Infos pratiques Chamarel

  • Adresse Chamarel: , Chamarel
  • Horaires et ouverture : Ouverture : Tous les jours : 7h30 - 17h30

Guide Chamarel

Les Terres de Couleurs de Chamarel sont un véritable régal pour les yeux et l'on a du mal à croire que le site est entièrement naturel tant la palette de couleurs qui se déploie ici est riche et étonnante. Ce phénomène est le résultat de la lente érosion qui a mis à nu des monticules de cendres volcaniques [...] Plus sur Chamarel.

La carte ci-dessus présente le lieu Chamarel (, Chamarel) ainsi que les sites touristiques intéressants dans les environs (Cascade Chamarel, Gorges de la Rivière Noire, Grand-Bassin, La Vallée des couleurs, Le Morne Brabant, Rochester Falls, Souillac, Le trou aux cerfs, Floréal, Curepipe, …).

Activité Chamarel: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Les lieux les plus populaires dans les environs de Chamarel
Cascade Chamarel

Pour l'atteindre, il vous faudra traverser une région vallonnée où les parcelles cultivées succèdent à la forêt dense. La cascade de Chamarel se trouve là, au beau milieu de cette nature vierge, l'eau chutant de plus d'une centaine de mètres de haut, le long d'une falaise ocre et noire.

Gorges de la Rivière Noire

La vision de ces gorges est impressionante : profondes, recouvertes de forêts primaires entremêlées, elles invitent à l'évasion. Un parc national porte le nom de ces gorges, il s'agit du Black River Gorges National Park, qui propose des randonnées ardues, aventureuses, mais toutes plus fascinantes les unes que les autres. Au coeur d'une épaisse végétation, vous aurez peut-être la chance d'apercevoir macaques, crécerelles et autres espèces d'oiseaux qui n'habitent qu'à Maurice.

Grand-Bassin

Surnommé « la vallée perdue », Grand-Bassin porte bien son nom. On ne peut rejoindre ce village qu'à pied à partir de la Plaine des Caffres. Sur le chemin, de nombreux paysages se succèdent avant que le marcheur n'arrive à destination. Majoritairement agricole, le village est typique du centre de La Réunion. Plongé au milieu de verdure et de multiples espèces végétales, Grand-Bassin tient à sa tranquilité, mais aime à s'ouvrir aux visiteurs respectueux des lieux et de cet environnement protégé.

Si Chamarel vous a bluffé, vous ne reviendrez pas de la Vallée des couleurs ! Peut-être près de 50 teintes différentes sur ces terres entourées d'une végétation épaisse, ou coulent d'admirables cascades, au beau milieu d'une flore incroyable. On croirait avoir atteint l'Eden... Bleu métallique, rouge sombre, ocre, safran... Un véritable caléidoscope dû à la roche volcanique qui renferme du manganèse, des oxydes de fer et d'aluminium qui permettent de teindre ainsi la terre. Le résultat est à tomber !

L'un des sites les plus spectaculaires de l'île, c'est ce piton, Le Morne Brabant, qui s'élève à 556 m de hauteur et offre un panorama sur le lagon alentour qui est à tomber ! C'est d'ailleurs de là que ce sont jetés bon nombre d'esclaves au moment de l'abolition de l'esclavage : en effet, Le Morne était une des planques préférées des esclaves à l'époque et lorsque ceux-ci virent un jour arriver des soldats venus leur annoncer la grande nouvelle, les malheureux se seraient jetés dans le vide du haut de la falaise... Triste ironie du sort ! A voir : Le panorama depuis le restaurant du Domino, [...]

Rochester Falls

A l'intérieur des terres, non loin de Souillac, se situent les Rochester Falls, auxquelles on accède via un chemin bordé de cannes à sucre qui descend jusqu'au bassin. La cascade n'est pas exceptionnelle mais plutôt originale : elle coule sur une paroi sculptée par l'érosion, en de longs tuyaux de basalte verticaux. Si vous aimez les défis, grimpez jusqu'au sommet et tâchez de faire le saut le plus beau qui soit ! Eh oui, ici c'est à celui qui impressionnera le plus les dizaines de spectateurs attroupés au pied de la chute !

C'est d'ici que partaient jadis les cargaisons de sucre, bois, indigo, direction la capitale. Aujourd'hui tout est tranquille et serein : rives bordées d'arbres fruitiers, belles maisons coloniales, jolies plages... Le jardin Telfair face à la mer offre un joli point de vue et le musée Hart, consacré au poète franco-mauricien, est une plongée intéressante dans l'univers de cet homme de lettres.

Le trou aux cerfs

85 m de profondeur, 300 m de diamètre, voilà les mensurations de ce cratère dont les pentes sont recouvertes d'une épaisse végétation et le fond baigné d'un petit étang. Pour en faire le tour, il vous suffit d'emprunter la promenade George V qui dessert un kiosque d'où vous pourrez jouir d'un panorama exceptionnel. Avec un peu de chance, et si le temps est clair, tendez votre regard à l'horizon : vous apercevrez à 200 km de là, les reliefs fièrement dressés de la Réunion. A voir : Du kiosque, ne remarquez-vous pas une silhouette étonnante lorsque vous regardez en direction de Curepipe? Celle [...]

Floréal

Floreal, c'est le groupe de textile phare de l'île, celui qui emploie 7500 personnes et qui travaille pour des grands comme Zara ou Gap. Et Floréal Square, c'est le centre réunissant un ensemble de magasins d'usine et de boutiques hors taxes, en bref, l'endroit idéal pour remplir ses valises à prix attractifs ! Le musée du textile est également implanté là et sa mise en scène est un vrai régal. On y apprend plein d'anecdotes rigolotes sur la confection des vêtements d'aujourd'hui et de ceux d'hier et deux anciennes ouvrières rodées travaillent sous vos yeux tout en papotant avec qui veut entendre [...]

Curepipe

Une allure plutôt tristounette mais un nom qui frappe l'esprit, voilà ce qui pourrait définir Curepipe. Si l'endroit possède un tel patronyme, c'est en raison des voyageurs et soldats qui s'arrêtaient souvent là à l'époque pour se requinquer : casse-croûte, sieste et bonnes bouffées de pipe, il suffit finalement de peu pour passer à la postérité ! Les demeures coloniales du coin égayent la balade tout comme l'hôtel de ville et son architecture propre à l'aristocratie blanche. A voir : La statue de Paul et Virginie signée Prosper d'Epinay, sculpteur mauricien, dans les jardins de l'hôtel de ville. [...]