Tartous under the storm
Tartous Tartus,Tartous,Siria,Syria,Seascape,Sunset,Mediterranean,Nikon,14-24,nikor 14-24,?????,?????
Source : Flikr - Shadi Nassri

Voir toutes les photos de Syrie

Infos pratiques Tartous

Guide Tartous

Tartous est située sur les bords de la Méditerranée et sa longue jetée rocheuse pourrait presque nous faire croire à Cannes à ceci près qu'ici, pas de plage ! Hotels, bar, boites, restos... Tartous ne manque de rien et peut se targuer d'être un vrai lieu de villégiature. Sa vieille ville, qui fut autrefois [...] Plus sur Tartous.

La carte ci-dessus présente le lieu Tartous (, Tartous) ainsi que les sites touristiques intéressants dans les environs (L'île d'Arouad, Le château d'Al-Marqab, Krak des Chevaliers, Le krak des Chevaliers, La Grande Mosquée Mansouri, La ville de Tripoli, La vallée de Qadisha, Homs, Hama, Le musée d'Hama, …).

Activité Tartous: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Les lieux les plus populaires dans les environs de Tartous
L'île d'Arouad

Rien que parce que l'île d'Arouad est la seule île appartenant à la Syrie, elle mérite d'être notifiée. Mais ce petit bout de terre de 800 mètres sur 500 vaut le détour pour son charmant village où déambuler dans les étroites ruelles, son chateau et sa muraille byzantine. Pêcheurs, chantiers navals, bateaux qui vont et qui viennent... L'île d'Arouad offre décidément un bien beau coin pour se perdre.. mais ne vous en faites pas, vu la taille de ce bout de terre, vous retomberez fatalement sur vos pas à un moment donné !

Le château d'Al-Marqab

Le château d'Al-Marqab aurait été construit au Xième siècle par des musulmans avant de tomber aux mains d'une famille franque qui le transforma en forteresse. Pourtant, trop gourmande en projets, elle doit le céder aux chevaliers de l'Hospital en 1186 car les moyens viennent à lui manquer. Et c'est finalement le sultan Qalaoun qui délogea les Croisés en 1285. Cette batisse médiévale, rénovée petit bout par petit bout à l'heure actuelle, offre un beau point de vue sur la vallée et la Méditerranée puisqu'elle se dresse sur un promontoire surplombant la côté ouest. Pour en faire le tour, il vous faudra [...]

Krak des Chevaliers

L'un des plus incroyables vestiges de château fortifié médiéval, le Krak des Chevaliers est posé au sommet d'une colline de 750 mètres de haut, dominant totalement la vallée autour. Le site fut exploité militairement depuis des siècles quand les premiers croisés arrivent sur le site en 1099, et les Kurdes qui occupaient la forteresse furent expulsés. C'est Tancrède de Hauteville, régent d'Antioche, et qui prend définitivement en 1110 et y plaça une garnison, sous l'autorité du comte de Tripoli. Très vite, le lieu fut placé sous la garde de l'ordre des Hospitaliers, en 1142 : de cette époque date [...]

Le krak des Chevaliers

Le krak des chevaliers, qui se dresse sur une colline à l'extrémité du djebelAn-Sariyeh est une vraie merveille de l'architecture à vocation militaire et il est d'ailleurs classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Son état de conservation est remarquable et s'il est aussi célèbre au Proche-Orient, c'est qu'il fut l'une des dernières places fortes des Croisés. Pour visiter le krak dans les meilleures conditions possibles, il est bien d'avoir au préalable ouvert un livre d'histoire qui vous aura expliqué la naissance de cette forteresse grâce au comte de Toulouse, les attaques de Saladin et de Baïbars, [...]

A dix minutes de la Tour-horloge (place du Tall) se dresse la Grande Mosquée Mansouri. Connue aussi sous le nom de « Grande Mosquée de Tripoli », elle a été commencée en 1294 et achevée en 1315 par le sultan Al-Ashraf Khalil fils de Qualaoun. L’édifice respecte un plan classique : L’intérieur est une vaste cour entourée de portiques à arcades au centre de laquelle se trouve un bassin de pierre réservé aux ablutions rituelles. La cour donne sur une salle de prière couverte de voutes et d’une coupole. Dans l’architecture de la mosquée, on peut déceler quelques éléments d’architecture occidentale, [...]

La ville de Tripoli

Deuxième plus importante ville du Liban, la ville de Tripoli, à 85km au nord de Beyrouth, est une ville d’une hospitalité légendaire où le présent s’accommode de l’histoire. Son nom vient de la confédération de 3 cités phéniciennes : Tyr, Sidon et Aradis. Les grecs lui ont, de ce fait, donné le nom de Tripolis. La ville accueille ses visiteurs avec ses avenues plantées d’arbres qui font le cachet propre de Tripoli. Tripoli recèle de vestiges qui datent pour la plupart du 14ème siècle et parmi lesquels plus d’une centaine de monuments ont été inscrits à l’inventaire des monuments historiques. [...]

La vallée de Qadisha

Certains des 400 arbres restant sont vieux de plus de 1500 ans.

Homs

Homs est une ville d'un million d'habitants ce qui en fait la troisième ville de Syrie. C'est une grande cité industrielle qui à dire vrai n'a pas grand intérêt touristique mais cette ville est parfois une étape sur le chemin qui sépare Damas de Alep. Et il faut savoir que si nous sommes les spécialistes des blagues belges, eh bien les Syriens sont spécialisés eux en histoires drôles concernant les habitants de Homs ! Si vous tenez à vous balader dans les environs, allez donc voir le musée historique, qui réunit tout un tas d'objets ayant été déterrés lors des fouilles qui ont eu lieu dans la région. [...]

Hama

Hama est la quatrième ville du pays mais elle est très réputée à cause des immenses roues (norias) qui se dressent là et qui servaient autrefois à apporter l'eau de l'Oronte aux terres des environs. Certaines peuvent toujours être tournées mais cela se fait dans un grincement sonore quelque peu crispant ! Il se dit que la ville serait un peu plus conservatrice aussi que le reste du pays et les femmes sont donc très généralement voilées de la tête aux pieds. Les mosquées sont nombreuses et Hama est un bastion de l'islam sunnite pur et dur. La ville dû d'ailleurs faire face à la montée en puissance [...]

Le musée d'Hama vous permet de comprendre la région puisqu'ici, c'est l'histoire de Hama depuis le néolithique qui vous ai compté et ce jusqu'à la période arabo-islamique. Et pour illustrer la théorie, quoi de mieux que des vestiges, des objets de la vie courante... Une première salle est consacrée à l'âge de pierre, une deuxième à celui du fer, une suivante retrace la période classique avec des bijoux, des stèles et sarcophages. Observez la très belle mosaïque des musiciennes en salle 4 avant de vous plonger dans la période arabo-musulmane grâce à l'ultime espace dont on notera la présence d'un [...]