avis voyageursAvis voyageurs
0 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 0/4
Bonsoir tout le monde, Je veux vous présenter ma ville, Rosario, Argentine. Je voudrais que tout le monde francophone puisse connaître un peu plus de ma belle cité, et, pourquoi pas ?, de mon pays. Rosario est une ville active et cosmopolite. Depuis quelques années on peut vivre de face à son fleuve, le merveilleux Paraná, pour le profiter et l´admirer tous les jours. La vie quotidienne est calme bien qu´elle soit une grande ville de plus d´un million d´habitants. Des rues boisées, des larges avenues, des parcs et des boulevards font le plaisir des gens. Depuis les dernières années des élégants bâtiments et gratte-ciels font de plus en plus partie du paysage urbain. Une activité culturelle si complète accompagne notre existence habituelle. J´y trouve des endroits incontournables, telle que le Parc Nationale au Drapeau, avec son imposant monument en face du fleuve, une vraie icône qui a été inaugurée en 1957. Presque tous les événements importants se déroulent en bas de notre monument. D´autre part on doit visiter le grand Parc de l´Indépendance, rempli des espèces les plus variés et le beau Parc Urquiza placé près du ravin ou l´on trouve un observatoire astronomique. En fin, le boulevard Oroño flanqué des élégants et anciens bâtiments et des palmiers, tellement semblable à un boulevard français. Je crois qu´il faut réserver une nuit pour se rendre au magnifique Théâtre El Círculo où l´on présente des pièces et concerts les plus importants du pays. Ce théâtre a été le siège du Congres de la Langue Espagnole en 2004 avec la présence du roi Juan Carlos et de la reine Sofía. À mon avis, les musées indispensables sont celui de Beaux Arts "Juan B. Castagnino", placé dans le parc de l´ Indépendance, le musée d´ art décoratif "Firma y Odilio Estévez" en face de la place 25 de Mayo, près de la mairie et la cathédrale, et en fin le musée d´art contemporain « Macro » sûr le boulevard Oroño et près du Paraná. À propos de l´impressionnant fleuve, il faut remarquer qu´il a sa propre existence. Le Paraná est le protagoniste indiscutable de la ville. Il est possible parcourir la rivière par kilomètres, faire des randonnées, ou se promener en vélos ou rollers. Le classique catamaran « Ciudad de Rosario » offre un attrayant tour, en regardant la côte bruyante et les îles. Les clubs côtiers gardent les voiliers jusqu´à moment où leurs propriétaires les sortent à défier toujours la courant et le vent sous le soleil de l´été. Beaucoup de monde préfère du camping et des cabanes en croissant vers les îles. Les plages, les clubs côtiers, et les balnéaires placés sur la côte nord (La Florida) sont les endroits choisis par les « rosariens » chaque été. La tombée du jour devient complète après une promenade par la côte haute et son "Paseo del Caminante" en regardant le pont qui joint Rosario et Victoria, à la province voisine de Entre Ríos. Côté promenades et foires d´antiquités, d´artisans et marchés de pouces, les incontournables sont le marché retro "La Huella" et ses antiquités en meubles, objets et bijoux, placé dans le coeur de l´ancien quartier de Pichincha, la foire des artisans "Del Boulevard" et le petit marché de pouces "Del Bajo" en face du fleuve. Pour les amants du shopping, Rosario a ses grands magasins et centres commerciaux. Le « Portal Rosario » placé sur le parc Alem dans la zone côtière nord a l´air d´important magasin plus traditionnel aux plusieurs étages. L´autre établissement (l´ « Alto Rosario ») a un trait plus local, car il a été construit dans les docks d´une ancienne station de trains placée aussi près de la côte sur le Paraná. Dans ce dernier magasin on trouve des salles du cinéma, des centres de conventions et événements et le charmant « Musée des enfants ». En outre au centre ville, sur des rues piétonnières, il est possible découvrir des grandes marques locales, nationales et internationales. Les enfants ont leur propre espace à Rosario tout arrangé par la mairie. Il y a longtemps que le zoo a été déplacé et on a installé une ferme école appelée la "Ferme de l´enfance" dans laquelle les enfants entrent en contact avec des petits animaux et les espèces d´une ferme. En plus dans le parc de l´Indépendence les petits peuvent profiter des jolis jeux dans le "Jardin des enfants" parc dédié complètement aux plaisirs de l´imagination. En fin, placée dans l´ancien Station Centrale des Trains on trouve L´Île des Inventions, un endroit où les plus petits peuvent faire ses créations avec l´aide des enseignants. En ce qui concerne les jeunes, il y en a partout. Leur vie développe tranquillement, comme il faut. Et la nuit leur appartienne un peu, bien sûr. Ils s´amusent par La Florida, Pichincha ou La Fluvial, où l´on trouve les « discos » les plus attirants. En continuant avec les endroits qui témoignent l´activité culturelle de la ville, il faut bien recommander, une fois de plus en face du Paraná, le beau amphithéâtre à plein air « Humberto De Nito » et siège des concerts en été. Et un peu plus au nord, on doit se rendre au Centro Cultural del Parque España, avec ses salles d´expositions artistiques et son amphithéâtre couvert, siège des conférences et des concerts. Pour conclure, on doit remarquer que la gastronomie nationale et internationale a un lieu privilégié à Rosario et plus bon marché qu´à Buenos Aires. La ville est pleine des bars thématiques et de plusieurs restaurants spécialisés en viandes, pêches (la vedette de notre cuisine, bien sûr), et pâtes. Ces jours-ci on peut essayer les plats de la cuisine internationale (italienne, française, espagnole et orientale) partout. Des chefs renommés dirigent des prestigieux restaurants. Un renseignement de plus : la bruyante avenue Pellegrini est pleine de grill-rooms et glaceries, des classiques de la nuit de Rosario. Rosario est la deuxième ville en importance en Argentine. Et il est évident. À bientôt. Elisa.-

Booking.com

Activité : visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de Rosario
Les deals du moment


Votre voyage en Argentine







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi