avis voyageursAvis voyageurs
2 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 2/4
Encore quatre kilomètres au nord de l'estancia de La Caroya, et en suivant toujours la Route Nationale Nº9, se situe l'estancia de Jesús Maria. Sa situation n'est pas fortuite : là-bas passait le chemin royal vers la capitale du Vice royaume. Moitié monastère et moitié industrie, les ranches destinés aux indiens et aux esclaves, se modifièrent en des constructions en brique, en pierre et en tuile: les caractéristiques de l'Ordre. La production vinicole de l'estancia de Jesús Maria a atteint un tel degré de qualité et de développement, que sa renommée a embaumé les frontières et il se prolonge jusqu'à nos jours. Le «lagrimilla», un vin exquis élaboré à partir du moût de 48 mille ceps cultivés, possédait un goût si singulier qui l'a amené à se convertir en premier vin américain dégusté sur la table réelle de Philippe V à Madrid. Après l'expulsion de l'Ordre, l'estancia de Jesús Maria est passé dans les mains d'un privé jusqu'à ce qu'en 1941 elle est été acquise par le gouvernement national et déclarée Monument Historique. Depuis 1946 elle est devenue un musée Jésuite.


Informations pratiques La Estancia De Jesús Maria

  • Adresse : Pedro de Oñate s/n., Jesus Maria
  • Horaires et jours ouverture : du lundi au vendredi de 8:00 a 19:00 hs, et dimanch et jours feriés de 10:00 à 12:00 et de 15:00 à 19:00 hs.
  • Prix et tarifs entrée: $2.-

Booking.com

Activité Jesus Maria: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de La Estancia de Jesús Maria
La Estancia de Caroya

Cela veut dire « visage en cuire » en langue quechua. C'est la première Estancia que les jésuites ont érigés, vers 1616. Située à 44kilomètres au nord de la ville de Córdoba (Route Nationale Nº9), se trouve cette gigantesque bâtisse coloniale entourée d'arbres et du paysage sauvage de la « Sierra Chica ». Vers l'année 1661, elle fut vendue au fondateur du collège Monserrat, le presbytérien Ignacio Duarte Quiróz, qui rendit la terre fertile, et y planta du maïs, du blé, des arbres fruitiers, du vin, du miel et des caroubiers. En 1867, Duarte la donna au Collège pour qu'elle fût utilisée comme [...]

La estancia de Santa Catalina

La plus grande des Estancias jésuites est celle de Santa Catalina à été fondée en 1622.Elle se situe à 70 kilomètres au nord de la ville de Córdoba, et à 20 kilomètres de Jesús María. Sur les anciennes terres de Calabalumba la Vieja, la Compagnie de Jésus achète l'estancia Santa Catalina. À cause de la grande insuffisance en eau, les premiers grands travaux furent en ingénierie hydraulique. De cette manière Santa Catalina devint le grand centre de production en ce qui concerne l'élevage, la maréchalerie, la charpenterie, le fouloir, et enfin ses deux moulins. Mais au-delà de ce grand entrepreneuriat [...]

Museo Municipal De Bellas Artes Genaro Pérez

La création du Musée Dr. Genaro Pérez s'est dû d'un Décret inspiré par l'Intendant Donato Latella Frías. Le Musée ouvra ses portes le 1 mai 1943, occupant finalement la casona de l'Avenue Gral. Paz. nLa belle construction, créée par l'ingénieur Lanusse et l'architecte français Hary, fut édifiée en 1905. nLe musée municipal des Beaux Arts offre une collection de peintures d'Argentine et de Cordoue, classées dans un parcours linéaire qui commence avec les Précurseurs du XIXe siècle, continue avec la Peinture argentine des années 1930, se poursuit avec les avant-gardes abstraite des années 1950 [...]

Jerónimo Luis de Chevrière a fondé la ville de Cordoue en 1573. Quand les jésuites se sont établis, au début de 1599, c'était encore une très petite ville qui disposait de peu de voisins. Seconde ville d'Argentine après Buenos Aires, Córdoba est aussi la capitale de l'intérieur. Au contact de la Pampa et de la serria de Córdoba, qui la limite à l'ouest. Les colonisateurs espagnols surent apprécier cette situation ainsi que le site de piémont irrigable. S'y installent au XVIIème une aristocratie terrienne, une bourgeoisie commerçante et un riche clergé jésuites y créa la première université argentine [...]

Le Musée d'anatomie occupe actuellement, depuis 1962, un nouveau local, dans le secteur de l'Institut d'anatomie situé dans la partie nord de l'hôpital National. nIl contient 1101 préparations anatomiques dans une exposition, certaines pièces sont uniques en leur genre.nConnaître son corps : une bonne raison pour aller visitez ce musée !n

Monument Historique National: c'est une maison du XVIII, dont le mobilier est espagnol, colonial et créole, ainsi que les tapisseries, les porcelaines, les armes, les instruments musicaux, et les peintures Au centre, se trouve la cour des esclaves. Il a appartenu à Madame Catalina Felipa Ladrón de Guevara de Rodríguez. L'illustre gouverneur- intendant Raphaël Núñez, le Marquis d'Enveloppe Monte fut son locataire. Son style architectural correspond au courant Nord Argentin, du « Alto » Pérou et de la Vallée du Collao.nComme son nom l'indique, ce musée est sans aucun doute d'une architecture typique [...]

Museo de Arte Religioso Juan de Tejeda

En regardant l'entrée principale on peut voir, comme si c'était hier, les vestiges de la culture classique dans l'architecture du cloître, pour lequel on reste ébloui devant cette construction imposante.Le musée pointe son plus grand intérêt sur les salles d'exposition du monastère de Saint-Joseph, et des Carmélites Descalzas de Sainte Thérèse de Jesus, fondé en 1622. C'est un Art religieux, colonial et contemporain. Le musée d'art religieux Jean de Tejeda offre différents regards sur l'art : des tableaux de saints et des scènes religieuses, des images, des images taillées, des objets de culte [...]

Les deals du moment


Votre voyage à Córdoba







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi