Guide Week-end à Rome - Top 10



Photo du guide de voyage Week-end à Rome - Top 10
Rome demeure la plus prestigieuse des destinations en Italie, géniale pour poser ses bagaes le temps d'un weekend, même si l'on aura le sentiment que le temps nous est parfois compté avec tout ce que l'on peut faire et voir dans la capitale ! Ici, concentration de monuments exceptionnels dépasse tout simplement l'entendement. Dans le centre historique, pour qui n'est pas prévenu, c'est un nouveau palais, une colonne, un temple, les vestiges antiques d'un forum, bref, une surprise ''monumentale'' quasiment à chaque coin de rue ! Le Colisée, le Forum romain, le Panthéon, le Palazzo Venezia ou Saint-Pierre de Rome, quelques uns de ces monuments seront vite identifiés comme ''incontournables''... Le Rome historique n'étant pas étendue outre mesure, et la circulation romaine pouvant relever du casse-tête, on visite généralement Rome à pied. Le meilleur moyen, entre deux visites, de découvrir les petites rues de la capitale, les places, les artères commerçantes, bref, de goûter dans son ensemble à l'ambiance de Rome : la capitale est loin d'être devenue une ville musée, elle est toujours bel et bien vivante ! Rome est une destination culturelle de premier plan bien évidemment : monuments donc, mais aussi nombreux musées composent un programme de visite particulièrement chargé. La capitale italienne s'avère également un excellent repaire pour les accrocs du shopping, de la via Corso jusqu'à la Piazza di Spagna, en plein centre-ville chic de la capitale. Les soirs de weekend, les restaurants font sans mal le plein, mais attention dans les coins les plus touristiques aux adresses attrape-touristes, où l'on ne mange pas bien tout en payant cher ! Les bonnes tables ne manquent cependant pas à Rome, tout comme les petites ''pizzerie'' de quartier, pas chères pour le coup et souvent délicieuses ! Autrement, Rome n'est peut être pas la capitale la plus agitée la nuit, mais sa vie nocturne permet tout de même de pousser la soirée jusque tard dans les bars de Trastevere ou les clubs de Testaccio... L'heure d'aller se coucher finit toujours par arriver... Pour se loger, le quartier autour de la gare Termini abrite de nombreuses adresses relativement bon marché, petits hôtels moyen de gamme mais aussi hostels et auberges de jeunesse pour les plus petits budgets. Dans l'ensemble cependant, Rome est une ville chère pour l'hébergement, le rapport qualité-prix n'est pas souvent au rendez-vous. Rome peut se visiter toute l'année, mais pour joindre un climat agréable à une ambiance romaine animée, les weekends de printemps ou d'arrière-saison sont certainement les meilleurs pour profiter pleinement de ce petit séjour ! Vous trouverez dans ce guide quelques un des principaux lieux à visiter à Rome sur un week-end, sans forcement aller au pas de course.

Booking.com





Les lieux du guide Week-end à Rome - Top 10
La Chapelle Sixtine

La Chapelle Sixtine est à la fois un lieu historique et religieux et c’est certainement l’un des plus célèbres en Europe. Elle contient de nombreux chefs-d’œuvre datant de la Renaissance italienne dont la plus connue est bien sûr la fresque de Michel-Ange. Le nom de la chapelle lui vient du pape Sixte qui ordonna les premiers aménagements. C’est une chapelle qui était utilisée pour les messes privées des papes. Elle fait quarante mètres de long sur treize mètres de large et vingt mètres [...]

Le Panthéon

Le Panthéon se trouve sur le Champ de Mars à Rome entre la Piazza Navona et la fontaine de Trevi. Il s’agit d’un édifice religieux qui nous vient du 1er siècle avant Jésus-Christ. Sa construction a été ordonnée par Agrippa homme politique et général romain. Le Panthéon que l’on peut voir aujourd’hui n’est pas l’édifice original. En effet, le premier Panthéon a été ravagé par de nombreux incendies. A l'origine il était rectangulaire et orienté [...]

Le Colisée

Le Colisée

Se rendre à Rome sans faire une escale au Colisée c’est comme visiter Paris, sans voir la Tour-Eiffel, et donc rater son voyage ! Il faudra absolument programmer une visite ! Pour vous donner un avant-goût de la richesse que vous allez découvrir sachez que le Colisée est en réalité un amphithéâtre qui a été construit et qui était destiné à abriter les combats de gladiateurs à l’époque de l’Antiquité. En vous y rendant, vous allez contempler la grandeur de toute [...]

Le Forum Romain

Centre de la vie publique romaine au VIII° siècle av. J.-C., le forum était à l'origine un marécage entre les collines du Capitole et du Palatin. Des monuments dédiés à la vie politique, religieuse, et commerciale s'y trouvaient. Le peuple romain s'accroissant, le forum devint trop petit, ce pourquoi Jules César en fit construire un nouveau en 46 av. J.-C. Les empereurs suivants en firent de même, d'où la présence d'arcs de triomphes à leur gloire. Tombé en ruines au Moyen-Age, il fut redécouvert [...]

La fontaine de Trevi

C'est la plus grande fontaine de Rome. A l’origine, la fontaine de Trevi était la bouche d’un aqueduc romain qui amenait l’eau d’une source construite en 1453 sous le pape Nicolas V. En 1731, un concours est organisé par le pape Clément XII, pour reprendre en main le sort de la place et sa fontaine: des travaux commencent en 1732 d'après les dessins de Nicolo Salvi, dont l'idée est de raconter l'histoire de l'aqueduc d'origine. Terminé en 1762, le chantier a vu passer une dizaine d'architectes qui en ont fait un symbole de la [...]

Saint-Pierre (San Pietro in Vaticano)

L'origine de la basilique remonte au IV° siècle, construite par l'empereur Constantin sur le cirque de Néron, à l'endroit où saint Pierre, apôtre et premier pape du christianisme, est enterré. Au XV° siècle, en grande partie détruite après un incendie, le pape décide de la restaurer mais celui-ci meurt et les travaux sont interrompus. C'est en 1506 sous initiative du pape Jules II que le chantier est repris et confié à Bramante, qui fait détruire la majeure partie de l'ancienne basilique. De nombreux architectes ont travaillé à la direction des travaux, notamment Raphaël, Michel-Ange, et Le Bernin. [...]

Erigé en 203, il célèbre les dix ans de règne de l'empereur Septime Sévère et les bas-reliefs content sa victoire sur les Parthes (peuples des actuels Iran et Irak). On pouvait lire sur l'attique une dédicace à Septime Sévère et ses deux fils Caracalla et Geta, mais après sa mort Caracalla fit assassiner son frère et effacer son nom de l'arc. On peut encore voir les reliefs des lettres effacées. Entièrement revêtu de marbre, l'arc était surmonté d'un quadrige de bronze. Il était à moitié enterré au Moyen-Age et abritait la boutique d'un barbier. L’Arc de triomphe de Septime Sévère a été construit [...]

La Villa Borghese est construite à la périphérie de Rome par le cardinal Scipion Borghese en 1612, maison de campagne destinée à accueillir sa collection de sculptures antiques de cet admirateur du Caravage et mécène du Bernin. Poursuivie par ses héritiers, la collection est enrichie au fil des ans, dans un intérieur redécoré en style néoclassique. Le parc date du XVIII° siècle. En 1902 la propriété est vendue à l'Etat italien. A voir: Des oeuvres de Raphaël, Bernin, Rubens, Canova, Lorenzo Lotto, Caravage, Jacopo Bassano, Titien, Domenichino, Antonello da Messina?

L'histoire de ce musée est intimement liée à la ville de Rome: tout commença lorsque le pape Sixte IV fit don aux romains en 1471 de statues de bronze d'une grande valeur symbolique, parmi lesquelles celle de la louve avec Romulus et Remus. Enrichi au fil des années de nouvelles oeuvres, le musée fut étendu en 1654 au Palazzo Nuovo, sur l'autre côté de la place. Ouvert au public en 1734 il fut inauguré par le pape Clément XII. On ajouta la Pinacothèque à la deuxième moitié du XVIII° siècle. A voir: - La façade du Palais des Conservateurs, son appartement, sa salle octogonale (1876) - Les tableaux [...]

Voir tous les lieux du guide


Voir toutes les vidéos de Rome