avis voyageursAvis voyageurs
0 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 0/4
C'est grâce au leg d'Olbius Riquier en 1868 que la ville d'Hyères pu passer un contrat avec Albert Geoffroy Saint-Hilaire, pépiniériste et directeur du jardin d'acclimatation de Paris pour la création d'un jardin. Le projet fut mené à bien mais dès la fin du XIXe siècle, le jardin était déjà à l'abandon. Repris par la ville depuis 1962, il se déploie sur une superficie de 7 hectares comme un parc urbain d'agréément et un parc botanique, doté d'une serre exotique. De nombreuses essences rares y sont plantées: collections de palmiers et de bambous, succulentes, agaves, plantes australiennes... Et la promenande est intéressante dans la mesure où son organisation, faite d'allées sinueuses, de grands arbres, de grandes pelouses, d'un lac, et de multiples points de vue, est caractéristique des jardins paysagers du XIXe siècle. Un autre voyage dans le temps.

Booking.com

Activité Hyères: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de Jardin Olbius-Riquier
Les deals du moment


Votre voyage à Hyères







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi