Guide Saint Malo



Photo du guide de voyage Saint Malo

Si Saint-Malo connaît le succès touristique qui est le sien, c'est peut être qu'elle conserve un charme renouvelé tout au long de l'année : l'été sous le soleil on se baigne sur la longue plage du Sillon, tandis que l'hiver, une balade le long des remparts sous un ciel chargé, chancelant sous les rafales de vent, le plaisir est tout autre, mais au moins aussi prenant !

Saint-Malo est avant tout connue pour sa ville fortifiée : surplombant la mer avec ses hauts remparts, la ville intra-muros semble avoir été conservée intacte. Certes, les boutiques de souvenirs et les crêperies faussement traditionnelles n'ont pas oublié d'être de la partie, succès touristique oblige.

Mais on fait facilement abstraction de ces quelques nuisances en se faufilant dans les ruelles en direction de la cathédrale Saint-Vincent et du Château Ducal de Saint-Malo. On franchit les murailles pour descendre sur la plage afin d'atteindre le fort National, le fort du Petit Bé, ou l'île du Grand Bé, chacun d'entre eux étant accessible à pied lorsque la mer se retire.

Cafés et restaurants, crêperies pour la plupart, sont légions intra-muros, mais l'animation se poursuit sur la jetée qui longe la plage du Sillon, avec le centre de thalasso, le casino, etc. Ici débute le Saint-Malo ''station balnéaire''.

Vacances à Saint-Malo

Depuis toujours intimement liée à la mer, Saint-Malo permet à ceux qui restent plus longtemps de profiter des plaisirs balnéaires, plaisance, voile, ou tout simplement baignade, même si l'eau est rarement très chaude.

Séjourner dans Saint-Malo intra-muros peut s'avérer aussi charmant que ruineux en pleine saison, mais la ville s'est dotée d'une infrastructure hôtelière complète permettant à tous les budgets d'y trouver son compte : à condition, dans certains cas, d'être prêt à s'éloigner tant soit peu des remparts...

Visite guidée de Saint-Malo

Saint-Malo est une petite ville fortifiée située les côtes nord-est de Bretagne. La ville fortifiée (intramuros), fût détruite en grande partie durant seconde guerre mondiale, mais soigneusement reconstruite. Saint-Malo est aujourd'hui l'une des destinations touristiques les plus visitées en France.

Le tour des remparts est sans doute la première attraction touristique de Saint-Malo. Ces remparts entourent entièrement la ville et longent le château de Saint-Malo, qui héberge aujourd'hui la mairie. Le château a été construit par les ducs de Bretagne puis aménagé et modernisé par Siméon Garangeau, disciple de Vauban. Son donjon abrite le musée d’Histoire de la Ville et du Pays Malouin.

Au centre de la ville close se dresse la cathédrale Saint-Vincent de Saint-Malo, repérable à son grand clocher. Comme autres points d'attraction aux abords des remparts, le Fort National, au nord de la ville close, est accessible à marée basse, tout comme le fort du Petit Bé, et la tombe de Chateaubriand sur l'île du Grand Bé.

Plus loin ne manquez pas :
-Les rochers sculptés de Rothéneuf.
-Le grand aquarium Saint-Malo.
-Le labyrinthe des corsaires dans le quartier de Quelmer non loin du barrage de la Rance.
-Le manoir de Jacques Cartier, près de Rothéneuf.
-L'île de Cézembre, accessible par bateau depuis Saint-Malo.

Comment se rendre à Saint-Malo ?

La gare de Saint-Malo est située à 20 minutes de marche de la zone intra-muros. Il y a quelques liaisons quotidiennes en TGV directs avec Paris (Gare de Montparnasse), comptez environ trois heures. La plupart des voyageurs, cependant, passent par Rennes, d'où il y a des TER pas trop chers (50mn).

Les restos de Saint-Malo

Saint-Malo est un lieu idéal pour déguster des spécialités bretonnes, notamment les célèbres crêpes bretonnes, le Kouing Aman: il s'agit d'un délicieux gâteau breton au beurre et le sucre, et puis les poissons et les fruits de mer. La zone intra-muros possède probablement plus forte concentration de crêperies en France. A St Malo, vous pouvez manger à n'importe quelle heure de la journée.

Choisir un hôtel à Saint-Malo

Coté hôtel, il existe de nombreuses options d'hébergement à Saint-Malo, dont plus de 20 hôtels dans les murs, mais ils peuvent se remplir très vite en saison, réservez à l'avance. Le coût de l'hébergement est relativement élevé surtout en été. Si vous réservez hors saisons les tarifs sont très intéressants, si vous réservez pour l'été faites le longtemps à l'avance. L'offre d'hôtels à Saint-Malo s'échelonne de petits hôtels familiaux aux grands hôtels quatre étoiles en passant par les petits hôtels de charme intra-muros.

Globalement les hôtels pas chers à Saint-Malo sont peu nombreux et sont situés en dehors de la forteresse.

Pour réserver un hôtel à Saint-Malo le plus simple reste de passer par internet : les sites de réservation hôtelière sont parfaits pour comparer les offres et trier en fonction de son budget. Une autre option pour dormir ; les chambres d'hôtes, elles sont assez répandues et s'échelonnent sur une large gamme de confort.

Les locations saisonnières sont également très présentes, à plusieurs la location d'appartement est une solution économique. Gros avantage de l'appartement : l'autonomie dont vous jouissez durant le séjour. Avec un coin cuisine, plus besoin de manger systématiquement dehors, parfait si vous voyagez avec un budget restreint.


Booking.com





Les lieux du guide Saint Malo
Village de Saint Malo

Office de Tourisme : face à la porte Saint-Vincent, 02 99 56 64 48. Saint-Malo, née de la mer, fut déposée sur son solide roc insulaire comme un diadème sur les flots bleus. Berceau des marins les plus déchaînés, tombeau de corsaires ou pirates sanguinaires, rêve de fortunes ou d'horizon, cité médiévale que la mer étrangle et porte, Saint Malo ressemble à un trésor enfoui dans une épave de granit que Dieu aurait préservé. Mac Law, ermite Gallois canonisé sous le nom de Saint Malo, posa ses sandales sur le sol breton au VIème siècle et évangélisa Alet (Saint Servan) dont il devint [...]

Remparts de Saint-Malo

Cette muraille de granit qui ceinture la ville fut construite à partir du XIIème siècle, puis restaurée après l'incendie qui ravagea la ville en 1661. L'ingénieur architecte de Vauban, Siméon Garengeau, entreprit aussi des travaux d'agrandissement de ces fortifications qui eurent lieu en 4 étapes de 1708 à 1742. L'enceinte comprend aujourd'hui huit portes (la Grande Porte, Saint-Louis, Dinan, Saint-Pierre, des Bés, Champs-Vauverts, Saint-Thomas et enfin Saint-Vincent) et trois poternes (d'Estrées, aux Normands et Jean de Châtillon). Garni de mâchicoulis et flanqué de plusieurs tours, le chemin [...]

Place Chateaubriand de Saint Malo

Cette place est située juste derrière la porte Saint-Vincent, l'entrée principale de Saint Malo intra muros. Elle rassemble de nombreux hôtels et restaurants dont le fameux hôtel White au numéro 2, dans lequel résida Chateaubriand de 3 à 8 ans. L'écrivain malouin et sa famille en furent délogés par un incendie en 1776 et revinrent alors s'installer dans la maison natale de François-René, l'hôtel de la Gicquelais situé au numéro 3 de la rue Chateaubriand. Les Monuments Historiques ont depuis reconstruit à l'identique la façade de l'hôtel White datant du XVIIIème siècle. Sur cette place se trouvent [...]

Fort National de Saint Malo

Ce fort fut construit en 1689, sur une île proche des remparts de la ville, par l'ingénieur Siméon Garangeau, d'après les plans de Vauban. Ancien Fort Royal, il faisait partie de la ceinture défensive de la baie de Saint-Malo qui s'étendait du Fort La Latte à la Pointe de la Varde. Ce fut en 1817 le lieu d'un duel mémorable entre le corsaire français Robert Surcouf et 12 officiers prussiens. En août 1944, 380 malouins y furent emprisonnés sans nourriture pendant 6 jours par les Allemands. Parmi les captifs, 18 furent fauchés par les obus alliés qui détruisirent une partie du Fort et du corps de [...]

Fort du Petit Bé

Sa construction par l'ingénieur Siméon Garangeau débuta en 1689 sur ordre du roi Louis XVI. Ce dernier désirait en effet protéger la ville par un ensemble de fortifications conçu par Vauban. Situé sur une île près des remparts de la ville, le fort, en forme de fer à cheval, comprend notamment une batterie circulaire surmontée d'une vaste plate-forme et un corps de logis sur trois niveaux, protégé par deux bastions. En cas d'alerte, il pouvait accueillir une garnison de 170 hommes. Propriété de l'armée française jusqu'en 1885, l'édifice fut classé Monument Historique en 1921, mais ne fut restauré [...]

Tour Solidor

Ce donjon fortifié est composé d'un ancien châtelet entouré de trois tours cylindriques accolées. Construite de 1369 à 1382, sur ordre du duc Jean IV de Bretagne, la tour fut transformée en prison pendant la Révolution. Elle accueille aujourd'hui le Musée international du long cours cap-hornier qui rassemble de nombreux souvenirs fabriqués par les marins ou rapportés d'escales lointaines, des maquettes, des cartes maritimes et des instruments de navigation. Située à l'embouchure de la Rance, sur l'ancienne commune de Saint-Servan, l'édifice offre également un magnifique panorama depuis le chemin [...]

Tour Quic-en-Groigne

Accolée au nord-ouest du Château, cette tour fut érigée sur ordre de la duchesse Anne de Bretagne au début du XVIème siècle. Elle fit graver sur son parement extérieur ses armes, ainsi que le texte suivant : "Quic en Groigne, Ainsy sera c'est mon plaisir", en réponse aux Malouins qui s'élevèrent contre ces travaux. Cette inscription, qui donna son nom à la tour, fut ensuite effacée par les révolutionnaires et il n'en reste plus aucune trace aujourd'hui. La tour mesure 20 mètres de haut et 22 mètres de diamètre. A voir: Les arcs-boutants qui soutiennent le mur est de la tour.

Cathédrale Saint-Vincent de Saint-Malo

Cette cathédrale fut bâtie du XIème au XVIIIème siècle. Sa construction sur un rocher explique la présence de 10 marches à descendre à partir du portail de la façade ouest pour atteindre la nef. Son clocher servait autrefois à sonner le couvre-feu pendant lequel étaient lâchés les chiens du guet afin d'assurer la protection de la ville durant la nuit. Décapitée en 1944 par le tir d'un bateau allemand, sa flèche tomba sur la Chapelle du Sacré-Coeur et ne fut restaurée qu'en 1972. A l'intérieur de la cathédrale se trouvent un grand orgue entièrement mécanique réalisé par les facteurs Koenig, ainsi [...]

Hôtel d'Asfeld

Ce bâtiment fut construit au XVIIIème siècle par le riche armateur malouin Magon de la Lande. C'est un des derniers hôtels dont le style est typique des maisons de Corsaires à Saint-Malo. Sa façade sobre est percée de hautes fenêtres. On entre par un perron en hémicycle afin de découvrir l'intérieur constitué de grands salons lambrissés, de caves voûtées, d'un imposant escalier à rampe en fer forgé et de quelques escaliers dérobés. On y trouve également des coffres de corsaires, une collection d'armes et des monnaies d'époque. La visite est commentée par les propriétaires des lieux qui l'accompagnent [...]

Château de Saint-Malo

La construction du château ducal de Saint-Malo commença en 1424 avec l'édification du Grand Donjon de 35 mètres de haut en forme de fer à cheval. Couronné de mâchicoulis, le donjon comporte une galerie couverte au dernier étage, dont le toit est surmonté de deux tourelles de guet accolées l'une à l'autre. Puis, le duc François II fit bâtir la Tour Générale au sud-ouest. Ensuite, ce fut sa fille la duchesse Anne de Bretagne qui fit élevée au nord-ouest la Tour Quic-en-Groigne, achevée en 1505. Quatre autres tours vinrent enfin compléter l'édifice: la Tour des Dames au nord-est, la Tour des Moulins [...]

Voir tous les lieux du guide


Voir toutes les vidéos de Saint-Malo