avis voyageursAvis voyageurs
0 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 0/4
Il y a des destinations dont très peu de monde a entendu parler, des lieux entourés de mystère. La Galite est une de ces destinations. C'est est un archipel d'origine volcanique situé au nord ouest de la Tunisie, au large de la ville de Tabarka, formé de plusieurs petites îles rocheuses assez difficiles d'accès, c'est ce qui les a probablement préservées jusqu'à aujourd'hui. L'île principale porte le même nom que l'archipel et fait environ 10 km². Elle ne peut être abordée que par le sud, partout ailleurs, elle est protégée par des falaises de 200 mètres de hauteur. Cette toute petite île a pourtant une immense richesse culturelle et historique. En effet, elle a été habitée depuis l'Antiquité, en sont témoins les traces que les civilisations qui y sont passées ont laissé : tombeaux puniques, monnaies romaines, etc.... La Galite abrite également une nature incroyablement préservée, des figuiers, des oliviers, des vignes, des cactus et même des céréales mais c'est surtout la faune qui y est exceptionnelle, certaines espèces qui ont pratiquement disparu dans le reste du monde, trouvent refuge ici : Le faucon d'Éléonore, le Goéland d'Andouin, le puffin cendré, le cormoran huppé, les faucons crécerelles, le pigeon biset, le chardonneret et le moineau espagnol. Des langoustes y vivent également, des phoques, des cigales de mer, des tortues, etc... L'archipel est entouré d'une eau transparente donc idéale pour faire de la plongée. Pour le moment, il n'y a pas de liaison régulière entre l'île et la côte. Pour vous y rendre, il faut louer un bateau à Tabarka.

Booking.com

Activité : visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de L’île de la Galite - Tunisie
Cap Serrat-Cap Negro

Le cap Serrat se situe à peu près à mi-chemin entre Bizerte à l'est, et Tabarka à l'ouest, dernière ville avant la frontière avec l'Algérie. De Bizerte, il faut emprunter la route direction Menzel Bourguiba, dépasser Mateur, puis se diriger vers Sejenane, à environ 90 kilomètres de Bizerte. De Sejenane, petite ville dont la spécialité est la poterie à motifs berbères, une route balisée mène au cap Serrat, à une dizaine de kilomètres. Attention, contrairement à d'autres lieux très sauvages et déserts de la côte de Corail, comme raz Angela, le cap Serrat est un site qui attire de nombreux plagistes [...]

Région de Tabarka

Tabarka est la dernière ville tunisienne avant de franchir la frontière algérienne. Cette petite ville d'environ 10000 habitants est restée l'écart du tourisme de masse pendant longtemps, mais elle cherche à rattraper son retard, avec l'aménagement d'hôtels, d'un aéroport international... Implantée au fond d'une baie, les premiers reliefs du massif de Kroumire naissent dans son arrière-pays : ce dernier est tapissé de bruyère, une des spécialités de la ville, de chênes-lièges (le liège est une autre production importante de Tabarka), d'eucalyptus. Plantée au sommet de l'ancienne île, aujourd'hui [...]

Plongée à Tabarka

Beaucoup de grottes à explorer à Tabarka tels Tunnel I et Tunnel II et c'est tant mieux ! On a là un véritable aperçu des beautés de la mer Méditerranée.

Ras Angela

A partir du cap Blanc, la côte tunisienne, surnommée la côte de Corail, devient sauvage, parfois escarpée, parsemée de plages peu fréquentées et préservées. Ras Angela (le cap Angela), à plus d'une dizaine de kilomètres de Bizerte. La beauté de ce site naturel est à couper le souffle. La plage de sable est immense, calmement battue des flots de la Méditerranée. Il y a tellement peu de baigneurs qu'à certaines heures, on se croirait en plein milieu d'un endroit totalement désert. La plage est superbe et la route qui y conduit n'a rien à lui envier côté paysages magnifiques. L'arrière pays est [...]

Lac d'Ichkeul

Le lac d'Ichkeul s'étend au sud ouest de Bizerte. Il appartient au parc national de l'Ichkeul, un espace protégé pour la richesse écologique qu'il abrite. Le lac communique avec lac de Bizerte à l'ouest, lui-même relié à la mer par un canal. Le lac d'Ichkeul change d'aspect selon la saison, et surtout de taux de salinité, qui dicte l'intensité de la vie qui s'y développe : l'été, l'eau salée pénètre le lac, en provenance de la mer, et et le niveau de l'eau est bas en raison de la forte évaporation liée à la chaleur. L'hiver, les eaux sont bien plus hautes, inondant les marais qui entourent le [...]

Le Parc national de l'Ichkeul est une réserve naturelle recouvrant l'ensemble du lac ainsi que le jebel Ichkeul (Mont Ichkeul) et les zones de marais qui l'entourent, pour une surface de plus de 130 km². Le parc fût créé en 1980, et l'Unesco l'inscrira au patrimoine mondial en 1996. Ouvert au public, le parcours de visite serpente sur les flancs du jebel Ichkeul, haut d 511 mètres. L'accès au parc se trouve à une trentaine de kilomètres au sud de Bizerte, en empruntant la route direction Menzel Bourguiba, puis en suivant la direction Mateur. Il faut alors emprunter la bifurcation sur la droite [...]

Après les premières grandes plages de Bizerte, à proximité directe de la ville, et les premiers grands hôtels, la route continue vers le nord, en longeant la côte. On traverse alors le quartier huppé de la Corniche, avec ses petites résidences entretenues, quelques hôtels et restaurants orientés plutôt haut de gamme, en bref, la riviera de Bizerte. A l'ouest, le paysage prend de la hauteur avec ses collines boisées. Côté mer, les plages de la Corniche sont confortables, pizzerias, glaciers ne manquent pas. Nous sommes ici à 4 kilomètres de Bizerte. Les derniers hôtels s'accrochent au rivage jusqu'au [...]

Les deals du moment


Votre voyage en Tunisie







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi