Infos pratiques Parc National Biogradska Gora

Guide Parc National Biogradska Gora

C'est le roi Nikola qui créa ce Parc National en 1878. Il s'étend sur 5400 hectares, des hauts plateaux atteignent des altitudes allant jusqu'à plus de 2100m et la forêt recouvre 80% de la surface, ce qui en fait un record en Europe. La vallée du ruisseau Biogradsko est propice à la formation de nombreux [...] Plus sur Parc National Biogradska Gora.

La carte ci-dessus présente le lieu Parc National Biogradska Gora (Biogradska Gora, ) ainsi que les sites touristiques intéressants dans les environs (Kolasin, Monastère Moraca, Rivière Tara, Rivière Moraca, Dobrilovina, Podgorica, Pont Djurdjevica Tara, Ostrog, Zabljak, Crno Jezero, …).

Activité : visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Les lieux les plus populaires dans les environs de Parc National Biogradska Gora
Kolasin

Kolasin ne se trouvant qu'à 954m d'altitude, elle a du mal à tenir tête à sa rivale Zabljak en matière de sports d'hiver. Son plus grand avantage est d'être beaucoup plus accessible, notamment depuis Podgorica (où se trouve l'aéroport le plus important du Monténégro). La petite ville est aussi très bien située, les deux rivières Moraca et Tara trouvent leur source juste à côté. En outre, sa proximité avec le Parc National Biogradska Gora lui permet de proposer de nombreuses excursions et autres activités. En hiver, elle devient la deuxième station de ski du pays avec ses nombreux hôtels et autres [...]

Monastère Moraca

Le Monastère Moraca a d'abord été construit en 1292 par Stefan Nemanja, l'un des rois les plus importants de l'histoire Yougoslave, qui a en outre construit le monastère de Hilandar sur le Mont Athos et est le père de Saint Sava (Sveti Sava), le saint patron fondateur de l'Eglise Orthodoxe Serbe. Ce roi est d'ailleurs aussi connu sous le nom de Saint Syméon le Myroblite. Situé au bord du canyon de la rivière Moraca, il a été pendant de nombreux siècles un centre à la fois religieux, culturel et politique. Il fut par exemple le centre de la résistance anti-ottomane pendant l'occupation, les Turcs [...]

Rivière Tara

Surnommée Les Larmes de l'Europe", la rivière Tara est surprenante par sa couleur turquoise et laiteuse. C'est la rivière la plus longue du Monténégro, elle s'étend sur 144km avant de se jeter près de la Bosnie dans la Piva pour ensuite alimenter la Drina. Elle est la plus grande source européenne d'eau potable. La Tara a creusé le Canyon du même nom qui est l'une des plus grandes fiertés du pays: il s'étend sur 78km et atteint 1300m de profondeur. La rivière est aussi réputée pour faire un excellent lieu de rafting, le trajet entre Brstnovica et S?epan Polje étant particulièrement reconnu (18km [...]

La Moraca est une rivière du Monténégro qui s'étend sur 113km et ne dépasse pas 100m de large. Elle traverse notamment Podgorica pour se jeter dans le Lac Skadar. Elle est très peu profonde et donc peu navigable, excepté pour les sports et loisirs. On trouve d'ailleurs de plus en plus d'aménagements le long de la rivière pour y passer une ou plusieurs nuits. Son eau est particulièrement pure et claire. Une partie de son parcours forme un petit canyon longé par l'autoroute (l'autoroute au Monténégro ne dépasse pas deux voies), très agréable à parcourir. Les sinuosités, gouffres, falaises et nombreux [...]

Sur une plaine du fin fond du Monténégro, sur les rives de la Tara, au milieu du Canyon du même nom, se trouve le petit village de Gornja Dobrilovina. Entouré d'une nature foisonnante couleur émeraude, le minuscule monastère pour femmes de Dobrilovina offre une vue d'une rare beauté. La petite église dédiée à Saint-Georges (Sveti Djordje), blanche à clocher en bois, date du XVIe siècle et son apparence actuelle date de 1609. Au XVIIIe et XIXe , le lieu formait un très important centre culturel mais les guerres mondiales ont fait que Dobrilovina fut très négligé. Ce n'est qu'en 1989 que le monastère [...]

Podgorica

Capitale du Monténégro, Podgorica (Pod en dessous" Gorica "petite montagne") compte environ 140 000 habitants et se situe à seulement quelques dizaines de kilomètres à la fois du bord de mer et des stations de ski en montagne. La ville ne contient plus beaucoup de vestiges de sa longue histoire. L'ancienne ville conserve quelques restes de la période turque, comme la tour du Sahat (XVIIe). Le chateau du roi Nikola, dans le parc Krusevac, est devenu le Centre d'Art moderne. Podgorica fut particulièrement mal marquée par le communisme, période pendant laquelle des blocs entiers d'immeubles furent [...]

Pont Djurdjevica Tara

Au temps de sa construction, entre 1937 et 1940, le pont Djurdjevica Tara était le plus grand pont de ce type en Europe. Avec ses cinq grandes arches, il fait 365m de long. Il se trouve à 172m d'altitude, au dessus de la rivière Tara. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les forces italiennes et un groupe de Tchetniks (mouvement serbe royaliste de résistance qui en avait plus après les résistants communistes que l'occupant allemand) arrivèrent dans la région. Afin de défaire leurs positions, les Partisans décidèrent de détruire le pont: l'un des ingénieurs du pont, Lazar Jaukovic, a donc fait sauter [...]

Ostrog

Situé entre Podgorica et Niksic, Ostrog est le site religieux le plus visité du Monténégro. Il est l'un des plus importants lieux de pèlerinage des Orthodoxes du monde entier (mais aussi d'autres religions - Musulmans et Catholiques, très présents en Yougoslavie, viennent par milliers, prier pour un miracle). Prévoir une journée pour la visite. L'endroit est bondé presque toute l'année, surtout à la Pentecôte, et l'accès est donc assez long, par des routes sinueuses et à peine plus large qu'une voiture à certains endroits. Le trafic est très intense. Le site se divise en deux parties: le premier [...]

Zabljak est la plus haute concentration urbaine des Blakans (1 456m), et est essentiellement une station de ski en hiver. En été, elle propose de nombreuses activités: de l'excursion à l'escalade en passant par le rafting sur la rivière Tara pas très loin. La petite ville se trouve très proche du Lac Noir" Crno Jezero, principale attraction dans les montagnes, et l'on peut s'y rendre à pied. Zabljak possède de nombreux hôtels et restaurants, et offre de nombreux loisirs mais, comparée aux stations occidentales, n'est pas encore très développée. Elle se trouve dans un décor splendide, très large [...]

Crno Jezero

Le Lac Noir" Crno Jezero se trouve dans le Massif du Durmitor et est l'attraction la plus importante de la région. A 1 416m d'altitude et à 3km de la station de ski Zabljak, ce lac glacial s'étend sur 0,515km2. Il est séparé en deux parties (Malo Jezero "le petit lac" et Veliko Jezero "le grand lac") reliées par un petit détroit qui s'assèche en été pour devenir deux lacs. Les rives ressemblent à une plage et il est très agréable de s'y balader. Il y a même un chemin de randonnée pour pouvoir en faire le tour. Entouré de montagnes et avec une végétation fournie, la vue est particulièrement belle [...]