avis voyageursAvis voyageurs
0 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 0/4
Ce musée, qui a été construit sur le site d'une ancienne villa, est particulièrement intéressant de par ses mosaïques puisqu'il en contient six des plus belles de toute la Syrie et qui ont été admirablement conservées avec ça. Le travail est si fin et si coloré que ça en est presque émouvant ! Parmi les scènes représentées, on trouve la légende de Thétis, déesse de la mer, le mariage de Dionysos et d'Ariane, une autre mosaïque sur Orphée et encore une autre sur les amours d'Aphrodite et d'Arès ou encore Les Trois Grâces et les Quatre Saisons. Le travail fait sur les visages, les muscles mais aussi les cheveux des personnages présents dans ces fresques est tout simplement saisissant.

Booking.com

Activité Shahba: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de Le musée de Shahba
Les thermes de Shahba

Les thermes de Shahba se situent juste en face du musée et sont assez impressionnants si on les compare à la taille de la ville. Le caldarium notamment, autrement dit la salle chaude, possède des dimensions remarquables. L'aqueduc qui alimentait ces thermes est situé à 15 kilomètres de là et il est d'ailleurs encore en partie visible. En examinant bien les murs, les sols, les trous, les longues encoches qui les entaillent et les matériaux usités de ci de là, vous parviendrez certainement à recréer en pensée ce que pouvait être l'intérieur autrefois et à comprendre le système de canalisations qui [...]

Shahba

Shahba est une ville romaine, la seule véritable ville romaine de Syrie d'ailleurs, située à 90 kilomètres au sud-est de Damas, pour la situer. Elle fut entièrement édifiée par un dénommé Philippe l'Arabe, lequel vit le jour dans la région et fut surtout l'un des rares empereurs romains d'origine syrienne. Il régna entre 244 et 249 après Jésus-Christ. Et ce qu'il faut savoir, c'est que le nom originel de Shahba est en fait Philippopolis puisque l'empereur respecta la coutume mise en place par Alexandre le Grand et baptisa sa ville à son nom. Shahba a été bâtie selon un plan en damier mais après [...]

Seraya

Le mot Seraya vient en fait du turc et signifie 'palais' mais dans la ville de Qanawat, située à une quinzaine de kilomètres de Shahba au sud de Damas, il désigne des temples du IIIème siècle transformés en églises à l'époque byzantine, c'est-à-dire à partir des IVème et Vème siècles. Les Chrétiens ont su admirablement réutiliser ce qui était déjà présent afin de le détourner à leur avantage : ainsi, une abside fut rajoutée dans l'axe des trois nefs pour changer les orientations de ces églises et des croix furent suspendues sous la voute du portail du baptistère, qui au passage est tout à fait [...]

Suweida, c'est la capitale des Druzes de Syrie et c'est à l'entrée de la ville que se trouve le musée dont nous voulons vous parler. A l'intérieur, vous pourrez admirer différents arts de la région, découvrir comment se fait la production viticole ou encore quelles sont les traditions populaires. Par exemple, on y trouve des sculptures de basalte, ce qui assez remarquable car le basalte est un matériau vraiment peu enclin à être taillé, on y trouve aussi des poteries, des monuments funéraires, des frises et autres chapiteaux Dans la grande salle, ce sont les mosaïques qui retiennent notre regard [...]

La mosquée d'Omar

Saviez-vous que la mosquée Omar, qui se trouve a Bosra en Syrie, est une des plus anciennes de tout l'Orient ? Elle a en effet été édifiée au début du VIIIème siècle sur les vestiges d'un ancien temple romain. A l'origine, elle n'était pas aussi grande que ce que l'on peut voir aujourd'hui puisque c'est au XIIIème siècle, sous le règne des Ayyoubides, qu'elle fut agrandie et adopta la forme qu'on lui connait aujourd'hui. Son minaret serait, dit-on, le plus vieux de tout l'islam à émettre encore l'appel à la prière.

Le théâtre de Bosra

Rien que pour son théâtre, Bosra vaut le détour. Car celui-ci a des proportions énormes - il pouvait contenir 12 000 spectateurs assis et quelques milliers d'autres debout, ce qui montre l'importance de cette ville à l'époque - et est particulièrement bien conservé. Il faut dire qu'une petite toilette lui a été nécessaire pour se montrer tel qu'il est aujourd'hui car au fil des centaines d'années, le théâtre s'était ensablé à force du vent qui trainait jusque là le sable du désert. L'édifice fut construit vers 150-200 après Jésus-Christ et il fait donc 102 mètres de large. Il va vous falloir observer [...]

Le hammam de la ville de Bosra, nommé Manjak, marque en quelque sorte l'apogée de la cité puisqu'il a été construit en 1372 alors que les pélerins en route pour la Mecque étaient encore incroyablement nombreux. Mais peu de temps après, l'activité de Bosra chuta en même temps que son déclin se stoppèrent les remarquables constructions. On distingue encore les deux halls d'entrée et on imagine parfaitement ce que devait être la large salle de repos à sa grande époque.

Les deals du moment


Votre voyage en Syrie







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi