Infos pratiques Cime De Caron

Guide Cime De Caron

La Cime de Caron, 3195 m, est un des hauts sommets du massif de la Vanoise. Elle marque la limite méridionale de la vallée de Belleville. On y accède depuis les Ménuires grâce au téléphérique Caron, l'un des plus gros du monde ! Au sommet c'est une vue à 360° sur les Alpes, un panorama féérique parsemé [...] Plus sur Cime de Caron.

La carte ci-dessus présente le lieu Cime de Caron (Cime de Caron, Belleville) ainsi que les sites touristiques intéressants dans les environs (Jardin Olbius-Riquier, Eglise Saint-Marcel, Tour des Fromages, Eglise Notre-Dame de Cluny, Ancienne Abbaye, Musée Ochier, Tour Fabry et Tour Ronde, Hôtel-Dieu de Beaune, Hôtel de Rochepot, Hôtel de Ville/Musée des Beaux-Arts/Musée Etienne-Jules Marey, …).

Activité Belleville: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Les lieux les plus populaires dans les environs de Cime de Caron
Jardin Olbius-Riquier

C'est grâce au leg d’Olbius Riquier en 1868 que la ville d'Hyères pu passer un contrat avec Albert Geoffroy Saint-Hilaire, pépiniériste et directeur du jardin d’acclimatation de Paris pour la création d'un jardin. Le projet fut mené à bien mais dès la fin du XIXe siècle, le jardin était déjà à l'abandon. Repris par la ville depuis 1962, il se déploie sur une superficie de 7 hectares comme un parc urbain d’agréément et un parc botanique, doté d’une serre exotique. De nombreuses essences rares y sont plantées: collections de palmiers et de bambous, succulentes, agaves, plantes australiennes… Et la [...]

Eglise Saint-Marcel

Située rue Prudhon, l'église Saint-Marcel mérite une petite visite. Cet édifice religieux date du XIe siècle. Le chœur, le clocher octogonal ainsi que la nef sont à voir. Mais ce sont les 8 vitraux latéraux qui volent la vedette au reste, ils ont été rénovés et brillent maintenant de mille feux!!

Tour des Fromages

Visiter la tour des fromages c'est bénéficier de la plus belle vue sur la ville de Cluny, son abbaye et ses environs. Ce vestige de l'enceinte abbatiale date du XIe siècle. Il vous faudra gravir les 121 marches pour arriver au sommet et admirer le superbe panorama. Petits et grands, amoureux des beaux paysages et amateurs de photos seront ravis!! Pour l'anecdote, son nom vient du fait qu'au 19e siècle, une dame y faisait sécher les fromages qu'elle fabriquait.

Vous voilà devant la principale église de la ville fondée à la fin du XIe siècle par Saint Hugues. C'est une église assez austère, très abimée par le temps, comme en témoigne le portail gravement mutilé, qui se dresse devant vous. Néanmoins, nous vous conseillons vivement d'aller y faire un tour.

Que serait Cluny sans son abbaye, véritable symbole du renouveau monastique en Occident. Fondée en 909 par le duc d'Aquitaine et le comte d'Auvergne Guillaume Ier, l'abbaye fut construite en plusieurs étapes, trois pour être plus précis. Très rapidement, l'abbaye devient un centre intellectuel et culturel sans précédent, sous l'autorité du pape. De nombreuses personnalités ont foulé le sol de l'abbaye, de Louis XIV à François Mitterrand en passant par Bernadette Chirac et Roger Hanin. Faites-vous aussi parti du cercle très fermé des visiteurs de l'abbaye!! Jadis, l'abbaye était bien plus grande, [...]

Musée Ochier

Jadis baptisé palais Jean de Bourbon en hommage à son créateur l'abbé de Bourbon, ce bâtiment résidentiel indépendant datant de la seconde moitié du XVe siècle prit ensuite le nom de son nouveau propriétaire, Jean Baptiste Ochier. La demeure se trouve au dessus de l'abbaye et sert de nos jours de musée. C'est la veuve de M. Ochier qui en fit don à la ville de Dijon. Vous trouverez derrière les murs du musée Ochier des collections sur trois niveaux. Au sous-sol, ce sont des fragments architecturaux et sculptés du mobilier liturgique de l'abbatiale de Cluny III qui sont à découvrir. Un étage plus [...]

Les tours Fabry et Ronde font partie de l'enceinte médiévale de Cluny. La tour Fabry est visible du jardin proche de l'hôtel de ville, elle date du XVe siècle. Particulièrement visible, son toit en poivrière est très beau. La seconde tour, baptisée la tour Ronde fut édifiée à l'angle Nord-est de l'enceinte. Son architecture est différente, toute en rondeur, comme vous l'aurez deviné!! De beaux vestiges très bien conservés qu'il faut avoir vu à Cluny!

Hôtel-Dieu de Beaune

Que serait Beaune sans ses célèbres hospices, son vignoble et son cadre enchanteur? Pas grand-chose ma foi ! Cet ensemble unique, véritable joyau du patrimoine français est sans nul doute LE monument à visiter le plus beau de Beaune. Construit au XVe siècle dans un style bourguignon par le chancelier du duc de Bourgogne et sa femme, sa vocation première fut d'aider les pauvres et soigner les malades. Ne vous fiez pas à sa façade austère car une fois passé le porche, un véritable trésor s'offre à vous. La cour centrale vous éblouira de part sa décoration et son toit fait de tuiles vernissés de 4 [...]

Bien que l'hôtel ne se visite pas, il est intéressant de venir admirer l'édifice lors de son passage à Beaune. Situé place Monge, l'immeuble date de 1522. Sa façade gothique vaut le coup d'œil. Face à l'hôtel de Rochepot, vous voilà devant le beffroi de la ville. Construit au XVe siècle, il est surmonté d'une toiture à lanterne d'inspiration flamande et coiffé de la couronne ducale. La statue de Monge est également à voir sur la place, elle rend hommage à un enfant du pays, Gaspard Monge, qui après de brillantes études fonda l'école polytechnique.

Niché au cœur de l'hôtel de ville, le musée des Beaux-arts mérite que l'on s'y intéresse. Fondé en 1850, il abrite une vaste collection de peintures et de sculptures datant du XII au XXe siècle. Divisé en 3 sections, le musée propose de découvrir des œuvres relatives aux Beaux-arts, à l'archéologie et à l'histoire de la ville. Ce sera aussi l'occasion de découvrir des peintres natifs de Beaune comme Félix Ziem et Hyppolite Michaud. Dépaysement garanti avec les œuvres de Ziem car le beaunois avait une passion pour le monde méditerranéen et oriental. Michaud, quant à lui, travaillait davantage sur [...]