avis voyageursAvis voyageurs
2 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 2/4
Jean de Bagis, Président aux requêtes au Parlement, est à l'origine de cette belle demeure. Sa construction se fit en trois étapes : XVIe, XVIIe et XIXe. Jean de Bagis racheta en 1533 cinq immeubles que transformera le célébre architecte Nicolas Bachelier en 1537 en un bel hôtel avec cour de style renaissance. Ces immeubles composeront la structure générale, la cour et la façade de pierre, décorée et sculptée par l'architecte lui-même. Mais c'est avec François de Clary, qui devient propriétaire des lieux en 1608, que la façade devient célèbre. Il édifie un imposant montage de pierre qui donna son surnom d'oustal de peiro à l'hôtel : maison de pierre. Accusé d'avoir utiliser des pierres destinées à l'édification du Pont-Neuf, Clary mourut en 1616 sans voir la façade de pierre finie. Calvet-Besson, nouveau propriétaire en 1857 achèvera l'oeuvre.

À l'origine de l'Hôtel de Clary, dit aussi hôtel de pierre ou hôtel de Bagis, se trouve un conseiller au parlement de Bordeaux, Jean Bagis, qui confie, en 1537, à Nicolas Bachelier le soin de construire sa résidence toulousaine. Celui-ci réalise alors un bel hôtel entièrement disposé autour d'une cour. Lorsqu'en 1608 François de Clary, président du Parlement, rachète l'édifice, il en fait transformer la façade sur rue, choisissant, en contraste avec le reste de la ville, de la faire édifier entièrement en pierre. Monumentale, cette façade est inachevée à la mort de Clary en 1616, et ne sera terminée qu'en 1857. Ne manquez pas cette façade dont la force vous impressionnera.


Informations pratiques Hôtel De Clary - De Bagis - Hôtel De Pierre

  • Adresse : 25, rue de la Dalbade, Toulouse
  • Bus : Arrêt Esquirol: bus 2, 62, 56, 92
  • Métro : Station Esquirol: metro A
  • Horaires et jours ouverture : Pas de visites. Cour intérieure accessible.
  • Prix et tarifs entrée: Gratuit

Booking.com

Activité Toulouse: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments

Vidéo Canal de Midi


Sites populaires dans les environs de Hôtel de Clary - de Bagis - Hôtel de Pierre
Rue de la Dalbade

La rue de la Dalbade fut l'un des principaux lieux de résidence des élus toulousains à l'époque moderne. Si elle est dominée par la façade imposante de l'hôtel de Clary, où l'emploi systématique de la pierre tranche avec le reste du paysage urbain toulousain, elle est aussi remarquable par ses nombreux hôtels particuliers du XVIIIe siècle, aux façades richement décorées. Vous admirerez notamment le beau portail sculpté du n° 11, les fenêtres du n° 12, mais nombre d'autres façades retiendront aussi votre attention.

L'église Notre-Dame de la Dalbade

L'église Notre-Dame de la Dalbade a été construite au 16ème siècle. Elle possède une seule nef entourée de plusieurs chapelles. Elle doit son nom à la blancheur de ses murs à l'époque ("dealbata" signifie "la blanche"). Cette couleur était acquise grâce à de la chaux. Lors de la restauration, ce sont les briques rouges qui sont ressorties des façades. L'église est d'une architecture gothique typiquement méridionale.Ce n'est pas à l'église actuelle mais à la précédente, détruite par un incendie en 1442, que Notre-Dame de la Dalbade doit son nom : celle-ci, couverte de chaux, était dite dealbata, [...]

n°30 rue de la Dalbade, hôtel des chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem

Édifié entre 1668 et 1680 par Pierre Rivalz pour les chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, l'hôtel Saint-Jean, quoique modifié au XIXe siècle par l'adjonction de deux façades rue Dalbade et rue Saint-Jean, a conservé bien des éléments captivants. La partie centrale de sa façade tout d'abord, mais aussi son escalier d'honneur voûté de briques, les trois galeries du cloître et la belle salle capitulaire.

Petite rue du Toulouse ancien, la rue Pharaon compte encore plusieurs hôtels particuliers construits par de riches marchands toulousains qui furent, le plus souvent, à un moment ou un autre de leur vie, capitouls (élus toulousains). Parmi les façades remarquables, l'hôtel Marvejol, au n° 31, construit dans la première moitié du XVIIe siècle, avec ses belles galeries de distribution sur cour, le n° 29, avec sa riche façade du XVIIIe siècle, ou le n° 21, dont la tourelle date de 1478.

Hôtel du Vieux-Raisin

Construit en 1516 pour Béringuier Maynier, un Capitoul, mais aussi avocat et professeur de droit féru d'art italien, l'Hôtel du Vieux-Raisin est un des plus beaux hôtels particuliers de Toulouse. Il doit son nom à une rue voisine qui portait ce nom (une taverne de la rue avait pour enseigne une grappe de raisin). L'hôtel fut complété en 1547 pour le greffier civil Jean Brunet selon les plans du célèbre architecte de l'époque de l'âge d'or toulousain : Nicolas Bachelier. La richesse des décors de pierre témoigne de l'art de la Renaissance et d'un goût prononcé pour l'Antiquité : escalier à vis, [...]

Fondation Bemberg

Fondée en 1994, grâce au prêt à la ville, pour 99 ans, des collections du riche amateur argentin qui lui a donné son nom, la Fondation Bemberg abrite une riche collection d'œuvres, notamment de peintures, au premier rang desquelles figurent 30 toiles de Pierre Bonnard. L'hôtel Assézat, qui l'abrite ainsi que les sociétés savantes de la ville, est un beau représentant de l'architecture de la Renaissance à Toulouse. Construit pour un riche marchand de pastel de la ville, Pierre d'Assézat, à partir de 1555, peut-être par Nicolas Bachelier, l'édifice, resté inachevé à la mort du commanditaire en 1581, [...]

Hôtel d'Assézat

Camouflé derrière un gigentesque portail de bois, l'hôtel d'Assézat a été construit par l'homme du même nom au 16ème siècle. Riche commerçant de textiles, Pierre d'Assézat a fait dessiner les plans cette sompteuse bâtisse de style classique par Nicolas Bachelier. La conception architecturale de cet édifice est identique à celle de la cour carrée du Louvre : on superpose trois ordres : dorique, ionique et corinthien. C'est l'un des premiers bâtiments du classicisme français. Malheureusemnt, Pierre d'Assézat n'a pas pu voir son hôtel terminé. Il est décédé en 1581, et l'hôtel est légué la famille, [...]

Les meilleurs hotels proches de Hôtel de Clary - de Bagis - Hôtel de Pierre

à 309 m
Hôtel Garonne 22 Descente De La Halle Aux Poissons L’hôtel 4 étoiles Garonne est situé au centre de Toulouse. Avec 2 terrasses, il dispose aussi d’une salle à manger datée du XVIè siècle d’une salle de fitness. La gare de Toulouse-Matabiau se trou ...
dès 84
à 322 m
Hotel Des Beaux Arts 1 Place Du Pont Neuf L’hôtel Des Beaux Arts se trouve à Toulouse à quelques distances du centre ville et de la place du Capitole. Avec une décoration classique, cet hôtel 3étoiles propose un séjour confortable pour l ...
dès 127
à 831 m
Crowne Plaza 7 Place Du Capitole Le Crowne Plaza compte parmi les 4 étoiles de Toulouse. Il bénéficie d’un emplacement central et propose 162 chambres entièrement équipées. Son restaurant est idéal pour savourer un bon plat trad ...
dès 94
à 831 m
Grand Hotel de l\'Opera 1 Place du Capitole Affilié à Symboles de France, l'établissement se trouve à l'adresse 1 Place du Capitole. C'est un hotel avec 4 étoiles. Renseignez-vous à la réception pour les services de massages. Pour manger, i ...
dès 91
à 852 m
Mercure Toulouse Saint Georg Rue Saint Jerome Le Mercure Toulouse Saint Georges est un hôtel 3 étoiles de Toulouse. Il appartient à la chaîne hôtelière Mercure et se dresse en plein centre historique de la ville. Il possède 120 chambres et ...
dès 82
à 868 m
Le Grand Balcon Hotel 8-10 Rue Romiguieres Le Grand Balcon hôtel se trouve dans une charmante ville de Toulouse, à proximité du Capitole. Il est composé de 47 chambres bien équipées et confortables. Plusieurs boutiques, restaurants et ca ...
dès 122
Tous les hôtels

Les deals du moment


Votre voyage à Toulouse







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi