avis voyageursAvis voyageurs
2 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 2/4
Entouré de montagnes imposantes (le mont Mabla, Arta, Hémed et Goda), le golfe de Tadjoura s'étire sur plus de 80 kilomètres carrés jusqu'au site de Goubet, et plus en loin, jusqu'au lac Assal. Peu à peu, le golfe s'agrandit, au gré des mouvements des plaques tectoniques. Les plages de sable blanc, désertiques, succèdent aux hautes falaises, sur lesquelles viennent se fracasser les vagues. En vous promenant sur les hauteurs, vous embrasserez un panorama splendide sur le golfe. Des campements, notamment au mont Goda, sont accessibles au voyageur. En contre-bas, vous pourrez profiter d'une eau cristalline et du sable chaud. Munis d'un masque et d'un tuba, vous pourrez contempler les fonds riches en poisson. Et au hasard de votre regard, vous croiserez peut être un requin baleine! De nombreux campements en bord de plage vous inciteront à vous arrêter, dans ce petit coin perdu. * Campements, district de Tadjoura: AMBABO En bord de mer - tel: +253 35 76 75 BANKOUALE En montagne - tel: +253 34 41 15 CAMPEMENT DE LA CHUTE DE LA MARIE En montagne, Monts Goda - tel: +253 35 47 64 CAMPEMENT DE TOHA En montagne, Monts Goda - tel: +253 35 47 64 DITTILOU En montagne, Monts Goda, Caravane du sel - tel: +253 35 66 18 LES SABLES BLANCS En bord de mer - tel: +253 35 45 20 ou +253 42 41 30

Booking.com

Activité : visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de Le golfe de Tadjoura
Tadjourah

Tadjourah a connu ses heures de gloire. La ville aux sept mosquées fut la capitale des sultans Tadjoura à l'époque de l'empire abyssin. Les marchands nomades y affluaient. Aujourd'hui, c'est une station balnéaire très agréable, au tourisme discret. Profiter de ses plages de sable fin et visitez ses petites maisons blanches. Ville accueillante, les traditions afars y sont très présentes. Découvrez [...]

Handoga

Site archéologique représentatif des découvertes djiboutiennes, Handoga serait un ancien site d'habitat de pasteurs nomades, datant du paléolithique. Périodiquement, les nomades s'arrêtaient dans ce village, étape indispensable de leur longue transhumance. Sur place, on peut observer les sous-bassement de cases en pierre et de nombreux objets en céramiques. Votre guide vous fera également découvrir [...]

L'Ardoukoba - Lac Assal

L'Ardoukoba est le dernier né des volcans de la planète! Sorti des entrailles de la terre en 1978, dans la région volcanique du lac Assal, il fascine les vulcanologues et les géologues. Il n'aura vécu qu'une petite semaine, après une violente secousse sismique qui fissura le sol. Mais l'Ardoukoba est la preuve vivante du mouvement tectonique des plaques : peu à peu, l'Afrique se détache de l'Arabie. [...]

Le parc national de la forêt du Day est situé à 1500 mètres d'altitude, sur les pentes du Mont Goda. Vestige vivant de ce que devait être la végétation du Sahara et de l'Arabie il y a quelques milliers d'années, la forêt héberge des acacias géants, des genévriers, des oliviers sauvages, des jujubiers... La faune y est également très diversifiée. De nombreux oiseaux viennent nicher ici, trouvant refuge [...]

La place du 27 juin, en plein centre-ville de Djibouti, acceuille le principal marché artisanal de la ville. Poignards afars, peaux, coquillages, vous trouverez surement ici les cadeaux souvenirs de votre séjour à Djibouti. Bien ombragée, entourée de nombreux cafés, cette place se distingue des autres par son architecture d'inspiration maure. Elle est aussi le point de rencontre des taxis. Vous pourrez [...]

Le principe est simple : à travers les somptueux paysages de Djibouti, vous suivrez les caravanes de dromadaires, chargées de sel. Vous traverserez le lac Assal, le mont Goda, Bahlo, le lac Abbé, à la manière des nomades afars et somalis qui depuis des centaines d'années suivent le même parcours, jusqu'aux frontières de l'Ethiopie. Réservé aux plus aventureux des voyageurs, ce trekking est l'occasion [...]

Djibouti était avant tout un bastion militaire français et dans les années 1970, son port acceuillait les bateaux militaires les plus perfectionnés. Aujourd'hui, subsitent aux côtés des petites embarcations de pêche des vaisseaux fantômes rouillés. Mais le port de Djibouti est également une plateforme commerciale importante, grâce à son embouchure sur la Mer Rouge et sa position stratégique à la rencontre [...]

Votre voyage à Djibouti


Les deals du moment

Avis de voyageurs sur Le golfe de Tadjoura, Djibouti

  • Le Golfe de Tadjoura

    L'endroit est peu fréquenté des touristes mais riche de rencontres.
    1. il fait trop chaud en été
    2. des sites de plongée superbes
    3. les requins baleine ne sont pas présents avant le mois de novembre, et sont alors nombreux
    4. l'arrière pays montagneux est authentique, sauvage et dépourvue d'infrastuctures touristiques de haut niveau
    5. la région est sécurisée par la présence de différents contingents internationaux

    Anonyme


Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi