Guide Top 100 des monuments de Rome

Notez Rome ?

Photo du guide de voyage Top 100 des monuments de Rome
Téléchargement guide pdf gratuit
On décrit souvent Rome comme un musée à ciel ouvert et ce n’est pas faux ! Il suffit de s’y promener pour découvrir toute la richesse de son patrimoine et de son histoire. Certains vont à Rome spécialement pour y découvrir les vestiges d’un passé glorieux. Parmi les monuments qu'on ne peut rater à Rome, il y a évidemment les Catacombes de Rome : très anciennes, elles sont à découvrir absolument ! Elles remonteraient aux premiers siècles après J-C. En plus de la tombe de Saint Sébastien, il y a aussi quelques tombes juives et païennes. Chapelle Sixtine : monument magnifique avec des fresques de Michel Ange. On peut y voir des scènes de la vie de moïse et du christ et le jugement dernier sur l’autel. Le Forum : il n’en reste que des ruines mais il faut savoir que ce fût le centre de la vie de la cité Romaine. Aujourd’hui, l’entrée est payante et mérite qu’on y passe le temps d’une balade. La Fontaine de Trevi : cette fontaine est sans doute le symbole de Rome. La tradition dit qu’il faut jeter une pièce de monnaie dans le fontaine en faisant un vœu. Puis avant de partir, il faut aussi lancer une seconde avec le bras droit en tournant le dos afin d’être sûr de revenir un jour à Rome. Le colisée de Rome : c’est en plein centre-ville que l’on peut découvrir ce joyau architectural. Autrefois, c’était le lieu de rencontre des gladiateurs et des jeux du circuit. Aujourd’hui c’est l’un des symboles de Rome qui trouve d’ailleurs sa place sur la pièce italienne de 5 centimes d'euros.
Téléchargement guide pdf gratuit

Trouvez un hôtel simplement au meilleur prix!








Les lieux du guide Top 100 des monuments de Rome
Oratoire de Saint-Jean-Décollé

L'oratoire de Saint Jean Décollé est lié à la confraternité du même nom, qui a toujours pour mission d'accompagner les prisonniers, même si ceux-ci ne sont plus condamnés à la décapitation. L'église n'est ouverte qu'un jour par an à la fin du mois de juin. Le bâtiment fut édifié au milieu du XVIe siècle et est décoré de représentations de la vie de Saint Jean Baptiste mais avec une insistance particulière [...]

# 2/468 : Palais Braschi

Palais Braschi

Le palais Braschi -d'aspect assez massif- fut édifié à la fin du XVIIIe siècle dans un style néo-classique par Cosimo Morelli. Ses différentes façades sont ornées de symboles héraldiques des familles Braschi (les lys et les étoiles) et Onesti (une tête de lion avec une pigne dans la bouche). A l'intérieur un magnifique escalier monumental, dû à Morelli, conduit aux étages nobles décorés par Liborio [...]

Palais Clementino Caffarelli

Sur la colline du Capitole, le palais Clementino Caffarelli fut construit au XVIe siècle, sur les restes du temple de Jupiter, par Ascanio Caffarelli sur une propriété familiale. Ce palais est situé juste à l'arrière du palais des Conservateurs, et fait partie du complexe des musées du Capitole qui exposent notamment une très riche collection de sculptures antiques et de nombreuses peintures de la [...]

Palais Farnèse et Baullari

Le Palais Farnèse est le siège de l'Ambassade de France et de l'Ecole Française de Rome. Il s'agit d'un palais de la Haute Renaissance, commandité par le Cardinal Alexandre Farnèse, le futur Paul III. La construction s'étala de 1517 à 1589, bien après la mort du Pape. Antonio da Sangallo le Jeune, Michel Ange, Vignole et Della Porta se succédèrent en tant qu'architectes. La célèbre corniche, la loggia [...]

Palais Massimo Alle Terme

Le palais Massimo alle Terme est comme son nom l'indique situé juste à côté des thermes de Dioclétien. Cet ancien collège jésuite du XIXe siècle accueille des œuvres d'art antiques, en particulier des sculptures, des peintures et des mosaïques. Les sculptures couvrent 6 siècles depuis le 1er avant JC jusqu'à la fin de l'empire au 5ème siècle. Quelques originaux grecs sont également présentés. La très [...]

# 6/468 : Villa Farnesina

La villa Farnesina fut édifiée au tout début du XVIème siècle par Baldassare Peruzzi, sur le bas des pentes du Janicule, en face du Palais Corsini. Son commanditaire était le banquier siennois Agostino Chigi. Elle fut richement décorée et accueille notamment des fresques de Raphaël, en particulier la Galatée de la Loggia du même nom, et de son école, avec des œuvres de Giulio Romano.

# 7/468 : Villa dei Quintili

Villa dei Quintili

La villa des Quintili était sans doute l'une des plus luxueuses demeures dans les environs de Rome au temps de sa construction, lors du règne de l'empereur Hadrien, au début du IIème siècle ap JC. Demeure des riches frères Quintili puis résidence personnelle de l'empereur Commode, elle accueille aujourd'hui un musée qui expose les statues, frises et autres ruines qui contribuaient autrefois à son faste. [...]

La basilique des Saints Apôtres est située sur la place du même nom. Sa fondation remonte sans doute au IVème siècle. Le bâtiment actuel est un mélange de nombreuses restaurations successives. Le portique à neuf arcades qui précède sa façade est particulièrement remarquable : il fut commandité par le pape Sixte IV au XVème siècle et est surmonté de statues représentant a priori les apôtres.

La Basilique Saint Marc de Rome est, certes moins célèbre que celle de Venise, mais est à voir. Elle donne sur la place Saint Marc mais fait partie de l'ensemble architectural du Palais de Venise. Sa fondation remonte au IVème siècle, or le bâtiment actuel est bien plus tardif : clocher roman, façade renaissance, intérieur baroque, avec sur la coupole de l'abside une magnifique mosaïque de style byzantin [...]

Les catacombes de Sainte Domitille sont parmi les plus anciennes et les plus vastes de Rome. Elles sont situées sur le lieu de sépulture de Flavia Domitilla, une nièce de Domitien. Les catacombes étaient des lieux de sépultures souterraines utilisés principalement par les chrétiens et les juifs, entre le IIème et la première moitié du Vème siècle après JC, à l'extérieur de la ville, le long des grandes [...]

# 11/468 : Eglise Saint-Sabas

L'église de Saint Saba est une ancienne basilique civile romaine. Son origine remonte au VIIème siècle et à un monastère dédié à Saba, un Saint oriental. L'église actuelle date dans sa plus grande partie du XIIIème siècle. Les fresques représentant les miracles de Saint Nicolas, le sol du début du XIIIème siècle en pavement cosmatesque de marbre, les fresques du VIIIème siècle de la Sacristie et les [...]

L'église Saint Stéphane de la Rotonde est une ancienne basilique romaine dont la construction remonte à la fin du Vème siècle. Sa forme circulaire est bien sûr inspirée de l'église du Saint Sépulchre à Jérusalem. Au centre, un tambour de 22m de haut sur 22m de diamètre surmonte l'espace consacré. A l'intérieur, des fresques de Tempesta du XVIème siècle côtoient l'autel de Rossellino et les décorations [...]

L'église Sainte Agnès de l'Agonie fut construite au XVIIème siècle sur la place Navone par Carlo Rainaldi et surtout Francesco Borromini sur commande du pape Innocent X Pamphili. L'église fut construite sur l'endroit même du martyre de la Sainte et recouvre des restes d'une chapelle médiévale et du stade de Domitien, dont la place Navone a conservé la forme. Le plan a la forme d'une croix grecque, [...]

Eglise Sainte-Cécile

La basilique Sainte Cécile du Trastevere est une des églises les plus intéressantes de Rome. Elle fut construite et consacrée au IXème siècle, par Pascal Ier sur le site de la maison même de la Sainte, où cette dernière connu le martyr en 230, peu après son mari, Saint Valérien. L'église est assez composite, comme en témoigne sa façade, du XVIIIème siècle, mais qui comporte tout de même un porche orné [...]

L'église Sainte Praxède remonte au IXème siècle et permet aujourd'hui, encore d'admirer de magnifiques fresques byzantines de l'époque de sa création, marquées par le symbolisme chrétien, et qui figurent la sainte et sa sœur en compagnie du Christ et de Pascal 1er, le Pape à l'origine de la construction.

# 16/468 : Forum Boarium

Le Forum Boarium était originellement un marché aux bestiaux, d'où son nom. Il comprend deux temples de styles très différents : le temple de Vesta, grec dans sa conception, et celui de la Fortune Virile, au plan romain, rectangulaire classique.

# 17/468 : Temple d'Hercule

Temple d'Hercule

Le temple d'Hercule fut construit au second siècle avant notre ère, et dédié à Hercule Olivarius, le patron des fabricants d'huile. C'est le plus ancien des temples en marbre de Rome. Ses colonnes sont décorées selon le style corinthien, et les escaliers qui y mènent, entourent l'ensemble de l'édifice. Ces caractéristiques influencées par la Grèce sont inhabituelles pour un temple romain.

# 18/468 : Temple de Vesta

Bienvenue au temple de Vesta. C'est dans ce petit temple circulaire, symbole du foyer et de Rome, que les vestales entretenaient le feu sacré. Considéré comme le cœur de la ville antique, celui-ci ne devait jamais s'éteindre. Quant aux vestales, elles vivaient dans une maison qui communiquait avec le temple. Ce temple, relié à une maison abritant une cour intérieure carrée, fut surement le modèle des [...]

# 19/468 : Temple de Portunus

Le temple de la Fortune Virile est l'un des édifices antiques les mieux conservés de la cité romaine. De plan rectangulaire, il fut édifié au premier siècle avant Jésus-Christ, et entouré de colonnes de style ionique.

L'Eglise de Santa Maria in Cosmedin renferme de jolis pavements ""cosmatesques"", du nom de la famille Cosmati, une famille célèbre dans Rome et sa région. Mais l'église est surtout connue pour abriter la Bocca della Verita sous son porche. C'est un grand masque de marbre, représentant un visage, celui de l’océan ou d’une autre divinité des eaux. Peut-être s’agit-il d’une plaque d’égout de la cloaca [...]

Voir tous les lieux du guide Téléchargement guide pdf gratuit


Voir toutes les vidéos de Rome