereurs Qing qui succèdent à Kangxi, Yongzheng, Qianlong, Jiaqing, et Daoguang. Ce palais servait de résidence estivale à l'empereur et sa suite. Cet ensemble de jardins recouvrait une superficie de 350 hectares et [...]

# 16/79 : Ville tartare

La ville tartare, Neicheng, appellée aussi ville mongole ou ville intérieure, désigne le quartier historique localisé autour de la cité impériale. Elle forme un carré de 6km de coté aligné sur les points cardinaux. Elle date de la dynastie Yuan, 1271-1368, qui rebâtit la ville autour de la cité impériale et la ceintura d'une muraille. Cette muraille a été détruite en 1958. Le tracé du deuxième périphérique [...]

# 17/79 : Opéra de Pékin

Opéra de Pékin

Le centre nationale pour les arts de la scène est une construction de Paul Andreu. Situé juste à coté de la place Tian'anmen, ce bâtiment audacieux prend la forme d'une bulle en verre et titane posée sur un plan d'eau. Le verre ouvre le bâtiment sur l'extérieur, le titane crée des zones d'ombres plus secrètes. Construit entre 1999 et 2007, le bâtiment contient une salle d'opéra de 2416 places, une [...]

colline de charbon à Pékin

La colline de charbon, autrefois appelée colline de 10 000 ans, se nomme en chinois Jinshang. Elle est située juste au nord de la cité interdite. Ce parc permet d'avoir une belle vue sur la ville. La colline a été érigée en 1420 avec la terre des douves de la cité impériale. Elle mesure 108m de haut. Cinq pavillons sont disposés symétriquement sur la colline. Vous pourrez voir l'arbre auquel s'est [...]

Le temple de la sagesse atteinte, Zhihua si, est le mieux conservé et un des plus beaux temples Ming de la capitale. Le temple est bâti en 1443 par l'eunuque Wang Zhen, cet homme jouit d'une réputation douteuse en Chine. L'empereur Zhentong n'avait que 8 ans lors de son accession au trône, l'eunuque Wang Zhen prend le contrôle de l'enfant et du pays. Il construit le temple pour son usage personnel [...]

# 20/79 : temple Tanzhe

A une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Pékin, environ une heure de bus, le temple de l'étang et des mûriers sauvages est le plus vieux de la région. Il est fondé sous la dynastie des Jin de l'ouest, 265-316, sous le nom de Jiafusi. La légende veut que les fondateurs soient des anciens criminels devenus moines pour échapper aux lois. Le temple a été fréquenté par les empereurs mandchous, et accueille [...]

Voir tous les lieux du guide Téléchargement guide pdf gratuit