Infos pratiques Sanctuaire Fushimi Inari (temple Kiyomizu-dera)

  • Adresse Sanctuaire Fushimi Inari (temple Kiyomizu-dera): 68 Fukakusa-Yabunouchi-cho, Fushimi-ku, Kyoto
  • Metro le plus proche : 5 mn à pied de la gare d'Inari sur la ligne JR Nara, 7 mn à pied de la gare de Fushimi-Inari sur la ligne Keihan Railway
  • Horaires et ouverture : Ouvert tous les jours de 7h00 à 18h30

Guide Sanctuaire Fushimi Inari (temple Kiyomizu-dera)

L'entrée du sanctuaire Fushimi Inari est reconnaissable car elle est marquée par un «torii» peint en rouge. Il s’agit d’un très beau sanctuaire shintô. A droite et à gauche, deux renards de pierre, animaux surnaturels dans l'imaginaire japonais, accueillent les visiteurs. L'un deux tient dans sa gueule [...] Plus sur Sanctuaire Fushimi Inari (temple Kiyomizu-dera).

La carte ci-dessus présente le lieu Sanctuaire Fushimi Inari (temple Kiyomizu-dera) (68 Fukakusa-Yabunouchi-cho, Fushimi-ku, Kyoto) ainsi que les sites touristiques intéressants dans les environs (Pagode de la Paisible Naissance ou Koyasu-no-to (temple Kiyomizu-dera), Pavillon des Jizo (temple Kiyomizu-dera), Pavillon aux 119 piliers (temple Kiyomizu-dera), Temple Kiyomizudera, Hall principal du temple de Kiyomizu-dera (hon-dô), Escalier Sannenzaka (temple de Kiyomizudera), point de vue sur Kyoto depuis la plateforme de Kiyomizu dera, Pavillon Tamoura-do (temple de Kiyomizu-dera), Pavillon des Sutras (temple de Kiyomizu-dera), Chute d'eau Son de Plumes (temple Kiyomizu-dera), …).

Activité Kyoto: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Les lieux les plus populaires dans les environs de Sanctuaire Fushimi Inari (temple Kiyomizu-dera)
Pagode de la Paisible Naissance ou Koyasu-no-to (temple Kiyomizu-dera)

Cette pagode, entourée de petits cerisiers, porte le charmant nom de « Koyasu-no-to », autrement dit la “ Pagode de la Paisible Naissance ». Elle est dédiée à la divinité Kannon, celle dont la compassion est extrême et dont la tête est parfois couronnée de onze autres têtes. Elle n’est pas visible car la pagode est entourée d’une barrière mais reste néanmoins célèbre, car elle est associée, en quelque sorte à un miracle : celle de la naissance “ paisible ” de la reine Koken.

Pavillon des Jizo (temple Kiyomizu-dera)

Ce petit pavillon se présente selon le schéma habituel : un socle de pierre plus ou moins haut sur lequel repose la construction, quelques marches permettant d’y accéder, une rambarde, et au milieu une boîte à offrandes. Du plafond tombe la fameuse corde torsadée à grelot qui permet de solliciter l’attention des dieux. A l'intérieur, une série de gradins occupe toute la salle, sur lesquels repose plus d'une centaine de petites figures semblables à des bébés, les « Jizo ». Les parents viennent ici vénérer Jizo afin qu’il protège leurs enfants ou qu’il les assiste dans l’au-delà lorsque ceux-ci sont [...]

Pavillon aux 119 piliers (temple Kiyomizu-dera)

C'est l’un des pavillons les plus célèbres de tout l’ensemble de Kyomizu-dera et ressemble beaucoup au « hon-dô », le hall principal. La terrasse qui précède la vaste salle offre une vue splendide avec au loin la cité de Kyoto. On y aperçoit au loin les toits superposés d’une petite pagode qui confère au paysage un charme indéniable. La particularité de ce pavillon reste l’échafaudage de 139 piliers qui soutient la terasse.

Temple Kiyomizudera

Erigé vers la fin de la période dite de Nara vers 780, le célèbre temple de Kyomizu Dera est l’un des symboles de Kyoto. Ce temple est un vaste complexe, comprenant, comme de nombreux temples japonais, de multiples bâtiments répartis dans une nature maîtrisée. Il permet d’en apprendre davantage sur le bouddhisme et sur l’organisation de la vie des moines tout en se promenant dans les charmants jardins. Depuis plus de mille ans, les pèlerins gravissent la pente qui mène à la déesse Kannon aux onze têtes, divinité de la compassion et objet principal du culte à Kyomizu-dera. Ce site est aussi réputé [...]

Le hall principal du temple de Kiyomizu-dera est appellé « hon-dô ». Conçu à flanc de colline, son assise repose sur un large échafaudage qui lui a valu sa renommée. Une curieuse statue de bois représente « Dai Kokou », divinité de la Bonne Fortune. Une plateforme offre une vue magnifique sur la ville de Kyôto et en contrebas sur la fameuse chute d’eau.

Cette étroite venelle qui mène au temple de Kiyomizu-dera est plutôt un escalier qui descend de manière très abrupte. Cet escalier est nommé « Sannenzaka », ce qui signifie : “ pente de trois ans ”, une dénomination qui met en garde car une croyance locale veut que quiconque glisse à cet endroit s’attire trois années de malheur. Néanmoins la vue y est splendide et donne sur des rues étroites aux petites maisons traditionnelles qui correspondent exactement à l’image que l’on se fait du Japon traditionnel.

Cette plateforme est soutenue par des centaines de piliers. Elle offre un point de vue magnifique sur la ville de Kyôto, duquel on peut voir une pagode, et en contrebas, la fameuse chute d’eau.

Le pavillon Tamoura-do est le hall du fondateur du temple de Kiyomizu-dera. Sa toiture est très élégamment recouverte d’écorces de cyprès et son socle présente deux lanternes de pierre qui encadrent l’escalier qui permet d’accéder à cette salle. Il a été restauré au 17ème et est appelé « Tamoura-do ». Le terme « do » signifie « hall », et « Tamoura » fait référence au nom du fondateur de Kiyomizu-dera : Sakanoue Tamouramaro, appellé plus communément Tamoura. L’histoire de ce pavillon se marie avec celle du Japon. Le bâtiment originel aurait été déplacé de l’ancienne capitale Nagaoka pour être remonté [...]

Le pavillon des Sutras fut reconstruit en 1633. Il tient son nom des textes sacrés japonais. Le terme « sutra » signifie en sanscrit : « fil » comme le « fil » d’une pensée, d’une idée, d’une doctrine ou d’une science. Ces textes qui se rapportent à la doctrine bouddhique, précieusement conservés, peuvent être très anciens, rares, et donc respectés en conséquence. Malheureusement, l'entrée du bâtiment n'est pas permise compte tenu de la fragilité des textes. Néanmoins, sachez que le plafond de cette salle conserve une fameuse peinture d'un dragon.

Cette fontaine se nomme « Otawa-no-taki », ce qui signifie “ la chute d’eau « son de plumes » ”. L’endroit est très fréquenté car il est réputé pour son eau miraculeuse. En boire apporterait santé, longévité et succès dans les études. Elle s’écoule, de trois gouttières de pierre, et tombe dans un bassin peu profond.



Les meilleurs hotels proches de Sanctuaire Fushimi Inari (temple Kiyomizu-dera)

à 2 km
Aranvert Hotel Kyoto 179 Higasikazariya-cho Gojodori Shimogyo-ku C'est un hébergement avec 4 étoiles. Vous tomberez sur cet hébergement touristique au 179 Higasikazariya-cho Gojodori Shimogyo-ku, à Kyoto. Cet hotel offre une vue panoramique. Aranvert hôtel Kyot ...
dès 4229JPY
à 38 km
Hotel Wing International Shi 2-32-9 Higashi-Mikuni Yodogawa
dès 7863JPY
à 38 km
Osaka Corona Hotel 1-3-21 Nishi-Awaji Higashi-Yodogawa
dès 5323JPY
à 39 km
Osaka Garden Palace 1-3-35Nishimiyahara,Yodogawa
dès 5505JPY
à 39 km
Shin-Osaka Sunny Stone Hotel 4-12-2 Nishinakajima Yodogawa
dès 3902JPY
à 40 km
Hotel Monterey Lasoeur Osaka 2-2-22 Shiromi Chuo
dès 8274JPY
à 40 km
Sunplaza Rinkai 4-4-16 Toyosaki Kita
Voir les prix
à 40 km
U-Community Hotel 1-3-30 Mikuriya-sakaemachi
dès 5533JPY
à 40 km
Hotel Sunroute Umeda 3-9-1 Toyosaki Kita
dès 8779JPY
Tous les hôtels