avis voyageursAvis voyageurs
2 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 2/4
Le parc Erawan est l'un des plus célebres et des plus fréquentés de Thailande. Il tient son nom d'une impressionnante falaise qui surplombe le parc et a la forme de l'éléphant Airavata, Erawan en thailandais, un pachyderme blanc a trois tetes, souvent représenté avec la divinté Indra sur son dos et qui, dans la mythologie hindoue, aurait le pouvoir de créer des nuages. Dans ce parc, tout n'est qu'eau et végétation : sept piscines naturelles aux eaux turquoises dans lesquelles viennent se déverser des cascades qui jonchent un parcours qui se fait en 2h30 environ, baignades non comprises ! Les sentiers sont praticables par tous meme si la montée se fait un peu plus rude entre les niveaux six et sept car quelques escaliers sont raides et certaines échelles de bois branlantes. Evidemment, plus on grimpe, plus les visiteurs se font rares et plus on acquiert de la tranquilité ! Il est également possible de passer la nuit dans le parc afin de découvrir d'autres sentiers de randonnées qui s'éloignent du parcours habituel...

Booking.com

Activité Erawan: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de Le parc Erawan
Le musée du chemin de fer Thaïlande-Birmanie

Le Chemin de fer de la mort fut construit durant la Seconde Guerre Mondiale pour permettre a l'armée japonaise, qui occupait alors le sol thailandais, d'acheminer des armes et des hommes vers la Birmanie par voie terrestre et non par voie fluviale ou leurs bateaux risquaient d'etre coulés par les Alliés. La construction de cette voie ferrée de 415 km dura vingt mois et couta la vie a plus de 100 000 hommes, qu'ils soient prisonniers de guerre ou main-d'oeuvre captive. Aujourd'hui, il est possible d'emprunter un troncon de cette voie de chemin de fer qui nous permet d'admirer de superbes pasages [...]

Le Pont de la Rivière Kwaï

Au Nord de Kanchanaburi, aux confins de la Thaïlande, se trouve le fameux pont de la rivière Kwaï. Il acquit une certaine notoriété grâce au film du même nom de David Lean où l'on peut voir Alec Guinness, prisonnier de guerre, tenter de se rebeller contre Sessue Hayamawa, un colonel japonais, dans une magnifique fable sur l'absurdité de la guerre. Cette histoire, basée sur le roman de l'écrivain français Pierre Boulle, a largement été exagérée et romancée pour les besoins du film. Même si de nombreux prisonniers sont morts pendant sa construction entre 1942 et 1943, le pont de bois était largement [...]

Les deals du moment


Votre voyage en Thailande







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi