Reserver en ligne votre hotel. Paiement plus tard


Booking.com


Les lieux intéressant près de l'hôtel : La chouette de Dijon (à 3 km), Place Darcy (à 3 km), Les Halles de Dijon (à 3 km), Jardin Darcy (à 3 km), Notre-Dame de Dijon (à 3 km). Cet hôtel est l'un des 107 endroit pour dormir en Côte-d'Or. Vous trouverez cet hôtel au Rue Des Grandes Varennes en Côte-d'Or. L'agenda des événements à proximité : Fête du Train au Pays des Grands Noms, Le marché en fête à Beaune. On peut y dormir à partir de 72€ la chambre. Vous aurez la chance d'avoir un accès handicapés, un parking, un accès wifi, les animaux sont acceptés.

Infos pratiques Résidence Antaeus Le Clos Des Ducs

Horaires réception : Check-in A partir de : 08:00 Jusqu'à : 16:30 Check-out A partir de : Jusqu'à : 11:00

Adresse Résidence Antaeus Le Clos Des Ducs : Rue Des Grandes Varennes Côte-d'Or

Prix des chambres (base double) entre 72€ et 110€

Les meilleurs hotels proches de Résidence Antaeus Le Clos Des Ducs

à 518 m
Campanile Dijon Nord - Toiso Parc Technologique De La Toison D'or, Allée Alfred Nobel L'hôtel deux étoiles Campanile Dijon Nord Toison D'or compte 48 chambres climatisées et chaleureuses. Il a son propre restaurant. La connexion Internet est installée dans tout l’établissement à ti ...
dès 90
à 1 km
Holiday Inn Dijon 1 Place Marie De Bourgogne Se localisant 1 Place Marie De Bourgogne, sur Dijon, cet établissement de tourisme a un tarif moyen à modéré. Vous paierez pour y dormir un prix de plus de 75 euros par nuit minimum pour une chamb ...
dès 84
à 2 km
Premiere Classe Dijon Nord 6 Rue Des Ardennes, Village Auto, Zae Cap Nord L'Hôtel Première Classe Dijon Nord se trouve à quelques pas du Zénith de Dijon. Pour pouvoir admirer les meilleurs centres d'attraction touristique de Dijon, passez votre séjour chez l'établisseme ...
dès 41
à 2 km
Balladins Dijon Nord 4, Rue Des Ardennes L’hôtel Balladins Confort se trouve dans le nord de Dijon. C’est un hôtel de 2 étoiles qui possède 53 chambres confortables, climatisées et bien entretenues, une connexion internet, une piscine ex ...
Voir les prix
à 2 km
Hotel Ibis Dijon Centre Clem 2 Avenue De Marbotte Quels sites populaires à courte distance de hôtel Ibis Dijon Centre Clemenceau? A plus d'un km de hôtel Ibis Dijon Centre Clemenceau: Hôtel de Vogüe (plus de 1 km), SALON BIO&CO DIJON, La chouette ...
dès 59
à 3 km
Hotel Montchapet 26 Rue Jacques Cellerier L’hôtel Monchapet est un établissement 2 étoiles qui est situé dans un quartier calme de Dijon. L’hôtel met à votre disposition des chambres confortables entièrement équipées, des salles de meetin ...
Voir les prix
Tous les hôtels

Les lieux à voir à proximité de Résidence Antaeus Le Clos Des Ducs

Jardin Darcy

Ce jardin, le plus ancien de Dijon, créé en 1880 par l'ingénieur Dijonnais Darcy, doit sa particularité au réservoir d'eau qu'il recouvre. Face à la place du même nom, il offre aux touristes et aux habitants de la ville, un lieu calme et paisible en plein centre-ville. Riche en magnifiques arbres, le jardin Darcy est de style traditionnel. Ses 4000m² de pelouse et de zones de jeux pour les enfants en font l'un des préférés des Dijonnais. A l'entrée principale, l'Ours de Pompon accueille le nouveau venu. Copie due au sculpteur Henri Martinet (1937) en hommage au sculpteur bourguignon François Pompon, [...]

Place Darcy

Aménagée vers 1840, la place Darcy est à la croisée des routes de Paris, Lyon et Nancy. A 200 m de la gare seulement, elle est souvent la première vue de dijon que peuvent admirer les touristes. Bordée par des immeubles de type haussmannien, reflet du style parisien alors très en vogue en province, elle est reconnaissable à son « petit arc de triomphe », comme disent les visiteurs. Il s'agit en fait de la Porte Guillaume, arc de triomphe néo-classique, érigé en l'honneur du Prince de Condé, gouverneur de la Bourgogne. Le nom de l'édifice construit à la fin du XVIIIe siècle, est un hommage à Guillaume [...]

Les Halles de Dijon

En 1868, l'entreprise Eiffel entreprend la construction des halles de Dijon, destinées à accueillir quotidiennement le marché couvert. Inscrites à l'Inventaire des Monuments Historiques, les halles sont un lieu de rencontre et d'histoire pour les Dijonnais. Il est fréquent d'y voir des parents faire découvrir les lieux à leurs enfants et les amener aux stands où eux-mêmes allaient petits. Proche de la place du Bareuzai, le bâtiment, inspiré pour sa structure extérieure de l'architecture classique, présente une succession d'arcades et de colonnes aux fûts cannelés et aux chapiteaux décorés de pampres [...]

Notre-Dame de Dijon

Admirée depuis des siècles pour son architecture et ses sculptures, l'église Notre-Dame est chère aux coeurs des Dijonnais. Située au centre du quartier Notre-Dame, elle est édifiée entre 1230 et 1250, un record pour l'époque, dans un style gothique bourguignon, selon un plan en croix latine avec un transept assez accentué, un chevet sans déambulatoire et deux absides annexées au transept. De 1865 à 1884, l'édifice subit d'importantes restaurations conduites par Jean Charles Laisné, d'après les plans d'Eugène Millet. A cette occasion, la tour de la croisée qui abritait le beffroi, est transformée [...]

Située sur la façade gauche de notre-Dame, la Chouette est l'un des symboles de la ville. Nombre de Dijonnais, jeunes et vieux viennent la caresser, de la main gauche s'il-vous-plaît, en faisant un voeux. D'où vient cette habitude? Nul ne le sait. De multiples légendes circulent sur cette petite chouette, gravée dans la pierre de l'édifice. Elle symboliserait pour certains, la sagesse ou le regard vigilant de Dieu, pour d'autres, elle n'est que la signature de l'architecte Chouet. Elle reste malgré tout un porte-bonheur dont on veut prendre soin. Celle visible aujourd'hui n'est pas l'originale. [...]

Achevé en 1614, l'Hôtel de Vogüe est destiné à Etienne Bouhier, conseiller au parlement de Bourgogne. Mariage entre l'architecture classique et le raffinement de la Renaissance, l'édifice mérite que l'on s'y attarde. Propriété de la famille Bouhier, l'hôtel passe dans la famille de Vogüe en 1766 par le mariage de Catherine Bouhier avec Cerice-François de Vogüe. Aujourd'hui, le service de l'architecture et des affaires culturelles de Dijon occupe l'édifice devenu public. Très bien conservé, l'hôtel est l'un des plus précieux construits au XVIIe siècle. L'intérieur, comme l'extérieur, est riche en [...]

Egalement connue sous le nom de Place François Rude, la Place du Bareuzai est une place animée et aimée des Dijonnais. Entourée de nombreux cafés, elle vit en permanence sous l'oeil du Bareuzai, vigneron en bronze au centre de la place. Située dans le vieux Dijon, il n'est pas rare d'y voir des animations de rue regrouper les passants. Lieu de rassemblements, d'animations, de passage, la place du Bareuzai est idéale pour s'imprégner de l'ambiance de la ville.

Nichée au coeur du Palais des Etats, cour de Flore, la chapelle des élus est exceptionnelle à plus d'un titre. Seule construction de cette importance au XVIIIe siècle, elle s'élève comme le témoignage de la richesse du patrimoine de Dijon. De nombreux mois ont été nécessaires à sa restauration, mais aujourd'hui, elle s'offre à nouveaux aux regards des visiteurs. Edifiée entre 1736 et 1739 sous le règne de Louis XV, fils du Duc de Bourgogne, la chapelle s'inscrit comme un leg du siècle des Lumières. Si l'architecte Jacques Gabriel en a conçu les plans, c'est à Pierre Le Mousseux que l'on doit sa [...]

Joyaux de l'art gothique flamboyant, l'Hôtel Chambellan date du Xve siècle. Sa construction marque alors l'apogée de la famille Chambellan qui, par le commerce et les alliances, a peu à peu gravi les échelons de la fortune et du pouvoir. Il est probable que l'hôtel fut construit par Henri Chambellan, maire de Dijon de 1490 à 1493, comme son père, et aussi par son épouse, Alix Berbisey, dont la libéralité permit également l'édification d'une partie de Saint-Michel. L'hôtel est d'une richesse architecturale stupéfiante. Un long corridor voûté d'ogives amène de la rue à la cour intérieure où se trouve [...]

Siège du duché et des ducs de Bourgogne, le Palais des Ducs de Dijon fait aujourd'hui office d'Hôtel de ville et de musée des Beaux Arts, qu'il accueille depuis 1787. Jusqu'au Ixe siècle, l'actuel palais des ducs de Bourgogne n'est qu'un simple château ducal compris dans le castrum du IIIe siècle, au coeur de Dijon. Le premier duc de Bourgogne de la maison Capétienne de Valois, le prince et duc Philippe le Hardi, le reconstruit entièrement dès 1365 à partir du vieux château avec la tour de Bar de 46 mètres. Dijon, alors capitale du duché de Bourgogne et des Pays-Bas bourguignons, possède à présent [...]

Les deals du moment


Votre voyage en Côte-d'Or