200ANS143DSCN9589
L'archipel de San Blas Panama,Ile,San Blas,Iles San Blas,Amérindiens,Amérindien,Indien,Indigène,Kuna,Kunayala,Carti,Caraibe,ocean atlantique,femme,mola,wini,Carti Yangtupu
Source : Flikr - David Ducoin

Voir toutes les photos du Panama

Infos pratiques L'archipel De San Blas

  • Adresse L'archipel de San Blas: ,
  • Horaires et ouverture : La meilleure période pour visiter l’archipel, d’Avril à Juin.

Guide L'archipel De San Blas

L’archipel de San Blas, situé le long de la côte caribéenne Nord-Est du Panama, est constitué de 378 îles éparpillées jusqu’à la frontière colombienne, dont les plus intéressantes sont Coco Blanco, Achutupu et Kagantupu. C’est pratiquement l’unique province du Panama à être uniquement peuplée et administrée [...] Plus sur L'archipel de San Blas.

La carte ci-dessus présente le lieu L'archipel de San Blas (, ) ainsi que les sites touristiques intéressants dans les environs (Las Perlas, Isla San Telmo, Parc national du Darien, Panamá Viejo, Panamá City, L'île de Taboga, Canal de Panama, Portobelo, PanamaStays, Wuala, …).

Activité : visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Les lieux les plus populaires dans les environs de L'archipel de San Blas
Las Perlas

Cet archipel du Pacifique, formé de plus de 200 îles et îlots, est la destination rêvée des amoureux de la pêche et de la plongée sous-marine. Les îles de Las Perlas (des Perles) sont pour la plupart sauvages et inhabitées. L’archipel doit son nom à l’exploitation des perles naturelles par les espagnols pêchées par les amérindiens. Las Perlas est fait de décors de plages de sable fin, de fonds marins coralliens très riches et de croisières détente les pieds dans l’eau. Les perles ne sont plus abondantes dans la région, mais on trouve beaucoup de poissons dans les eaux de Las Perlas. La renommée [...]

Isla San Telmo

Considérée comme réserve naturelle en 1996, l’île de San Telmo est une petite île très peu développée et constituée de rochers escarpés et d’étendues de plages sablonneuses. San Telmo a la particularité d’abriter une forêt vierge conservé à son état d’origine, brute et intacte. Ce lieu permet la reproduction des tortues et des oiseaux et ses eaux font partie de la route des baleines, pendant le mois de Septembre. L’île est idéale pour la plongée sous-marine grâce à la richesse de ses fonds marins.

Parc national du Darien

Plus grand parc d'Amérique Centrale et véritable pont naturel avec l'Amérique du Sud, le parc du Darien présente une exceptionnelle variété d'habitats : plages sablonneuses, côtes rocheuses, palmeraies marécageuses, mangroves, marécages d'eau douce, forêts tropicales de basse et moyenne altitude abritant une faune et une flore remarquables en plus de différentes espèces autochtones. Il sont en effet près de 65 000 êtres à vivre encore coupés du monde, chassant, pêchant, cultivant la terre, et produisant un artisanat coloré. Comment ne pas être scandalisé alors lorsque l'on sait que nombreux sont [...]

Vestiges de la vieille ville de Panama, Panama Viejo ou littéralement « la vieille Panama » est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 97. La ville fut fondée en 1519 par Pedro Arias Davila pour et s’est développée en 1671 tout en conservant un plan de rues intact avec un mélange architectural de styles espagnol, américain et français pour un résultat très insolite. Premier établissement européen sur la côte pacifique des Amériques, la vieille ville fut abandonnée au milieu du XVIIème pour laisser place à la ville nouvelle.

La capitale panaméenne Panama City est le centre économique du pays. Elle s’étire sur 10 kilomètres le long de la côte Pacifique et est située à l’entrée du canal de Panama. Les rues de la ville, construites selon un plan de damier, offrent un très grand contraste architectural grâce aux différents styles d’édifices ayant pour origine deux périodes distinctes : la période coloniale et la période suivant la construction du canal de Panama. La plupart des bâtiments datant de l’époque coloniale sont concentrés dans le vieux quartier de San Felipe qui surplombe la mer du côté Sud-Ouest de la ville, [...]

A seulement 12 kilomètres de la capitale, Panama City, se trouve la petite île paisible de Taboga connue pour ses superbes plages et pour son calme unique. Avec ses étendues de plages et ses forêts vierges protégées, Taboga a tout pour plaire ! Connue sous le nom de « l’île des fleurs », Taboga est au cœur d’une vie culturelle intense. A Taboga, ne manquez pas de visiter la célèbre Eglise de San Pierre, deuxième église la plus ancienne de tout l’hémisphère occidental. Vous pourrez même vous baigner en contemplant la beauté de cet édifice. Autre activité de choix : la plongée sous-marine ! La [...]

Le canal de Panamá relie le Golfe de Panamá, dans l'océan Pacifique, à la mer des Caraïbes et à l'Atlantique. La forme de serpent de l'isthme de Panama fait que le canal s'écoule depuis le Pacifique vers l'Atlantique. Sa construction a été un des projets d'ingénierie les plus difficiles jamais entrepris. Bien que le concept d'un canal à Panama remonte au début du XVIe siècle, la première tentative de construction commença en 1880 sous l'impulsion française. Après que cette tentative eut échoué, le travail fut terminé par les États-Unis et le canal ouvrit en 1914. La construction des 77 kilomètres [...]

Portobelo

La petite ville de Portobelo a un passé passionnant et très riche. Elle fut, en effet, durant l’époque coloniale, une des plus importantes villes d’Amérique ! Elle servait de point de passage pour les espagnols qui y échangèrent leurs trésors apportés des pays Sud-Américains. Plusieurs forteresses ont été édifiées à l’époque pour protéger ces trésors des invasions pirates dont les ruines subsistent encore aujourd’hui et sont passionnantes à visiter. La baie fit partie des découvertes de Christophe Colomb lors de son quatrième voyage de 1502. Il l’a baptisée Portobelo (Beau port) séduit par le [...]

PanamaStays

Une alternative idéal à l'hôtel pour moins cher!

Il subsiste encore de petits villages isolés au Panama, des communautés traditionnelles demeurant intactes et encore préservées, là où es autochtones vivent en marge du reste du monde dans une atmosphère d’authenticité exceptionnelle. Le village de Wuala en est un parfait exemple… Dans la jungle du Darien, situé prés de la frontière colombienne, Wuala est l’habitat des indiens Kunas, l’un des seuls peuples à avoir lutté contre le gouvernement et obtenu leur autonomie grâce à une aide extérieure. Le village de Wuala appartient à la comarca Wargandi, faisant partie des comarcas Kunas. L’ambiance [...]