Infos pratiques Place De La Libération

Guide Place De La Libération

Bienvenue sur la plus belle place de Dijon, la place de la Libération. Imaginée par l'architecte du roi Louis XIV, cette place est un chef d'œuvre de l'architecture classique du XVIIème siècle. La place fait face à l'hôtel de ville et était jadis le centre historique de l'antique Divio, la ville gallo-romaine [...] Plus sur Place de la Libération.

La carte ci-dessus présente le lieu Place de la Libération (Place de la Libération, Dijon) ainsi que les sites touristiques intéressants dans les environs (Musée des Beaux-Arts de Dijon, Tour Philippe-le-Bon, Cour de Flore, Salle des Etats, Chartreuse de Champmol, Rue des Forges, Chapelle des Elus, Hôtel Chambellan, Musée Magnin, Maison Milsand, …).

Activité Dijon: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Les lieux les plus populaires dans les environs de Place de la Libération
Musée des Beaux-Arts de Dijon

Le musée des Beaux Arts de Dijon est un passage obligé lors de sa visite de la ville. Outre le fait que ce soit l'un des musées les plus anciens de France, c'est aussi l'un des plus intéressants et des plus grands!! La diversité incroyable de ses collections, des œuvres du Moyen-âge à la Renaissance en passant par le XVIIe, XVIIIe, XIXe et XXe siècle offre une visite rare et merveilleuse au visiteur. Mais l'avantage de ce musée, c'est aussi qu'il soit installé dans un bâtiment magnifique: le palais des Ducs de Bourgogne. Ne manquez pas d'aller voir les fameux tombeaux des ducs de Bourgogne !

Tour Philippe-le-Bon

Erigée entre 1450 et 1460, la tour Philippe-le-Bon offre un magnifique panorama de la ville, à 46 mètres de hauteur. Bien entendu, il vous faudra d'abord affronter les 316 marches qui mènent au sommet pour profiter de la vue unique sur Dijon mais le jeu en vaut la chandelle. Tout au long de votre ascension, admirez les décors sculptés dans l'escalier qui vous mèneront tout droit à la grande voûte dans la grande vis. Les briquets et pierres de feu que vous avez croisé ne sont autres que les emblèmes du duc Philippe-le-bon et de l'ordre de la toison d'or. Aussi appelée la tour de la terrasse, ce [...]

Cour de Flore

La cour de Flore se situe dans le palais des Etats de Bourgogne. Les bâtiments tout autour de vous furent terminés peu avant la Révolution. Non loin de là se trouve la chapelle des Elus et après avoir traversé le porche, vous tomberez nez-à-nez avec la place de la Liberté. Ne manquez pas le plus intéressant, le magnifique escalier dessiné en 1735 par Jacques V. Gabriel. Si vous l'empruntez, il vous mènera directement à la belle salle des Etats. Qu'attendez-vous? Allez-y !!!

Traversez la cour de Flore puis empruntez l'escalier d'apparat imaginé par l'artiste Gabriel en 1735. Après avoir gravi les marches, vous voilà arrivé dans l'une des salles du palais des Etats et des Ducs de Bourgogne, son nom: la salle des Etats. Cette salle n'est ouverte qu'à l'occasion de manifestations culturelles, renseignez-vous lors de votre passage à Dijon car la salle est à voir !!

Chartreuse de Champmol

Fondée en 1363 aux portes de Dijon par le duc de Bourgogne, Philippe le Hardi, la Chartreuse de Champmol est un véritable témoin de la culture burgondo-flamande de l'époque. Bien que l'abbaye fut démantelée à la Révolution, il reste encore deux œuvres majeurs à voir: le portail de la chapelle qui contenait autrefois les tombeaux monumentaux des ducs Philippe le Hardi et Jean sans Peur et le puits de Moïse. Véritable chef d'œuvre de la sculpture médiévale, le puits est à voir absolument. Il faut savoir que la Chartreuse de Champmol fut l'un des foyers artistiques les plus influents du XVe siècle [...]

Rue des Forges

Vous voilà dans une des rues principales de Dijon. Elle est bordée par de très belles maisons et hôtels particuliers qui lui donne un charme fou. L'hôtel Morel-Sauvegrain, l'hôtel Aubriot, la maison Milsand ou encore l'hôtel Chambellan ont ici pignon sur rue. Entièrement piétonne, cette rue va vous enchantez.

Chapelle des Elus

Témoignage de la richesse du patrimoine dijonnais, la chapelle des Elus fait la fierté de la ville. Nichée au cœur du palais des Etats, cour de Flore, la chapelle fut édifiée au XVIIIe siècle sous le règne de Louis XV. Il y a comme un petit air de Versailles à l'intérieur de la chapelle avec ses boiseries de style rocaille réalisées par un ébéniste du pays. La hauteur et la luminosité du bâtiment lui donne un charme certain. Attendez-vous à être envoûtés !!

C'est une belle histoire que celle de la famille Chambellan, partie de rien, la famille arriva au sommet de la gloire. Par commerce et alliance, cette famille a gravi les échelons de la fortune et du pouvoir et de père en fils, les Chambellan prirent le pouvoir et devinrent tour à tour maire de Dijon. Pénétrez dans le long corridor voûté d'ogives qui vous emmènera dans la cour intérieure, devant vous une double galerie en bois à clefs pendantes. Vous tomberez nez-à-nez avec le magnifique escalier à vis de l'hôtel Chambellan. Ce joyau de l'art gothique du XVe siècle, également surnommé le Cluny [...]

Ce musée d'art est le fruit du travail passionné d'un frère et d'une sœur à dénicher des œuvres d'art d'artistes connus et inconnus. Cinquante ans ont été nécessaires aux Magnin pour accumuler plus de 2 000 peintures et dessins uniques. Et quoi de plus naturel que d'installer le musée dans leurs appartements de l'hôtel Lantin, merveilleuse demeure du XVIIe siècle. Maurice Magnin, haut magistrat et passionné d'art et de peinture et sa sœur Jeanne, peintre amateur et critique d'art, ont fait de leur rêve une réalité avec leur modeste fortune. Peintures flamandes, françaises, hollandaises et italiennes [...]

Décidément les belles maisons ne manquent pas à Dijon. La maison Milsand vous plonge dans l'époque de la Renaissance pour le plus grand plaisir de vos yeux. Construite pour Jean Maillard, maire de Dijon en 1560, la façade de la maison est un pur joyau architectural. Admirez les détails, typique du style Renaissance bourguignonne, frontons frisés, figures rehaussées de diadèmes, guirlandes de fruits et de fleurs, mufles de lions, vases et autres trophées décorent la façade. Ce qui se cache derrière la façade reste un mystère, tout ce que l'on sait c'est que depuis 1774, c'est la famille Milsand [...]