avis voyageursAvis voyageurs
2 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 2/4
Le musée Dupuy-Mestreau se situe au sud du quartier Saint-Pierre, tout proche de la Charente. Le musée est aménagé dans un ancien hôtel qui date de 1738, destiné au marquis Antoine Guinot de Monconseil : son imposante silhouette est un bel exemple de l'architecture civile du XVIIIe siècle. Avant de devenir musée, l'hôtel abrita la préfecture de la Charente-Inférieure, l'ancêtre de la Charente-Maritime, de 1790 à 1810. Le musée n'a volontairement pas beaucoup bougé depuis sa création en 1920, présentant une exposition quelque peu désuète mais qui ne manque pas de charme : la collection repose sur le travail d'Abel Mestreau (1855-1939), dont la grande passion reposait sur la vie passée et l'histoire de la région : l'Angoumois, la Saintonge, l'Aunis. Ainsi, des objets en tout genre évoquent les traditions et la vie quotidienne régionale, avec par exemple la reconstitution d'un intérieur paysan. Mais c'est véritablement la grande variété d'objets observés qui étonnera le visiteur, faïences, costumes et coiffes, enseignes, meubles, livres anciens, bracelets, colliers, chacun contient un peu d'histoire. Le tout, plus de 3000 objets, est disposé au fil de douze salles réparties sur deux étages.


Informations pratiques Musée Dupuy-Mestreau

  • Adresse : 4 rue Monconseil, Saintes
  • Numéro téléphone : +33546933671
  • Horaires et jours ouverture : Octobre-mars : mardi-dimanche, 14h-17h, le matin sur réservation. Avril-septembre : mardi-samedi, 10h-12h30, 13h30-18h. Dimanche et jours fériés de 14h à 18h.
  • Prix et tarifs entrée: 1.70 Gratuit – de 18 ans

Booking.com

Activité Saintes: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de Musée Dupuy-Mestreau
Cathédrale Saint-Pierre, Saintes

Bâtie à proximité de la Charente sur la rive gauche, la cathédrale Saint-Pierre domine de son massif clocher surmonté d'un dôme perché à 65 mètres de hauteur le vieux centre de Saintes, qui porte le même nom. La construction de Saint-Pierre succéda à plusieurs édifices religieux antérieurs, dont une église romane du XIIe : son piteux état, au point que ses voûtes commençaient à s'effondrer, mène à la décision d'ériger milieu XVe d'une nouvelle cathédrale, de style gothique flamboyant cette fois. Mais la construction ne fût jamais totalement terminée, et la cathédrale demeurera inachevée en raison [...]

Quartier de l'Echevinage-Saintes

Le quartier de l'Echevinage s'étend au nord de la cathédrale Saint-Pierre : il s'agit du vieux centre historique de la ville. Le quartier est aujourd'hui majoritairement piétonnier, avec notamment ses deux grandes rues commerçantes, rue Alsace-Lorraine et rue Victor Hugo, animées de badauds et de boutiques. On trouvera dans chacune de ces deux rues un musée consacré à l'art : -28 rue Victor Hugo, le musée du Présidial se tient depuis 1864 dans un bel hôtel particulier datant du début du XVIIe siècle. Ce musée se consacre aux beaux-arts, et principalement à la peinture où sont représentées les [...]

Musée Archéologique de Saintes

Situé près de l'arc de Germanicus, le musée archéologique de Saintes retrace le destin, pendant l'Antiquité, de la capitale de la province d'Aquitaine. Ses collections, notamment lapidaires, reflètent la richesse qui fut alors celle de la ville et l'ampleur de son patrimoine monumental. S'y ajoutent des objets de la vie quotidienne, issus de fouilles récentes, permettant d'évoquer les différentes facettes de l'activité humaine. Enfin, il conserve un char votif pratiquement unique en Europe.

Saintes appartient à un quatuor de villes prospères qui se sont développées le long de la Charente, avec Angoulême, Cognac et Rochefort. Longtemps le commerce sur la Charente représentait une activité importante pour la région : le long du fleuve défilait les typiques gabarres, ces bateaux à fond plat chargés de pierres, de cognac et au retours de sel reliant l'intérieur des terres à la côte. A Saintes, une partie des rives de la Charente est aménagée d'arbres et de pelouses, pour un agréable décor verdoyant en plein centre. Sur les quais, à l'embarcadère se situant au niveau de l'Arc de Germanicus, [...]

Musée archéologique de Saintes

A quelques pas de distance de l'Arc de Germanicus, le musée archéologique de Saintes abrite une remarquable collection lapidaire, dont la majeur partie des pièces sont issues de fouilles ayant eu lieu au début du XIXe après la démolition des anciens remparts de la ville. Ces pièces d'exception furent longtemps gardées à l'abri puis exposées dans ce musée à partir de 1933. On parcourt ainsi dans le « musée des Pierres » installé dans les anciens abattoirs : un festival de vieilles pierres sculptées, qui composaient en leur temps l'architecture des édifices de Mediolanum (l'antique Saintes gallo-romaine), [...]

Basilique Saint-Eutrope, Saintes

Le quartier de Saintes où se dresse l'imposante basilique Saint-Eutrope est un peu excentrée du centre ville, sur la rive gauche, mais les dimensions de la ville font que l'on y accède facilement à pied. L'origine de cette basilique remonte à la fin du XIe siècle : sa construction fût décidée à partir de 1081 après que l'on ait retrouvé en cet endroit les reliques de Saint-Eutrope, premier évêque de Saintes et grand évangélisateur de la Saintonge au Ier siècle de notre ère. Pour honorer celui qui mourut en martyr, une vaste basilique funéraire est bâtie : il s'agit de l' « église basse », et [...]

Arc de Germanicus, Saintes

L'Arc de Germanicus est un rescapé parmi les très nombreux vestiges gallo-romain disparus de Saintes : voué à la destruction en 1843, c'est grâce à l'intervention de Prosper Mérimée, alors inspecteur des monuments historiques, qu'il fût démonté puis reconstruit en son actuel emplacement. L'Arc de Germanicus servait de porte monumentale marquant l'entrée et la sortie du pont qui enjambait la Charente vers l'antique cité de Mediolanum, sur la célèbre Via Agrippa qui la reliait à Lugdunum (Lyon). La destruction du pont pour l'aménagement des berges au XIXe rendait la présence de l'arc obsolète et [...]

Les meilleurs hotels proches de Musée Dupuy-Mestreau

à 495 m
Citotel Hôtel Des Messageri Rue Des Messageries Sur les berges de la Charente à Saites se trouve le Citolet Hôtel Des Messageries. Pour passer un moment inoubliable, ce résidence est idéal vue que ses 33 chambres sont munies d’équipements moder ...
dès 68
à 552 m
Brit Hotel Bleu Nuit 1 Rue Pasteur Hotel bien placé entre Cognac et Rochefort dans la ville de Saintes, sa situation permet aux touristes d'apprecier le rythme du célèbre Festival de cette ville ainsi que la decouverte de la beau ...
dès 71
à 1 km
Hôtel Au Terminus 2 Rue Jean Moulin Sis à Saintes, l’hôtel Au Terminus propose un hébergement pas cher, 28 chambres confortables, familiales et non-fumeurs, aménagées avec baignoire ou douche et toilettes, munies de télévision satel ...
dès 53
à 1 km
Hotel De France 56 Rue Fréderic Mestreau A Saintes, l’hôtel de France se situe non loin de la gare et du centre ville. Cet hôtel met à disposition des chambres modernes équipées de salle de bain, dont les étages sont desservis par un asc ...
dès 69
à 1 km
Inter-Hotel Au Bosquet De Ge 107 Cours Du Marechal Leclerc L’hôtel 2étoiles Inter-Hotel Au Bosquet De Germanicus à Saintes se situe à environ 30 minutes de Cognac des îles d’Aix, d’Oléron et de Ré. Offrant un séjour d’évasion confortable, il n’est pas loi ...
Voir les prix
à 1 km
Premiere Classe Saintes 3 Bd De Recouvrance Facile à l'accès, localisé à quelques pas du centre, en plein cœur de la Saintonge, l'Hôtel Première Classe Saintes vous propose l'hébergement idéal si vous souhaitez découvrir la Saintonge et le ...
dès 44
Tous les hôtels

Les deals du moment


Votre voyage en Charente-Maritime







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi