Guide Roumanie



Photo du guide de voyage Roumanie
Pays assez peu connu finalement sur le plan touristique, la Roumanie demeure une destination plutôt secrète. Entre Balkans et Europe de l'Est, le pays a connu de multiples influences durant son histoire, tout en conservant une identité forte : ainsi, la langue roumaine reste une exception latine dans une région où les langues slaves dominent. Vous ne le parlerez sans doute pas en deux jours, mais le Roumain s'avère assez proche... du Français ! Et tant qu'à parler de ressemblances, quoi de plus troublant que de se retrouver devant une réplique de l'Arc de Triomphe ou sur une grande avenue semblable aux Champs Elysées en plein Bucarest ? La capitale fait figure de ''petit Paris'', son surnom, bien que d'anciens monuments communistes, tels que l'imposant Palais du Parlement, retiennent tout autant l'attention. Hétéroclite et intéressante, Bucarest est un bon début pour s'imprégner de la culture roumaine. La Roumanie se découvre également à travers ses campagnes : quelques trésors de patrimoine s'y cachent, des chapelles byzantines, des églises en bois, des villages semblant perdus dans le temps... le pays voit également ses paysages varier énormément, entre les plaines de Valachie, les zones montagneuses des Carpates et de Transylvanie (où l'on peut visiter le château de Dracula, folklorique...), ou encore le superbe delta du Danube : le grand fleuve termine sa course dans la mer Noire, formant un espace naturel précieux, classé au patrimoine mondial par l'Unesco. La Roumanie demeure une destination bon marché dans l'ensemble : l'hébergement dans les petits hôtels pas chers et certaines pensions offrent un confort satisfaisant à des prix imbattables. On se méfiera davantage du rapport qualité-prix des établissements moyen de gamme, qui parfois laisse à désirer par rapport à la facture... mais les bonnes adresses existent évidemment. Alors pour trois jours à Bucarest ou trois semaines pour parcourir le pays, en route pour la Roumanie ! Entre sa campagne pleine de charme et ses villes étranges, la Roumanie est un pays aux multiples influences qu'il fait bon traverser. Au fil des régions, vous découvrirez de nombreux endroits étonnants et n'attendrez que la suite de l'histoire. La Roumanie, véritable carrefour des civilisations, mélange les cultures latine, saxonne, russe et ottomane d'une façon peu conventionnelle.

Booking.com





Les top lieux du guide Roumanie
Delta du Danube

La région de la Dobrogea héberge un fantastique site naturel unique en Europe : le Delta du Danube. 580 000 hectares de réserve naturelle. Un incroyable concentré de faune et de flore. Le Danube traverse l'Europe pour déboucher sur la mer Noire. Le delta du fleuve se compose d'innombrables bras dont trois principaux, navigables en embarcation motorisée. Ici, pas de voiture, pas de vélo, juste des bateaux. Les habitants du delta sont quasiment tous des pêcheurs et ne circulent qu'avec leur barque. Ce sont certainement les seuls à même de ne pas se perdre dans ce dédale de rivières. Lacs, forêts [...]

Manastirea Putna

Le plus beau de tous ! Au bout de la route qui traverse la ville de Putna se trouve le monastère. Ici, c'est le bout du monde. Lorsque vous vous approchez de l'édifice, deux portails vont se succéder et font une étrange impression. Au bout de la route n'est pas une image, c'est la vérité vraie ! Chaque soir, après la dernière prière, les moines ferment les magnifiques portails en bois du monastère qui, comme tous en Roumanie, est toujours en activité religieuse. Les jardins à l'intérieur de l'enceinte sont parfaitement entretenus et des petits chemins de gravier permettent de les sillonner. Ce [...]

Piata Sfatului - Brasov

Brasov est une des plus belles villes saxonnes de Roumanie. La piata Sfatului, Place du Conseil en français, est le centre de la ville. Entièrement pavée, elle est entourée de magnifiques petites maisons colorées aux toits rouges. Les bar-restaurants proposent des terrasses où il fait bon se reposer. Au centre de la place, vous trouvez la maison du Conseil, construite en 1420. Sa tour a été rajoutée en 1528 et l'édifice a reçu une restauration complète en 1910. C'est de cette maison que la place tient son nom. Autrefois, la ville était gouvernée par 100 citoyens qui formaient un conseil. Ce dernier [...]

Cimetière joyeux - Sapanta

Quoi de plus étrange. Un cimetière que tout le monde qualifie de joyeux. Dans ce petit village reculé du Maramures, un homme, Ioan Stan Patras, a décidé de sculpter et de peindre les croix. C'était en 1935. L'artisan avait même conçu la sienne, que le village a planté avec regret en 1977. Depuis, Dimitri Pop perpetue la fraîche tradition. Les croix, peintes en bleu, sont surmontées de petits haut-vents, tels les portails roumains. Sur chacune d'elles, l'histoire de la vie de la personne ou une anecdote est narrée, accompagnée d'un dessin sculpté d'une scène de vie représentant le défunt. Les textes [...]

Au bout du parc central de la ville de Iasi, vous trouverez la majestueuse cathédrale orthodoxe. Elle est considérée comme "la mère des églises de Moldavie" de par son côté imposant et somptueux. La cathédrale fut construite entre 1833 et 1839 et est un savant mélange de gothique et de néoclassique. Les peintures qui ornent les murs à l'intérieur de l'édifice sont dues à Gheorghe Tattarescu. La sainte patronne de la cathédrale est aussi celle de la Moldavie, et un véritable pélerinage a lieu mi-octobre pour cette femme, Parascheva, dont les ossements reposent, parait-il, à l'intérieur de l'édi [...]

Certainement le site naturel incontournable de la Roumanie ! Au fond d'un gouffre de 300 m, que vous descendrez par un escalier en métal plutôt raide, vous découvrirez une grotte de glace. Au fur et à mesure de la descente, vous appercevrez la neige glacée qui s'accumule en bas. La température de la grotte est stabilisée à 0 degrés, et ceci même en été ! Prévoyez un bon pull ! A l'intérieur, vous pourrez suivre un patit parcours balisé par un chemin en bois. Le guide vous proposera sûrement d'en descendre pour aller poser le pied sur le sol glacé de la grotte. Tout autour de vous, les stalactites [...]

Dans une petite ruelle à l'intérieur de la citadelle, vous verrez un panneau en bois accroché au mur, à l'ancienne. Est gravé dessus "Cava de vine - Palinca", ce qui vous invitera donc à aller déguster voire acheter un bon vin roumain comme le Feteasca Alba ou le Grasa de Cotnari, ou encore un Merlot des vignes de Murfatlar ! Mais vous trouverez aussi ici votre bonheur, si vous aimez les eau-de-vies. La Palinca est un alcool traditionnel à base de prune, mais aussi, parfois, de pomme ou de poire ! Vous aurez aussi le droit de les goûter, mais attention à vos têtes en sortant de la petite cave au [...]

Gorges de Turda

Sûrement pas les plus hautes, mais certainement les mieux aménagées, les gorges de Turda, dites Cheile Turzii en roumain, possèdent leur propre petit chemin. Facile à suivre puisqu'il n'y a aucune bifurcation, le sentier sillonne les gorges en changeant fréquemment de rive à l'aide des ponts de singe. Pour faire une petite promenade dans un cadre sympatique, c'est certainement le meilleur endroit. Attention tout de même, le site n'est ouvert qu'en été. Le reste de l'année, les gorges ne sont pas accessibles en raison de la saison pluvieuse qu'est l'automne et de la fonte des neiges en avril qui [...]

Gorges de Bicaz

Les falaises les plus hautes et les plus belles du pays ! Le site est accessible en voiture. Un bus par jour fait le trajet Bicaz - Gheorgheni, ce qui vous permettra de voir le site depuis la fenêtre. Il est plutôt conseillé de faire du stop pour pouvoir s'arrêter entre les falaises, si le temps ne vous est pas compté. La plupart des parois sont exploitées pour l'escalade de haut niveau. Au centre des gorges, de nombreuses maisonnettes vendent des produits traditionnels de la région. La route ressemble à un serpent qui se faufille entre les roches en suivant le cours d'eau. Le plus haut point des [...]

Biserica Neagra - Brasov

Triste nom pour une église. Cette appellation lui vient d'un incendie déclaré en 1689 dans la ville et qui a rendu ses murs entièrement noirs. C'est la plus grande église de style gothique dans le pays. Construite entre 1385 et 1447, elle était placée juste à côté d'une autre petite église, celle-ci détruite par les Tatars. A l'intérieur, un majestueux orgue de 4 000 tuyaux est installé. Il date de 1839 et sert encore pour les concerts qui sont donnés au sein de l'édifice, 3 fois par semaine en été.

Voir tous les lieux du guide