avis voyageursAvis voyageurs
0 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 0/4
A quelques kilomètres de Mardin, ce monastère est à ne pas rater avant de quitter la ville. Des religieux y résident toujours, mais les lieux se visitent. C'est un monastère réservé à la communauté syriaque orthodoxe. Le cadre est d'abord magnifique. Le monastère aux pierres jaunes est perdu au milieu des paysages vallonnés et de la plaine de Tür Abdin. Le monastère a traversé l'histoire. Fondé en 493, il fut la résidence des patriarches syriaques orthodoxes de 1293 à 1923, avant que ces derniers ne s'installent définitivement à Damas, en Syrie. Le monastère était auparavant un temple d'adoration du soleil. Les romains l'ont utilisé comme citadelle. Le bâtiment rectangulaire de trois étages possède différents modèles architecturaux. Cela est du au fait qu'il a été construit par étapes, avec de nombreuses restaurations. L'état actuel du monastère remonte au 18e siècle. A l'intérieur du site, la chapelle est remarquable avec des voûtes finement décorées et un autel en pierre taillée. On trouve le trône du patriarche sur lequel sont dessinés les noms de tous les patriarches depuis l'an 792. Les offices dans cette chapelle sont célébrés en araméen/syriaque. Dans le sanctuaire, on trouve également deux trônes : un pour le patriarche en bois de noix et un autre en ivoire pour l'évêque. L'église principale du monastère daterait du VIe siècle mais elle fut restaurée comme le reste à de nombreuses reprises, jusqu'en 1942. A l'étage du monastère, une cour paisible est entourée des chambres pour les invités du monastère, ainsi qu'une suite plus personnalisée réservée au patriarche pendant ses visites en provenance de Damas. La terrasse du toit offre une vue magnifique sur les environs.

Booking.com

Activité : visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de Le monastère Mar Gabriel
Mardin

Mardin est une petite ville qui offre un panorama exceptionnel sur la plaine de Mésopotamie. Un atout dû à son originalité : elle est construite sur les flancs de la montagne. Elle est constituée de petites ruelles jalonnées d'interminables escaliers, qui offrent un charme très pittoresque. Mardin a une place très importante dans l'histoire. Au IIIe siècle, elle est habitée par des Syriens chrétiens. Cela jusqu'en 640, année où la ville et toute la région sont envahies par les Arabes. Au XIIe siècle, les Seldjoukides conquièrent le Caucase puis l'est anatolien. Mardin tombe en 1104. En 1516, [...]

Musée archéologique de Mardin

Dans ce musée on trouve des œuvres couvrant le période de 4000 avant J.C. au 7e siècle avant J.C.. On trouve des objets de culte et du quotidien.

Nusaybin

Nusaybin est située dans la province de Mardin. Elle représente un haut lieu du christianisme en Turquie.

Hasankeyf

Cette petite ville située entre Batman et Mardin possède un patrimoine historique extrêmement riche. Hasankeyf se trouve au bord du Tigre. Là, dans la montagne, les hommes ont creusé les hauteurs de pierre pour vivre. Ces grottes ont servit d’habitations à plusieurs civilisations et certaines demeurent aujourd’hui encore habitées. Le site est investi dès la haute antiquité. Les vestiges des temples dorés montre que la ville était une étape essentielle entre la Mésopotamie et la mer. On passe d’une rive à l’autre par un grand pont. De l’autre côté, des paysages montagneux secs et bruts complète [...]

Diyarbakir

Cette ville appelée Amida pendant l'Antiquité est la capitale de Bet-Zamani (royaume arménien), à partir du XIII° siècle. La ville est ensuite intégrée à l'Emire Ottoman, en 1534. Aujourd'hui elle est la préfecture de la province de Diyarbakir.

Les deals du moment


Votre voyage en Turquie







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi