avis voyageursAvis voyageurs
0 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 0/4
Campé sur une hauteur dominant Cayenne, le Fort Cépérou veille fidèlement sur la ville et sur ses habitants. Le fort Cépérou... ou plutôt ce qu'il reste de cette ancienne redoute historique, c'est à dire quelques pierres, quelques murs et un insolite clocher en bois d'où la cloche s'est envolée depuis longtemps. Durant un grand incendie qui ravagea Cayenne en 1888, cette cloche héroïque ne cessa de sonner le tocsin pendant dix jours et dix nuits, jusqu'à se fêler ! On peut la voir aujourd'hui au musée de Cayenne. Mais reprenons à ses débuts l'histoire du plus vieux bâtiment de la ville. En 1643, Charles Poncet de Brétigny, pionnier de la colonisation de la Guyane, achète une petite colline au chef amérindien Cépérou. En 1652, un fortin dessiné par Vauban est construit sur cette éminence, permettant de contrôler la rade de Cayenne. Il s'appelle alors le fort Saint-Michel. Une quinzaine d'années plus tard, des travaux viennent renforcer la construction initiale et une petite ville se développe sous le fort, embryon de la future Cayenne (Cayenne étant le nom d'un autre chef amérindien). Aujourd'hui, le fort Cépérou est un agréable but de promenade. On y parvient par une rue en escalier, un peu rude à gravir sous le climat humide et lourd de la Guyane. La récompense de ce petit effort est la vue sur Cayenne dont on jouit à l'arrivée. Depuis 1980, le fort Cépérou est du reste inscrit à l'inventaire des sites pittoresques de Guyane.

Booking.com

Activité : visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de Le fort Cépérou, à Cayenne
Ker Alberte

Authentique maison créole de 1912, rénovée dans l’esprit du lieu, Ker Alberte accueille les amateurs d’hôtels de charme. Alliance harmonieuse entre tradition et modernité, découvrez ses 12 chambres de confort, pour un voyage aux couleurs de la Guyane. Ker Alberte vous invite à la détente et au bien être dans un jardin tropical inspirant la convivialité et l’hospitalité. Situé en plein centre ville de Cayenne entre le marché central et la place des Palmistes, vous pourrez, à pied, découvrir la richesse et l’ambiance de la ville. La discrétion du personnel et sa présence attentive feront de [...]

Le musée de Cayenne

Le musée départemental Franconie est situé au cœur de Cayenne, dans une charmante maison créole.

La Place des Palmistes, à Cayenne

La place des Palmistes est sans conteste l’endroit le plus majestueux de Cayenne.

La Crique à Cayenne, c'est un quartier peu salubre, coincé entre le marché et le canal Laussat.

Débauche de fruits et légumes colorés, de spécialités laotiennes (communauté très implantée) et créoles, de convivialité et de folklore : le marché de Cayenne n'est à rater sous aucun prétexte ! Situé au centre de Cayenne, à deux pas de la place des Palmistes et de la côte, le marché est un lieu très fréquenté par les guyanais dès le petit matin. Il est installé dans une grande halle et s'étale tout autour dans une multitude de petits stands. A l'intérieur de la halle on trouve des échoppes de viandes, de poissons, des petits restaurants à l'emporter... Il faut déguster les variétés de Ti'ponch, [...]

La cathédrale Saint-Sauveur, à Cayenne, est classée Monument Historique.

La pointe des Amandiers, à Cayenne

Si jamais vous aviez à donner un rendez-vous romantique à Cayenne, votre choix se porterait sur la pointe des Amandiers.

Les deals du moment


Votre voyage à Cayenne







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi