Infos pratiques Mahébourg

Guide Mahébourg

Petit chef-lieu tranquille d'à peine 20 000 habitants, Mahébourg a su garder le style authentique de ses premières heures. C'est en 1806 que les Français construisirent la ville sur le modèle de la capitale, Port-Louis, autrement dit, en formant un damier de rues. A partir de là, elle devint une faste [...] Plus sur Mahébourg.

La carte ci-dessus présente le lieu Mahébourg (, Mahébourg) ainsi que les sites touristiques intéressants dans les environs (La montagne du Lion, Domaine du chasseur, Le domaine de l'Ylang-ylang, Jardin Botanique de Pamplemousses, L'île aux cerfs, Curepipe, Le trou aux cerfs, Floréal, Souillac, Rochester Falls, …).

Activité Mahébourg: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Les lieux les plus populaires dans les environs de Mahébourg
La montagne du Lion

Ce petit sommet de 480 m d'altitude n'a pas volé son nom : un dos, une crinière, rien ne manque pour rappeler la silhouette du roi de la jungle ! L'ascension est tout à fait recommandée, elle vous offrira de bien jolis panoramas sur les champs de canne à sucre, les îlots dansant à l'horizon, la baie de Vieux Grand Port, le tout enveloppé dans des tons chauds d'une variété et d'une intensité qui ravirait plus d'un peintre.

Domaine du chasseur

Ici, c'est tourisme vert en priorité même si le chasseur, le vrai, est autorisé, dans la limite des quotas attribués et monnayant une rondelette somme. La randonnée est davantage conseillée et promet d'intéressantes rencontres puisque quelques 1000 cerfs et 500 sangliers s'ébattent tranquillement dans cet endroit soigné par un passionné, Alain O'Reilly, breton et irlandais de souche. L'homme produit rhum, épices et fruits sur son domaine et compte bien d'ici quelque temps ouvrir un golf et une marina.

Le domaine de l'Ylang-ylang

L'ylang-ylang, ce sont ces arbres à grosses feuilles vertes, originaires d'Asie du Sud-Est, et dont les fleurs sont très prisées en parfumerie. Le domaine qui se trouve à Maurice est une visite très intéressante si l'on souhaite comprendre le processus qui permet d'extraire l'huile essentielle de la fleur. Encore faut-il y aller à la bonne période, soit entre octobre et mai, époque de floraison de l'ylang-ylang. C'est à l'aube que les courageuses petites mains procèdent à la récolte tandis que la distillation se fait immédiatement l'après-midi qui suit. Mais attention, la substance est extrêmement [...]

L'attrait principal de l'arrière-pays dans le Nord est sans conteste le jardin botanique Sir Seewoosagur Ramgoolam à Pamplemousses. De renom mondial, ce jardin héberge des espèces indigènes mais aussi des plantes introduites de divers pays du monde. Célèbre notamment par ses nénuphars géants et le tallipot et ses multiples essences d'arbres et de plantes constituent les attractions les plus populaires. Le talipot ne fleurit qu'une fois entre 30 et 75 ans avant de mourir. On dénombre actuellement une cinquantaine de talipots d'ages différents à Pamplemousses, ce qui fait qu'une floraison se produit [...]

L'île aux cerfs

Si l'île est pourvue d'un tel nom, c'est en raison du nombre faramineux de cerfs qui gambadent en toute liberté. En effet, 75 000 têtes cornues ont été recensées sur l'île, ce qui prouve bien que l'animal se plait sur ces terres. Ce n'était pas gagné d'avance car ces cerfs mauriciens sont en fait originaires de Java d'où ils furent importés à l'aube du XVIIe siècle par les Hollandais. Certains sont élevés pour finir en steack dans l'assiette des touristes, très nombreux à venir découvrir ce bout de terre perdu en plein Océan Indien. D'où une surexploitation de l'île qui agace quelque peu lorsque [...]

Curepipe

Une allure plutôt tristounette mais un nom qui frappe l'esprit, voilà ce qui pourrait définir Curepipe. Si l'endroit possède un tel patronyme, c'est en raison des voyageurs et soldats qui s'arrêtaient souvent là à l'époque pour se requinquer : casse-croûte, sieste et bonnes bouffées de pipe, il suffit finalement de peu pour passer à la postérité ! Les demeures coloniales du coin égayent la balade tout comme l'hôtel de ville et son architecture propre à l'aristocratie blanche. A voir : La statue de Paul et Virginie signée Prosper d'Epinay, sculpteur mauricien, dans les jardins de l'hôtel de ville. [...]

Le trou aux cerfs

85 m de profondeur, 300 m de diamètre, voilà les mensurations de ce cratère dont les pentes sont recouvertes d'une épaisse végétation et le fond baigné d'un petit étang. Pour en faire le tour, il vous suffit d'emprunter la promenade George V qui dessert un kiosque d'où vous pourrez jouir d'un panorama exceptionnel. Avec un peu de chance, et si le temps est clair, tendez votre regard à l'horizon : vous apercevrez à 200 km de là, les reliefs fièrement dressés de la Réunion. A voir : Du kiosque, ne remarquez-vous pas une silhouette étonnante lorsque vous regardez en direction de Curepipe? Celle [...]

Floréal

Floreal, c'est le groupe de textile phare de l'île, celui qui emploie 7500 personnes et qui travaille pour des grands comme Zara ou Gap. Et Floréal Square, c'est le centre réunissant un ensemble de magasins d'usine et de boutiques hors taxes, en bref, l'endroit idéal pour remplir ses valises à prix attractifs ! Le musée du textile est également implanté là et sa mise en scène est un vrai régal. On y apprend plein d'anecdotes rigolotes sur la confection des vêtements d'aujourd'hui et de ceux d'hier et deux anciennes ouvrières rodées travaillent sous vos yeux tout en papotant avec qui veut entendre [...]

C'est d'ici que partaient jadis les cargaisons de sucre, bois, indigo, direction la capitale. Aujourd'hui tout est tranquille et serein : rives bordées d'arbres fruitiers, belles maisons coloniales, jolies plages... Le jardin Telfair face à la mer offre un joli point de vue et le musée Hart, consacré au poète franco-mauricien, est une plongée intéressante dans l'univers de cet homme de lettres.

Rochester Falls

A l'intérieur des terres, non loin de Souillac, se situent les Rochester Falls, auxquelles on accède via un chemin bordé de cannes à sucre qui descend jusqu'au bassin. La cascade n'est pas exceptionnelle mais plutôt originale : elle coule sur une paroi sculptée par l'érosion, en de longs tuyaux de basalte verticaux. Si vous aimez les défis, grimpez jusqu'au sommet et tâchez de faire le saut le plus beau qui soit ! Eh oui, ici c'est à celui qui impressionnera le plus les dizaines de spectateurs attroupés au pied de la chute !