avis voyageursAvis voyageurs
3 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 3/4
L'hôtel de ville de Compiègne saura ravir petits et grands par son allure grandiose. C'est un magnifique exemple du raffinement atteint par le gothique flamboyant au XVIe siècle, à la fin du Moyen-Age. Sa façade, décorée de statues du XIXe siècle qui représentent Louis XII sur son cheval et les plus importantes personnalités de la ville, est magnifiquement sculptée. Tout aussi remarquable est son beffroi, et particulièrement la Bancloque, une des plus anciennes cloches fondues par une commune puisqu'elle remonte à 1303 et dispose d'un diamètre de 1,35m. Au sommet du beffroi sous la flèche d'ardoises, le spectateur attentif remarquera les trois personnages sculptés au XVIe siècle, comme en témoignent leurs costumes. On les appelle les Picantins car ils signalent chaque nouvelle heure en tapant trois petites cloches situées sous eux de leur maillet, soit en « piquant le temps ». A l'intérieur de l'hôtel de ville, on admirera surtout la salle du conseil municipal et ses neuf toiles attribuées à Fournier-Salovèze qui évoquent des évènements importants de l'histoire de Compiègne, comme l'arrivée de Napoléon et de Marie Louise au palais de la ville en 1810. La statue de Jeanne D'Arc, qui orne la place et fut sculptée en 1880 par Etienne Leroux, rappelle elle aussi un moment marquant de l'histoire régionale puisque c'est aux murs de la ville qu'elle fut prise par les Anglais en 1430.

Booking.com

Activité Compiègne: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de Hôtel de Ville de Compiègne
Musée de la Figurine Historique

Le musée de la figurine historique est assurément un musée insolite qui ravira petits et grands, en particulier tous ceux qui aiment s'amuser avec leurs soldats de plomb ! Il rassemble à Compiègne une impressionnante collection de figurines qui illustrent l'ensemble des armées du monde de l'Antiquité à la Seconde Guerre mondiale, et en particulier celles du Premier Empire, mais également des scènes civiles des XVIIIe et XIXe siècles. L'ensemble quelque peu éclectique a été constitué à partir de dons importants d'abord faits au musée Antoine Vivenel dans les années 1920 mais aussi d'une politique [...]

Chapelle Saint-Corneille-aux-Bois

La Chapelle Saint-Corneille-aux-Bois est située au cœur de la forêt de Compiègne, non loin de ses Beaux-Monts. Son histoire remonte au XIIe siècle et plus précisément à 1164 quand une chapellenie fut fondée aux pieds des Beaux-Monts pour accueillir pèlerins et voyageurs et mise sous la dépendance de l'abbaye Saint-Corneille de Compiègne. Le bâtiment de la chapelle date donc de la fin du XIIe siècle, mais son élément le plus spectaculaire, sa magnifique charpente entièrement en bois, en forme de coque de bateau renversée, date du XVIe siècle. A la même époque François Ier y fit construire une vénerie [...]

Eglise Saint-Jacques de Compiègnes

La paroisse Saint Jacques de Compiègne intéressera les amateurs d'art religieux et les pèlerins de Saint Jacques. Elle fut fondée à la toute fin du XIIe siècle et tire son nom du passage d'un des chemins du pèlerinage vers Saint Jacques de Compostelle. Il s'agit d'un des plus anciens cœurs de la ville, puisque c'est sur la Cour le Maïeur, où s'installa ensuite le cimetière de l'église, soit sur l'emplacement actuel du parvis et de la place, que la commune nouvellement créée en 1153 se réunissait. La construction de l'église elle même s'étala du XIIIe au XVIIe siècle, et s'acheva par l'édification [...]

La Tour Beauregard, appelée aussi Grosse Tour du Roi, saura ravir tous ceux qui aiment les châteaux forts et les histoires de chevalier. C'est le plus vieil exemple connu de tour parfaitement ronde. Ce donjon, dont la construction remonte aux années 1120-1130, faisait autrefois parti du palais capétien qui remplaça le palais carolingien qui était situé sur une hauteur dominant la rivière de l’Oise peut être dès le XIe siècle. La tour en est le dernier vestige. Elle est situé juste ses les bords de la rivière et devait sans doute servir à défendre le pont dont les restes sont tout proches. Il semble [...]

Le musée Antoine Vivenel doit son nom à son généreux mécène, un entrepreneur architecte qui fit fortune à Paris durant le règne de Louis Philippe. Ce musée riche de collections éclectiques saura ravir les amateurs tant d'archéologie que d'art médiéval, renaissant et moderne européen mais aussi d'arts premiers. Les collections du musée reflètent en effet le goût de son mécène pour l'Antiquité et la Renaissance, mais aussi pour l'art de l'Inde et de l'Extrême Orient, ainsi que pour les médailles. C'est à partir de 1839 et jusqu'en 1847 qu'Antoine Vivenel décida d'offrir la totalité de ses œuvres [...]

Le château de Compiègne ou Palais, est une très belle visite à faire en famille pour se plonger dans l'histoire de France mais aussi pour admirer un chef d'œuvre de l'architecture classique. Il voit son origine remonter aux premiers siècles du Moyen-Age et aux mérovingiens. En effet, depuis Clovis les rois de France ont souvent et longuement séjourné à Compiègne et y ont même tenu gouvernement. Quatre palais ont ainsi été créés dans cette ville. Toutefois, le château actuel remonte plus précisément à la fin du XIVe siècle, vers 1370, quand Charles V décide d'y construire une nouvelle résidence [...]

Le château de Compiègne a tenu une place particulière dans l'histoire du couple impérial formé par Napoléon III et Eugénie de Montijo, puisque c'est là que leur romance se concrétisa avant leur mariage un mois plus tard. Ainsi le palais demeura leur lieu de résidence d'automne préféré. C'est donc sa qualité de résidence d'automne de la cour impériale qui a fait que le château de Compiègne accueillit le Musée du Second Empire. Ce dernier fut créé en 1953 dans les anciens appartements des maréchaux et le chœur de ses collections consiste dans la masse importante d'objets restés en place depuis 1870. [...]

Les deals du moment


Votre voyage à Compiègne







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi