avis voyageursAvis voyageurs
4 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 4/4
Du nom du moine fondateur du lieu, ancien ministre du roi Dagobert ayant vécu au VII ème siècle, l'abbaye de saint-Wandrille, anciennement abbaye de Fontenelle apparaît en 649. Abbaye bénédictine au coeur de la vallée de la Seine, elle reste toujours occupée et admirablement restaurée depuis le XIX ème siècle, malgré trois grandes périodes de destruction : invasion des Vikings, destruction par les Huguenots, et nouvelle destruction lors de la Révolution française qui poussera les moines à quitter le lieu. On peut en effet y admirer un cloître gothique conservé dans sa totalité ainsi que ses quatre galeries, un grand réfectoire, partie la plus ancienne de l'abbaye, un choeur et ses nombreuses statues, la chapelle Saint-Saturnin, la grange médiévale du XIV ème siècle, des bâtiments datant des moines mauristes, ou encore la fameuse église abbatiale gothique.

L'abbaye de Saint-Wandrille se situe au coeur de la vallée de la Seine et a été fondée par un ancien ministre du roi Dagobert, devenu moine, en 649. L'histoire de l'abbaye a été plutôt tumultueuse. Elle a notamment subi plusieurs destructions et a même été vendue en tant que bien national et réduite à servir de carrière de pierres pour les constructions voisines. On a du mal à y croire aujourd'hui quand on la voit prospère et florissante, habitée à nouveau par des moines.

Détruite par les Vikings en 858, reconstruite, ensuite pillée et abandonnée pendant la guerre des cent ans et détruite une nouvelle fois pendant la révolution française, l'abbaye de Saint-Wandrille a toujours réussi à renaitre de ses cendres. Les moines l'ont réinvestie au début du vingtième siècle et n'en sont plus repartis.

Les différents épisodes de son histoire ont laissé un magnifique patrimoine architectural comme le cloître gothique en excellent état de conservation ou quatre superbes galeries. La partie la plus ancienne de l'abbaye est aujourd'hui un réfectoire mais le choeur est ses statues sont intacts ainsi qu'une grange datant du quatorzième siècle. La petite église gothique vaut également le détour.



Fondée en 648 sous le nom d'abbaye de Fontenelle par celui dont elle devait ensuite prendre le nom, l'abbaye de Saint-Wandrille est l'une des grandes abbayes de la Neustrie mérovingienne. Pillée par les Vikings en 858, l'abbaye est restaurée vers 960 par le duc Richard Ier. Plusieurs incendies ayant ravagé les bâtiments monastiques, l'abbé Pierre Mauviel lance la reconstruction de l'église au milieu du XIIIe siècle, époque à laquelle sont refaits le choeur et le transept. Les travaux de la nef avancent ensuite lentement et ne sont achevés qu'après 1362. Abandonnée pendant la Guerre de Cent Ans, pillée en 1562 pendant les guerres de Religion, l'église est transformée en carrière de pierre de la Révolution à 1862. S'il ne reste que des ruines de l'église abbatiale, c'est en revanche à Saint-Wandrille que se trouve le seul cloître gothique conservé de Haute Normandie, construit dans les premières décennies du XIVe siècle, dont vous admirerez particulièrement le tracé des remplages.


Informations pratiques L'abbaye De Saint-Wandrille

  • Adresse : 2, rue Saint Jacques, Saint-Wandrille-Rançon
  • Numéro téléphone : +33235962311
  • Fax : 235964908
  • Horaires et jours ouverture : Le site des ruines de l'ancienne abbatiale et l'église actuelle sont ouverts depuis l'office de Vigiles jusqu'à l'office de Complies, soit de 5h15 à 13h et de 14h à 21h15.
  • Prix et tarifs entrée: De 3 à 4 euros. Mons de 18 ans: entrée gratuite.

Booking.com

Activité Saint-Wandrille-Rançon: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de L'abbaye de Saint-Wandrille
Abbaye du Bec

Fondée en 1034, l'abbaye du Bec, au Bec-Helouin, devient, avec l'arrivée de Lanfranc de Pavie puis d'Anselme de Cantorbéry, l'un des principaux foyers de la vie intellectuelle du XIe siècle. De l'église elle-même, reconstruite au XIVe siècle, il ne reste plus que les fondations : elle fut utilisée comme carrière de pierre en 1809 et petit à petit détruite. Aujourd'hui, seules sont encore visibles les fondations et, désormais isolée, l'une des deux tours clochers, la tour Saint-Nicolas, monument de plan carré construit dans la deuxième moitié du XVe siècle. Les bâtiments monastiques subsistent quant [...]

Brionne

Située sur la vallée de la Risle, Brionne existait déjà au temps des romains. Elle portait le nom de Breviodurum. Sa position stratégique de défense lui valu d’être fortifiée comme en témoignent les vestiges d’un donjon carré du XIème siècle. De cet ouvrage rare en Normandie, l’on peut observer un splendide panorama sur la ville et la vallée de la Risle. En ville, la tour carrée de l’église Saint-Martin attire l’œil. Ses fondations romanes, surmontées d’éléments gothiques abritent un maître-autel provenant de l’ancienne abbatiale de l’Abbaye du Bec-Hellouin à 8km de là. Les rues de la ville [...]

Abbaye Notre-Dame du Bec

Monument historique hautement symbolique du patrimoine religieux normand, l’Abbaye Notre-Dame du Bec abrite encore une communauté de moines bénédictins dont la production artisanale de céramiques et de bougies est d’une grande qualité. La majestueuse tour Saint-Nicolas domine les bâtiments conventuels et le cloître. Elle doit son nom à l’un des personnages représentés sur les sculptures qui habillent les contreforts. Une promenade dans la cour de l’abbaye et autour des bâtiments permet de ressentir le calme des lieux propices à la méditation, le cadre géographique est tout à fait exceptionnel, [...]

Village du Bec-Hellouin

Haut-lieu culturel et religieux des siècles durant, le Bec Hellouin fait aujourd’hui partie des grands symboles identitaires de Normandie. Le petit village typique aux maisons à pan de bois élégamment fleuries est un pur produit de la volonté politique et spirituelle. Sur les bords de la Risle, sans l’Abbaye Notre-Dame du Bec, le village ne serait pas né. C’est dans la première moitié du XIème siècle, qu’un chevalier nommé Herluin (ou Hellouin selon les versions) fonde cette abbaye qui devient très vite un centre important à l’échelle même de la chrétienté. Les moines avaient besoin de main d’œuvre [...]

Ce sont ici les terres de la grande famille d’Harcourt. Le domaine a été à l’origine donné par Rollon au début du XIème siècle à l’un de ses compagnons, ancêtre des Harcourt. Le château, qui reste l’un des mieux conservés de la région, est une ancienne construction médiévale bâtie entre les XIIème et XIVème siècles, habillé à la Renaissance est ouvert par de larges fenêtres une fois les fonctions défensives de l’édifice devenue inutiles. Toutefois les larges et profonds fossés rappellent ces premières vocations, de même que les deux tours défensives qui ne manquent pas de marquer les visiteurs [...]

Château de Beaumesnil

Construit de 1633 à 1640 par Jacques de Nonant pour sa femme Marie Dauvet Desmaret, le château de Beaumesnil est un bel exemple, très peu remanié, de l'architecture du temps de Louis XIII. De l'époque Henri IV, il garde le goût pour la brique cernée de chaînages en grand appareil, mais il y surajoute un goût pour un décor marqué, notamment avec les masques de la Comedia dell'Arte qui rythment la façade. Le site est impressionnant, le château étant posé au milieu d'un plan d'eau entouré de jardins dessinés par l'un des grands paysagistes du XVIIe siècle, La Quitinie. Il abrite en outre un musée [...]

Château du Champ de Bataille

En 935, une grande bataille a opposé la famille de Guillaume Longue Epée à celle de Robert le Danois. La victoire du premier a scellé l’indépendance de la Normandie. C’est sur ce site que de 1653 à 1665, le Comte de Créqui fit édifier un château d’un raffinement et d’une élégance rare. Remanié au XVIIIème siècle, il perdit progressivement de son lustre. Il devint tour à tour hospice, base d’officiers allemands de la Seconde Guerre Mondiale puis prison pour femmes. C’est en 1992 que l’architecte d’intérieur Jacques Garcia le rachète pour rendre aux lieux leur splendeur passée. Remeublées une à [...]

Les meilleurs hotels proches de L'abbaye de Saint-Wandrille

à 2 km
Auberge De L\'Abbaye 12 Place Guillaume Le Conquerant L’Auberge De L'Abbaye se dresse dans la zone historique du Bec Hellouin dans la région de la Haute-Normandie. Il abrite 10 chambres dotées d’une télévision satellite. Le restaurant sert des p ...
Voir les prix
à 15 km
Hôtel Le Lion D'or 48 Rue Du Général De Gaulle L’Hôtel Le lion D’or est un hôtel deux étoiles situé à quelques minutes de la gare. Il est doté de 23 chambres toutes équipées d’une connexion Wifi gratuite, d’une salle de bains et d’une télévisi ...
Voir les prix
à 16 km
Acadine Route De Conches L'hôtel deux étoiles Acadine est situé dans la région de Neubourg. Il dispose de 46 chambres dotées de tout le confort moderne et équipées de toutes les commodités de base, dont une connexion inte ...
dès 69
à 16 km
Le Petit Coq aux Champs 400 chemin du Petit Coq
dès 136
à 18 km
Acropole Hotel 10 Rue Grande Malouve L’Acropole Hôtel est un établissement deux étoiles situé à Bernay non loin de la côte et des plages normandes. Il propose 51 grandes chambres confortables. L’établissement met à la disposition des ...
Voir les prix
à 18 km
Best Hotel Rouen Ouest Rue Saint Exupéry - Zac De Quicangrogne Situé aux abords de la ville de Rouen, le Best Hotel Rouen Ouest propose à sa clientèle des tarifs plus que raisonnables. La qualité des prestations est pourtant impeccable, qu’il s’agisse du res ...
dès 60
Tous les hôtels

Les deals du moment


Votre voyage en Seine-Maritime







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi