La Roche aux Fées
La Roche-aux-Fées la roche aux fées,Bretagne,France,ille et vilaine,Retiers,DOLMEN
Source : Flikr - Claire
La Roche aux Fées

Voir toutes les photos de France

Infos pratiques La Roche-aux-Fées

Guide La Roche-aux-Fées

La Roche aux Fées, c'est ce nom magique et mystérieux donné au dolmen le plus grand de France. Vieux de 4000 ans, ce lieu de culte ancestral est un témoin majeur du néolithique européen. Caché sous les chênes, ce dolmen de 20 mètres de long et de 4 de large comprend une quarantaine de pierres, dont certaines [...] Plus sur La Roche-aux-Fées.

La carte ci-dessus présente le lieu La Roche-aux-Fées (Essé, La-Guerche-de-Bretagne) ainsi que les sites touristiques intéressants dans les environs (Eglise Notre-Dame, Vitré, Centre ville - Rue de la Baudrairie et d'Embas, Château de Vitré, Champeaux, Manoir de l'Automobile à Lohéac, Château de Combourg, Village de Combourg, Château de Montmuran, Eglise des Iffs, …).

Activité La-Guerche-de-Bretagne: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Les lieux les plus populaires dans les environs de La Roche-aux-Fées
Eglise Notre-Dame

L'église Notre-Dame de Vitré a été fondée au XIe siècle mais son aspect actuel provient d'une grande reconstruction qui s'est échelonnée entre 1440 et 1580, à cheval sur le Gothique finissant et flamboyant et la Renaissance. Sa tour fut reconstruite au milieu du 19eme dans le style néo-gothique si admiré à l'époque. Cela dit, bien qu'exubérante, cette église ne manque pas de charme. Nous sommes en présence d'une église dite "à pignons multiples" : la multiplication des pignons des bas-côtés, percés de larges fenêtres, permet à la lumière d'éclairer plus largement un édifice dépourvu de fenêtres [...]

Vitré

Ville frontière entre la France et la Bretagne, Vitré est protégée, dès le XIe siècle, par un puissant château de pierre bientôt complété par une enceinte. A partir du XIVe siècle, Vitré se transforme en une cité commerçante des plus florissantes. Les marchands vitréens pratiquent en effet le négoce international des “canevas”, grosses toiles de chanvre particulièrement recherchées. A l’intérieur de la ville close, ils font édifier maisons à pans de bois et hôtels particuliers de pierre au riche décor sculpté. Au XVIIème, la marquise de Sévigné y séjournait régulièrement et aimait à se promener [...]

Centre ville - Rue de la Baudrairie et d'Embas

Si ce n'était un fil électrique de ci de là, le vieux Vitré -notamment les rues d'Embas, de la Baudrairie et de la Poterie- vous plongent en plein moyen âge. S'y trouvent de nombreuses maisons à pans de bois datées des XVe-XVIIe siècles. Au rez-de-chaussée, deux grandes fenêtres où le commerçant tenait boutique, et à l'étage l'habitation. Certaines d'entre elles ont même un porche en avancée soutenu par des colonnes et formant comme une galerie marchande couverte. Une somptuosité que vous ne pourrez de toutes les façons pas manquer en visitant Vitré! Tant mieux.

Le choix par le baron Robert 1er d'édifier le château à cet emplacement, un éperon rocheux en schiste qui au Nord domine la Vilaine, remonte aux environs de 1060. Durant la première moitié du XIIIe siècle, le baron André III fait construire un château dont la forme est celle actuelle, en triangle : une enceinte fortifiée de tours reliées par des courtines. A la fin du XIVème siècle, le château connait de nombreuses transformations : élévation du châtelet d'entrée, véritable logis seigneurial sur porche, reprise complète de la tour Saint-Laurent, avec un système défensif complexe en sous-sol, tour [...]

Champeaux

En plein pays de Vitré, Champeaux est un charmant petit village qui remonte au XIème siècle. L'église d'alors est remplacée par la collégiale Sainte–Marie–Madeleine des XVème et XVIème siècles, classée monument historique. Son chœur comprend trois œuvres d'art remarquables : un tombeau monumental orné de sculptures Renaissance, des stalles ornementées et une verrière du XVIème siècle. Et signalons aussi à découvrir à Champeaux: l'ancien cloître, le puits, le château d'Espinay, les Chapelles St–Job et St–Abraham.

Manoir de l'Automobile à Lohéac

Le Manoir de l'Automobile et des Vieux Métiers de Lohéac ravira les passionnés de voiture. 400 voitures sont présentées depuis les voitures du début du siècle jusqu'aux Ferrari en passant par les Alpines, les voitures de prestige et les sportives des années 70. Cette exposition retrace aussi les grands évènements et la passionnante aventure de l'automobile. S'y trouve également: une grille de départ de F1 avec 18 voitures, un espace réservé au groupe B du Championnat du Monde des Rallyes, un espace maquette unique au monde, une collection de 50 voitures hippomobiles avec leur mise en scène et des [...]

Château de Combourg

La fondation du château de Combourg qui, dans son état actuel, date des XIIIe, XIVe et XVe siècles, remonte à l'an 1016. Elle fut l'ouvre de Junken, évêque de Dol de Bretagne. Il appartient d'abord à la famille Du Guesclin puis au XVIIIe siècle, au comte de Chateaubriand. De l'extérieur, il apparaît comme une puissante forteresse avec ses quatre tours massives coiffées en poivrière, son chemin de ronde crénelé et ses épaisses murailles percées d'étroites ouvertures. L'intérieur a été réaménagé en 1876. On visite successivement la chapelle, le grand salon maintenant séparé en deux pièces, la salle [...]

Village de Combourg

Entre Rennes et Saint-Malo, Combourg est visible de loin grâce à son grand château aux allures encore médiévales. Il fut acquis par la famille Chateaubriand et François René de Chateaubriand y passa quelques années de sa jeunesse. «C'est dans les bois de Combourg que je suis devenu ce que je suis» écrira-t-il dans ses Mémoires d'outre-tombe. Alors essayez, visitez le château, promenez vous au bord du bel étang ou dans les rues encadrées de maisons à pans de bois et comprenez pourquoi Combourg devint la capitale du Romantisme. Combourg et ses sites touristiques Un peu à l'écart dans [...]

Château de Montmuran

La visite du château de Montmuran est possible de juin à septembre et raconte bien les événements qui se sont déroulés dans cette partie de la Bretagne au cours des siècles. Le premier château fut rasé en 1168 par Henri II Plantagenet. Puis une forteresse fut reconstruite juste après -fin 12ème donc- dont il reste encore aujourd'hui deux tours. L'imposant châtelet d'entrée que l'on voit aujourd'hui avec herse, mâchicoulis, douves et pont-levis date lui du 14ème siècle. Quant à la partie centrale, elle date des 17ème et 18ème siècles. En 1354, suite à un haut fait d'arme contre une troupe anglaise [...]

Eglise des Iffs

L'église des Iffs de style gothique flamboyant, construite aux 14e et 15e siècles, est l'une des plus belles de Haute Bretagne. Elle est encore entourée d'un joli enclos paroissial et s'ouvre sur un beau porche sobre qui comprend 4 bancs de pierre à l'époque réservés aux lépreux. Mais les merveilles sont à l'intérieur : 9 verrières réalisées au 16ème siècle par Michel Bayonne, maître-verrier de Rennes. Elles représentent des scènes de la Bible et quelques scènes locales: par exemple la Passion du Christ en 20 tableaux, la Transfiguration et la Décollation de saint Jean-Baptiste, mais aussi des [...]