Guide Rouen



Photo du guide de voyage Rouen

La Normandie compte de nombreux trésors, et parmi ceux-ci, Rouen est certainement l'un des plus facile à découvrir : tout proche de Paris et donc facilement accessible par le train depuis de nombreuses destinations, cette grande ville normande accrochée à un méandre de la Seine possède un charme qui ne laissera de glace que les plus insensibles.

En plein coeur de Rouen, la cathédrale Notre-Dame expose ses dimensions impressionnantes et ses flèches gothiques ainsi que son clocher haut perché à 150 mètres ! Le patrimoine de Rouen se savoure en se baladant à travers le centre historique, dans les ruelles médiévales et les rues encadrées de maisons à colombages, piétonnes et animées, jusqu'à l'emblématique Gros Horloge.

La beauté de Rouen a su inspirer de nombreux peintres, dont un des chefs de file du mouvement impressionniste, Claude Monet. Sans surprise, le musée des Beaux Arts de Rouen n'a pas oublié de consacrer une section remarquable à ce mouvement artistique notamment ; l'une des plus belles collections que l'on puisse admirer en dehors de Paris.

Une escale à Rouen

Un patrimoine riche, un beau décor urbain et une profondeur culturelle indéniable attirent d'ailleurs tout autant que les bonnes tables de Rouen : l'occasion de s'essayer aux solides spécialités normandes, arrosées de cidre et de calvados !

Rouen possède une offre d'hébergement plutôt large et de qualité : au charme des adresses du centre historique, hôtels et maisons d'hôtes, on préférera peut-être les hôtels du quartier de la gare et de la rive gauche, pour des questions de budget... à moins d'opter pour un gîte dans la très belle campagne rouennaise, et faire des allers-retours en ville.

Guide : les quartiers de Rouen

La vieille ville de Rouen, à moins d'une heure trente de Paris, vous réserve des surprises : le célèbre Gros Horloge et la cathédrale peinte par les impressionnistes. Vous pourrez aussi y découvrir un palais de justice d'une remarquable beauté, la place Jeanne d'Arc, de nombreuses églises qui donnent son surnom à Rouen de "ville aux cents clochers", le musée des beaux-arts, quelques maisons moyen-âgeuses, des ruelles pavées et piétonnes à foison.

Si vous le pouvez, venez aux alentours de la Toussaint, pour assister à la très populaire foire Saint-Romain avec ses manèges en tout genre.

La ville est divisée en 12 quartiers situés dans deux parties 'Rouen Rive Droite' et 'Rouen Rive Gauche'.

Rouen Rive Droite constitue le cœur historique de Rouen avec la cathédrale Notre-Dame, le palais de justice, la place du Vieux-Marché et les plus grandes rues. Parmi les quartiers du centre historique citons le quartier Saint-Patrice, celui ci est situé entre la place du Vieux-Marché et le boulevard de la Marne, et couvre une partie du secteur sauvegardé. A voir : les maisons anciennes, les nombreux hôtels particuliers, l'église Saint-Patrice et ses vitraux.

Les autres quartiers de la Rive droite sont : le quartier Beauvoisine, le quartier Saint-Nicaise, le quartier Saint-Vivien, le quartier de la gare et le quartier de l'hôtel-Dieu.

Comme dans de nombreuses villes de France, il est possible de retrouver les limites du Vieux Rouen historique, correspondant au tracé actuel des boulevards qui remplacèrent les remparts. C'est dans le vieux centre que se trouvent bien-sûr toutes les principales attractions et la plupart des monuments historiques.

Rouen se classe sixième ville de France avec le plus de monuments classés, et cela malgré les bombardements de la seconde guerre mondiale qui ravagèrent la ville. En conséquence de ces destructions Rouen offre aujourd'hui un visage hétéroclite mélangeant architecture moderne et ancienne. La ville possède à l'heure actuelle près de 2 000 maisons à pans de bois, Rouen reste ainsi le plus riche témoignage de l’architecture à pans de bois en Normandie. Les plus anciennes maisons de ce type sont antérieures au XVIe siècle, les plus récentes datent du XIXe siècle.

-La place du Vieux-Marché, située à l'extrémité ouest de la rue du Gros-Horloge, est une place historique de Rouen. On y trouve plusieurs maisons à colombage. C'est sur cette place que Jeanne d'Arc y fut brûlée vive le 30 mai 1431. Une croix a été dressée à côté de l'emplacement du bûcher, comme il avait été stipulé lors du procès de réhabilitation en 1456. On trouve musée sur la vie de Jeanne-d'Arc au sud de la place. À deux pas de la place, 6 rue de la Pie, se trouve la maison natale de Pierre Corneille, aujourd'hui reconvertie en musée.

-Les quartiers Saint-Marc - Croix de Pierre - Saint-Nicaise sont connus pour leur vie nocturne et leurs nombreux restaurants. Le centre névralgique de ce quartier est la place de la fontaine de la Croix-de-Pierre. Ce quartier a eu la chance d'être peint par Claude Monet en 1872.

-Le quartier Gare-Jouvenet est situé au nord de Rouen et est délimité par les boulevards de la Marne et de l'Yser au sud. On y trouve la gare de Rouen-Rive-Droite, les églises Saint-Romain et Saint-Joseph, la chapelle de la communauté des Sœurs d'Ernemont, le Cimetière monumental de Rouen et le monument aux morts des forains.

Du fait de son potentiel touristique, Rouen compte de nombreux hôtels, hôtels classés, hôtels de charme, gîtes, chambres d’hôtes, chambres au château, campings, auberge de jeunesse... A vous de choisir l’hébergement qui vous conviendra le mieux pour séjourner à Rouen.


Booking.com





Les lieux du guide Rouen
Cathédrale Notre-Dame de Rouen

Monument emblématique de Rouen, la cathédrale Notre-Dame est d'architecture gothique et domine la ville. Sa façade fut immortalisée par Claude Monet qui en peint plus de trente versions différentes dans les années 1890. Elle est encadrée par deux tours : la tour Saint-Romain et la tour de Beurre, dont la construction fut financée selon la légende par les indulgences de carême. La cathédrale fut édifiée au XIIème siècle, puis reconstruite au siècle suivant après l'incendie de 1200. Sa physionomie définitive date du XVIème siècle. Elle possède une tour-lanterne surmontée d'une flèche en fonte qui [...]

Foire Saint-Romain

Cette foire a lieu tous les ans, de fin octobre à fin novembre, sur les quais bas de la rive gauche. Elle s'étend sur 1800 mètres et regroupe plus de 60 attractions dont de nombreux manèges à sensations. Au Moyen-Âge, on l'appelait la "Foire du Pardon" car elle s'ouvrait sur la libération d'un condamné à mort en hommage à saint Romain. C'était le rendez-vous des théâtres ambulants et on venait de loin pour y faire des achats et pour le commerce des bêtes.

Rue du Gros Horloge de Rouen

Cette rue piétonne et commerçante est sans aucun doute l'une des plus fréquentées de la ville de Rouen. Située au coeur du centre historique, elle est bordée de nombreuses maisons à pans de bois qui, rescapées des bombardements, furent remontées ici au lendemain de la guerre. Une arche de pierre enjambe la rue pour relier le beffroi, construit à la fin du XIVème siècle, à l'ancien Hôtel de Ville. Les cadrans d'une horloge astronomique sont visibles des deux côtés de cette voûte. A voir: La façade sculptée de l'ancien salon de thé Perrier. Le Beffroi. Le Gros Horloge. La fontaine du XVIIIème [...]

Gros Horloge

Le Gros Horloge est l'un des monuments incontournables de la ville de Rouen. Situé entre la place du Vieux Marché et le parvis de la Cathédrale Notre-Dame, il enjambe la rue piétonne qui porte son nom. De l'extérieur, on peut admirer la voûte sculptée style Renaissance, avec en son centre l'Agneau Pascal qui symbolise les armes de la ville. Quant à l'horloge astronomique qui la surmonte, elle a été construite au XIVème siècle. Elle indique à la fois l'heure, les phases de la Lune et comprend également un "semainier". Au pied du Gros Horloge, à droite du Beffroi, on trouve aussi une fontaine du [...]

Musée des Beaux Arts de Rouen

Le bâtiment a été construit en 1880 et complètement rénové en 1994. Situé au coeur de la ville, il possède une riche collection de sculptures, peintures, dessins et objets d'arts du Xvème siècle à nos jours. Les oeuvres sont disposées de façon chronologique ce qui permet de suivre l'évolution des mouvements artistiques tout au long de la visite. Le musée expose de nombreuses pièces de référence de peintres célèbres et s'illustre notamment dans la représentation des XVIIème et XIXème siècles. On peut ainsi y admirer des oeuvres de Rubens, Vélasquez, Poussin et du Caravage, mais également d'Ingres, [...]

Jardin des Plantes

Situé sur la rive gauche, ce jardin est à la fois botanique et paysager. Il compte 5 600 espèces de végétaux et c'est un lieu de promenade très apprécié des rouennais. La Ville de Rouen en a fait l'acquisition en 1832 et y a entrepris de nombreux travaux d'aménagement dont la construction de la serre centrale, des pavillons botaniques et de la serre Palmarium. A voir: Les serres tropicales. L'orangerie du XIXème siècle. La roseraie. Les carrés de plantes médicinales.

Rue Eau de Robec

Cette rue semi-piétonne est remontée par un cours d'eau artificiel, qui coule à la place du Robec, recouvert en 1880. On y trouve des immeubles à pans de bois qui ont conservé leur achitecture normande traditionnelle. Quelques galeries de peintures et de petits restaurants sont installés dans cette rue très calme, qui accueille également le Musée national de l'éducation. A voir: La Maison de la Salle des Mariages, devenue Musée national de l'éducation.

Bureau des Finances

Situé sur le parvis de la cathédrale, ce bâtiment abrite aujourd'hui l'office de tourisme de Rouen. Sa construction fut confiée en 1509 au célèbre architecte Roulland Le Roux. Son titre de Bureau des Finances vient de son affectation sous l'ancien régime à l'administration fiscale de la ville. On perçoit dans son architecture les débuts du style Renaissance en France, malgré une façade sud encore gothique. La série de toiles représentant la façade occidentale de la Cathédrale, peintes par Claude Monet à la fin du XIXème siècle, a été réalisée depuis ce bâtiment.rnrn

Monument juif

Il s'agit du plus ancien monument juif conservé en Europe Occidentale, puisqu'on le date de 1100 environ. Ce sont les vestiges d'un édifice en pierre découverts lors des travaux de rénovation du Palais de Justice en 1976. Ses origines demeurent encore aujourd'hui assez mystérieuses puisque les spécialistes hésitent entre les restes d'une synagogue, d'une école de hautes études hébraïques et de la résidence d'un riche juif. On l'appelle aussi La Maison sublime.La thèse d'une yeshiva, avancé par Jacques-Sylvain Klein, a été adopté par la ville en 2006.

Palais de Justice de Rouen

Ce haut lieu de la ville de Rouen date de 1499. Construite en premier, l'aile ouest constitue le Palais du Neuf Marché. Elle abritait le Parloir aux Bourgeois et l'Echiquier de Normandie, transformé ensuite en Parlement par François 1er. On y trouve à l'étage la Salle des Procureurs, dans laquelle plaidait Corneille en tant qu'avocat, ainsi que l'ancienne Grande Chambre du Parlement, avec son plafond Renaissance. Un bâtiment perpendiculaire, le Palais Royal, est venu agrandir l'ensemble au XVIème siècle. Le Palais de Justice a du être restauré pendant de longues années après les bombardements de [...]

Voir tous les lieux du guide