Guide Top 100 des monuments de Prague

Photo du guide de voyage Top 100 des monuments de Prague
Prague est une destination qui saura plaire aux amateurs d’histoire et de culture. En effet, la capitale tchèque regorge de lieux et monuments qui témoignent de son passé prestigieux. Afin de faire le plein de découvertes, il faudra se rendre à la Staré Město pražské (qui veut dire vieille ville pragoise) et commencer la visite par une petite balade dans sa grande place (Staroměstské náměstí) afin de découvrir son horloge astronomique, le Palais Kinský et le monument à Jan Hus. S’il y a une adresse que les touristes ne louperont sûrement pas à la Place de la Vieille Ville c’est sans aucun doute l’Eglise de Notre-Dame de Tyn un édifice religieux de style gothique. Avec ses clochers de plus de 80 mètres de long, on peut voir cette église de bien loin. Rendez-vous ensuite à la Place de la République et ne manquez pas la Tour poudrière et la Maison Commune. A voir aussi la Maison à la Vierge noire, jadis elle appartenait au marchand Frantisek Josef Herbst, aujourd’hui elle est utilisée comme une galerie adjacente de la Galerie nationale à Prague. Si vous n’êtes pas encore rassasié de culture, faites un petit tour du côté du Palais Clam-Gallas un bâtiment datant de 1713 et de la Maison municipale qui abrite une salle de concerts, une salle d’exposition, un bar, un magnifique restaurant décoré dans un style Art nouveau et une salle de réception. Avant de quitter la Staré Město pražské, ne manquez pas Týn, le cœur névralgique de la vieille ville.

Booking.com





Les lieux du guide Top 100 des monuments de Prague
Eglise du Très-Sacré-Coeur-de-Notre-Seigneur

L'église du Très-Sacré-Cœur-de-Notre-Seigneur est une construction étonnante qui diffère des autres églises de Prague. Cet édifice monumental à nef unique en briques, granit et céramiques trône au milieu de la magnifique place Georges de Podebrady. Débutée en 1928, elle fut offerte en 1933 sous la direction de l'architecte slovène Joze Plecnik, qui fut aussi chargé de la rénovation du château de Prague [...]

Eglise Notre-Dame du Perpétuel Secours

L'église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours se dresse à côté du palais Thun-Hohenstein -actuelle ambassade d'Italie- sur la pittoresque rue Nerudova montant au château de Prague. Elle appartenait à l'origine aux Théatins, un ordre fondé pendant la Contre-Réforme. L'église, consacrée en 1717, abrite une magnifique peinture de Jacques Callot, une Vierge avec saint-Gaetan. L'ancien couvent des Théatins, [...]

Eglise Notre-Dame-de-la-Victoire (ou de l'enfant Jésus de Prague)

Appelée aussi l'Eglise de l'Enfant Jésus de Prague, cette église Notre Dame de la Victoire fut en 1613 le premier édifice baroque de la ville. Occupée par les luthériens de la communauté allemande jusqu'à la bataille de la Montagne Blanche (1620), elle passa ensuite sous l'autorité des Carmélites qui la renommèrent église Notre-Dame-de-la-Victoire afin de célébrer cette victoire catholique sur l'hérésie [...]

La Maison ""Aux deux Soleils"" -au N°47 de la rue Nerudova- est l'une des plus connues du quartier. Elle date de la fin du 17e siècle et porte ce nom à cause des deux soleils qui ornent sa façade. Mais si la Maison ""Aux deux Soleils"" est aussi très connue des Pragois, c'est qu'elle vit naître Jan Neruda, un écrivain tchèque du 19e siècle. Une plaque a été déposée sur la façade : ""Jan Neruda (1834-1891)"". [...]

Situé au sein du parc Stromovka, le grand Lapidarium du Musée national abrite une intéressante collection de sculptures qui vont du XIe au XIXe siècle, et notamment des œuvres originales de Charles Bridge. Le bâtiment néo-Renaissance fut reconstruit en 1907 dans le style Art nouveau et décoré de sculptures en relief de grandes figures de l'histoire tchèque.

Une surprenante peinture de Saint-Venceslas à cheval (fin XIXe siècle) par Mikulas Ales décore la maison Storch. Ce bâtiment néo renaissance de la fin du XIXe siècle construit sur l'emplacement d'une maison gothique se trouve sur le côté sud de la place de la Vieille ville et est également connu sous le nom de maison à la Vierge de pierre.

On accède au palais Sternberg par un corridor qui longe le palais archiépiscopal. L'édifice tel qu'il apparaît aujourd'hui s'inscrivait à l'origine dans un projet plus ambitieux, jamais abouti. Le bâtiment est remarquable par son pavillon elliptique donnant sur le jardin. Il abrite les très riches collections d'Art ancien européen (XIVe-XVIIIè siècles) de la Galerie nationale. Les écoles italiennes [...]

Le Palais Thun-Hohenstein-Kolovrat achevé en 1725 est une des nombreuses réalisations de l'architecte Santini-Aichl. Ici, la difficulté pour l'architecte était de capter le regard des passants dans une rue en pente et étroite, sans recul. Car, quoi de plus inutile à Prague qu'un palais discret ! Il opta donc pour une longue façade dépouillée mais littéralement coupée en deux par la présence au centre [...]

Le centre de la place Mala Strana est dominé par l'église Saint-Nicolas considérée comme l'une des églises baroques les plus importantes du 18e siècle en Europe centrale. En 1625, l'empereur Ferdinand 2 de Habsbourg, confie aux Jésuites la petite église Saint-Nicolas de Mala Strana, et ils vont en faire l'un des chefs-d’œuvre de l'architecture baroque pragoise. C'est le grand architecte Christoph Dientzenhofer [...]

Ne manquez pas d'aller observer les œuvres du célèbre sculpteur Mylsbeck. La plus intéressante est sans conteste la statue équestre en bronze installée depuis 1912 sur la place Venceslas et représentant Venceslas entouré de quatre saints patrons de Bohême (Ludmila, Procope, Adalbert et Agnès). Vous pouvez également vous rendre au parc de Vysehrad où quatre groupes de statues représentent des personnages [...]

Voir tous les lieux du guide


Voir toutes les vidéos de Prague